Quand-des-cadors-de-la-Presse-vont-louper-lamentablement-le-coche-cosmique3
Consultations pour cet article :

ARTivision est une page Web strictement personnelle de :

Fred.IDYLLE - COPY RIGHT 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@orange.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.
Adresses du site :
http://artivision.eu
http://artitivision.pagesperso-orange.fr/ (hélas page bloquée au 29/11/2019)

Pour entendre le fond musical de cette page, prière de cliquer ci-dessous :
fond musical
puis cliquer sur "ouvrir", puis sur le "-"
Pour couper le fond musical, faire fond musical
puis cliquer sur "ouvrir", puis sur le "-"
Pour couper le fond musical, faire un clic droit sur le disque du bas

Pour connaitre le code des couleurs, prière d'aller, SVP, à :
Avant-propos.html



Quand, des cadors de la Presse, ont loupé lamentablement, le coche cosmique (Suite 3) .

     Avertissement préliminaire :

     Cet article est la suite directe de la page :
http://www.artivision.fr/Quand-des-cadors-de-la-Presse-vont-louper-lamentablement-le-coche-cosmique2.html, sorte de conversation ordinaire cependant trés sélective, à bàtons rompus, où nous avions présenté. sommairement quelques informations atypiques (très révolutionnaires pour les années 50), du Grand Lama tibétain Tuesday Lobsang RAMPA), toujours vilipendé par des journalistes et consorts écrivains très ignares, de la chose ésotérique, que l'on commence à redécouvrir de nos jours (voir notre article, tout à fait hors-norme, en 6 volets, du Web placé à http://www.artivision.fr/Quand-vient-le-temps-de-la-remise-a-zero-des-compteurs.html, article qui, malencontreusement, n'a pas reçu la moindre réponse, aux questions extrêmement pragmatiques, posées ces temps-ci sur le Web. A bon ententeur salut...).

      Fin de l'avertissement préliminaire .

      D'ailleurs nous apprenons, ce 7 Juillet 2021, le décès d'un très grand humaniste, qui affirmait clairement qu'il était un fervent agnostique (qui ne voulait croire, ni en Dieu, ni en diable), que fut le grand généticien Alex KAHN qui, fut un certain temps, Directeur de l'Institut du Cancer :


      Que donc Paix, et lumière
accompagnent (cette entité, qui de son vivant, fut un infatigable et classique chercheur, dans le cursus académique officiel).

     Pour ARTivision, ce vénérable chercheur, est maintenant est passé dans une dimension supérieure, (le rôle du Webmaster du site ARTivision, est justement d'abord, de démontrer qu'il existe bien d'autres dimensions, autour de nous, peuplées d'intelligences, qui nous observent, de la même façon, que nous observons par exemple, une colonie de termites, comme celle-ci, déjà bien connue :


et qui évolue en ce moment, dans notre garage.


     Nous pensons alors, que cette âme nommée Alex KAHN, découvrira dans le nouveau Monde, où elle évolue en ce moment, d'autres lois merveilleuses, et nous formons alors le v?u que sa joie
, puisse rejaillir tant soit peu sur les terriens, qui sont épris de la découverte d'une connaissance transcendante, nous invitant enfin, à mieux vivre sur cette planète Terre.

      Nous pensons aussi, que le chercheur en question, Alex KAHN, aurait déjà, comme nous, pu se poser certaines questions et découvrant l'entrefilet capital, suivant souvent mis en exergue par notre site :


       Ce super communiqué de presse, n'est-il pas déjà, s'il en était encore besoin, une marche, vers l'avant-garde de la découverte du fait, prouvant que la Nature, (Certains chercheurs l'appellent aussi La Source ), n'est pas du tout un concept, soumis aux tribulations d'un hasard mathématique aléatoire, comme on a voulu, nous l'enseigner, dans nos écoles et nos universités.

        Mais, il conviendrait alors, aussi, de redécouvrir en passant, dans le même ordre d'idée, le super passage qui suit, et qui est tiré de l'ouvrage extraordinaire de Joseph Whitfield, ISBN 9.782880.580674, publié aux Editions Vivez Soleil en 1991, mais aux USA dès 1983, sous le titre : "The Eternel Quest" :

  

        Il importe aussi de savoir, que c'est une très forte intuition, qui nous a invité à commander ce livre, que nous avons reçu le 25/07/2012 :

    Voici donc, en page 185, le sublime passage en question :


        Comme cela est...tout à fait surprenant...n'est-ce pas !!!

      N'empêche que le site ARTivision, dès le 8 Juin 1999, il y donc exactement déjà, 22 ans de cela en 2021, avait pressenti que le contexte du vivant, était bien plus extraordinaire, que ne sauraient l'imaginer, nos meilleurs maîtres de la Science-Fiction : Voir notre article clef, de l'époque qui prouve absolument tout ce qui précède, au grand désarroi des mécréants zététiques, de toute nature :
      Cet article s'intitulait :

Intercommunications naturelles spécifiques
chez les êtres vivants, et retour
à la dimension cosmique de l'humain.

      Des découvertes récentes, sont venues, bien sûr, confirmer cela, au-delà de toutes nos espérances :



      Mais pour avancer dans ces découvertes, il va de soi, que la plate-forme, ARTivision, elle, (on le sait déjà) depuis près de 24 ans, passe par des faits les plus concrets de notre système solaire, de manière très empirique et irréfutable , pour confirmer les dires de L'auteur mystique Joseph Whitfield, initié semble-t-il, par des Maîtres ascentionnés de très haut niveau.

      Mais, justement ce Lobsang RAMPA, nous avait déjà ouvert un petit peu, les yeux à ce sujet dès 1955, avec la sortie de son incomparable ouvrage : "The Third Eye", dont nous présentons encore ici, quelques photos de la couverture de son livre, et il faut savoir, qu'il y a en bien d'autres :



      Pour le novice, qui découvre à peine ici, ARTivision, redisons que cet auteur décrit dans cet ouvrage, entre autres choses extraordinaires, l'opération faite au Tibet, (sans doute dans les années 1940), de l'ouverture du 3e?il, une opération "chirurgicale", qui a suscité évidemment d'âpres controverses, chez les occidentaux.

      Cet auteur L. RAMPA, fut à l'époque très critiqué, (comme les spationautes non officiels, George Adamski, et Howard Menger, par des journalistes et consorts écrivains, tout à fait ignorants du fait cosmique, que l'être humain, est branché sur divers univers vibratoires...

      En effet, d'après Lobsang Rampa, l'être humain, serait constitué, par exemple, d'abord du corps physique, (seul enseigné dans nos écoles et nos uuiversités), puis du corps éthérique (que l'on a photographié autour des feuilles d'une plante - effet kirlian- tel que :


donc bien visible ici)
, et phénomène, qui débouchera, sans doute un jour, sur la photographie officielle de l'aura humaine, telle que nous le montre ce dessin du fourreau aurique, qui a la forme d'un ?uf, et que seules les personnes sensibles, ou très entrainées, peuvent entrevoir :


Image tirée de notre article : RetourIsis.html.

    Mais, de plus, l'initié tibétain, le Lama Lobsang Rampa, nous affirme que ce foureau aurique, (que voient certains animaux), posséde aussi des couleurs très caractérisées, comme celles d'un arc-en ciel , et chaque couleur représente un état mental ou physique, de l'individu, et par exemple, l'individu qui ment, cela apparaît, par une couleur spéciale, de son aura.

      Ah si notre Justice, pouvait bénéficier de ce sublime procédé, pour connaître la vérité des prétoires !!!

      Après le corps éthérique, vient le corps astral (inconnu dans nos écoles), qui voyage pendant notre sommeil, (on dit aors que l'on rêve, à ce moment là), et corps spécifique, que l'on pourrait apprendre à diriger, pour explorer, non seulement la Terre, mais aussi, les autres planètes de notre système solaire, et même aller bien plus loin... Et ce n'est pas fini, car, il y a aussi d'autres corps, que nous ne pouvons développer ici, sans alourdir notre exposé.

      Tout cela pour dire, qu'il nous faut relire avec une attention toute soutenue, cet extraordinaire passage exprimé en Italie, dès l'année 1962 ( il y a donc déjà 59 ans en 2021, de cela), de l'ET nommé POMAR , et passage si bien mis en évidence dans notre incroyable article : Vision extraordinaire de l'ET Pomar sur notre Soleil, où il déclare tout de go :

       " Les vibrations radiantes projetées par le soleil dans l'espace, sont reçues par l'éther qui n'est pas le vide absolu, mais bien un ensemble d'espaces, qui s'étendent de planéte à planète et qui les unissent comme le ferait une mer dont les substances éthériques agissent comme des conducteurs d'énergie."

      Reprenons donc, pour le néophyte de service, les expressions fantastiques, qui amplifièrent tout cela, et venant de l'article en question :

      Début de citation :

          " Disons alors, que cette notion d'éther évoquée par le Maitre Pomar, a divisé la communauté scientifique dès la fin du XIX e siècle. En effet en 1887, eu lieu la célèbre expérience de Michelson et Morley qui, a conduit les physiciens à mettre en doute l'existence de l'Éther, qui était le pensait-on le support matériel des vibrations d'une onde électromagnétique comme la lumière, ou tout au moins de son mouvement. Cela montrait aussi que la vitesse de la lumière était la même dans toutes les directions. C'est dans l'histoire de la physique l'une des plus importantes et l'une des plus célèbres expériences, qui valut à Michelson le prix Nobel en 1907. Et jusqu'à nos jours tous les scientifiques officiels, en sont restés . Voilà un fait, clair et net, que l'on croit avoir démontré, une fois pour toute.

     Mais, ces temps-ci, un scientifique ayant aussi étudié l'alchimie, Isaac Plotain, remet en cause les conclusions de cette célèbre expérience, en disant, qu'elle avait été mal orchestrée, à l'époque, et que l'éther existe bien. Voici deux ouvrages qui présentent cette histoire plutôt "éthérique" :

  

     Cela est d'ailleurs, confirmé par le groupe transcendant Soria, souvent évoqué sur ARTivision, et voici par exemple quelques propos de Soria, à ce sujet dans divers ouvrages :

     "Nous leur lançons un avertissement sérieux et espérons ne pas voir la réalisation de cette réalité qui, malheureusement, est déjà en train d'être enregistrée dans l'éther de votre planête...

     ...La chimie subtile de la rose circule dans les couches d'air, aussi bien celles de la Terre qu'autour ou dans l'éther lointain. Cette chimie véhicule des énergies fines pouvant réactiver l'ouverture d'un c?ur (son chakra). Celles-ci s'infiltrent dans le réseau de la chaîne de ce chakra, glissent dans les molécules de l'air et parviennent au c?ur de la plus petite parcelle de vos atomes. L'énergie de la rose demeure la nourriture la plus subtile nécessaire à l'apport de la chimie de l'Amour dont a besoin une bibliothèque intérieure.

     L'Éther est une matrice vivante, animée par des atomes...etc...


     Oh là..., une "matrice vivante" , les meilleurs ouvrages de Science-Fiction sont alors là, tout à fait surclassés n'est-ce pas !!

     Mais, pour clarifier encore mieux tout cela, et puisque le Maître Pomar, nous parle asssi de Mercure, voici un petit plus, à ce sujet et relatif encore à cette affaire d'éther, ignorée, on le sait, de nos scientifiques contemporains. Cette information est tirée du volet V de l'affaire Kraspédon de la revue ONDES VIVES n° 94 de Fév 1974, que nous avons vraiment, la grande chance, de possèder :


     Et en page 5, on trouve ceci, et chers novices, veuillez SVP bien attacher solidement votre ceinture :



     Vous avez bien lu, nous l'espérons, que la couche éthérique est de 624 000 km pour Mercure, alors qu'elle n'est que de 400 000 pour la Terre, (elle arrive donc, jusqu'à la Lune), et que la largeur de la couche d'éther d'une planète, est inversement proportionnelle à son éloignement du Soleil.

     Décidément cette Dame Nature nous surprendra toujours plus... Et, il ne nous reste ici, qu'à mettre en exergue, une fois de plus, la célèbre phrase d'Hamlet de Shakespeare :

"Il y a plus de choses au Ciel et sur Terre, Horatio, que n'en rêve votre philosophie."

    Mais ce 11 Juillet 2021, nous voilà sur le point d'entreprendre un flash-back, tellement significatif, qu'il va nous conduire une fois de plus, dans des abîmes intellectuels, capables de faire grincer les molaires des pontifes psychiques zététiques, qui veulent, depuis des lustres nous imposer leur modèle culturel, osant affirmer qu'il y a environ 20 000 ans, les humains, étaient des primitifs et vivaient souvent dans des cavernes, et que la civilisation actuelle, n'a que quelques milliers d'années, car elle a demarré avec la culture sumérienne en Mésopotamie et avec quelques autres cultures voisines, il y a environ 5 à 6000 ans,.. etc... Mais ces pontifes didacticiens de l'arrogance et de la suffissance évitent soigneusement , de discuter sur les plateaux de télé, l'affaire très élémentaaire et pragmatique, de la petite ile de Bimini, dans l'archipel des Bahamas .

    Rappelons à l'internaute néophyte, que le site ARTivision, n'est pas du tout un site scientifique, où l'on sort des graphiques très colorés et des courbes très sophistiquées, mais, c'est avant tout une sorte de causerie au coin du feu, comme cela se faisait dans l'Ancien Temps, dans les campagnes de nos îles, avant l'arrivée de la radio et de la télévision, et ce site ne présente pas de structuration par thèmes, ni de regroupement d'articles. Tout ce qui précéde est donc, une sorte de synthèse très réduite, des passages importants, déjà exprimés dans d'autres articles,(et basés sur des documents irrécusables, que nous avons la grande chance, de posséder), mais cette reprise de données hors-normes, est voulue, car parait-il notre subconscient, s'accommode parfaitement des répétitions, pour en assimiller les données qui semblent être pour nous bien sûr, importantes, et aussi pour nous présenter les faits contradictoires , qui s'imposent...

    Hélas en 24 ans (en 2021), nous n'avons pas reçu un seul petit texte, qui va l'encontre de nos documents présentés, et ainsi, depuis tout ce temps, pas un quidam dit cultivé, ne nous a envoyé, un seul mot, démontrant vraiment, que par exemple, les supers structures sous-marines, découvertes près de l'ile de Bimini, à environ 1200 km de l'archipel de la Guadeloupe, étaient bien d'origine naturelle, et hélas c'est le silence sépulcrale du marbre des tombeaux, qui nous répond depuis la parution de notre vieil article de Juillet 1997 bimini.html .

     Rappelons au novice, que c'est pendant le mois de Septembre 1968, que l'équipe du professeur MANSON VALENTINE, ?uvrant pour le Musée des Sciences de Miami en Floride, découvre au nord-ouest de Bimini, petite île des Bahamas, à environ 1200 km de la Guadeloupe, des structures cyclopéennes immergées à environ 6 mètres sous la surface de la mer. Cette découverte fut rendue possible grâce à l'engin Remora M-114-E, scooter sous-marin construit par Dimitri Rebikoff, explorateur, ingénieur spécialisé dans le domaine de la photographie sous-marine et grâce également au concours de Paul Aranda aviateur et de Robert MARX, célèbre plongeur , passionné de recherches sur les anciennes navigations et sur l'archéologie sous-marine des îles Bahamas. Voyez donc l'image ci-dessous :


      Mais, c'est en fin de 1971, que les chercheurs découvrirent qu'il s'agissait d'une gigantesque structure, de la forme d'un grand U, pouvant faire office de port dont la jetée courbée mesurait plus de 600 m de long sur 10 m de large, et formée de blocs de pierres dont la constitution ne présente aucune ressemblance avec les formations naturelles qu'ils surplombent.(Voir le croquis ci-dessous :)


Extrait de L'ouvrage de Pierre Carnac "l'Histoire commence à BIMINI"
publié en 1973 chez Robert Laffont dans la prestigieuse collection : "Les énigmes de l'Univers"
.

  

      Ces blocs sont régulièrement alignés, parfaitement à l'équerre dans leurs trois axes et assemblés par une sorte de ciment. Certains d'entre eux avaient près de 5 m de côté et leur épaisseur variait entre 50 et 150 cm , ce qui parfois correspondait à une masse d'environ 5 tonnes par bloc.

     Par la suite on découvrit encore aux alentours de Bimini d'autres structures de formes linéaires, rectangulaires, polygonales et même pyramidales .

     Mais quel pouvait être donc l'âge de ces constructions? Des études de datation au carbone 14, estimèrent que pour une profondeur de 6 m, ces structures devaient être à la surface il y a environ 10 000 ans, ce qui ne signifie pas, bien sûr, qu'elles venaient d'être édifiées à ce moment là . Mais en ce qui concerne les bâtisseurs, c'est le mystère le plus total. En effet rien de ce qui nous est connu de l'histoire des amérindiens, ne nous permet la moindre hypothèse concernant le peuple qui vivait à cette époque et même en Europe aucune peuplade n'aurait été capable en cette période d'édifier une construction aussi monumentale. C'est pourquoi il valait mieux étouffer cette affaire dans l'?uf , comme certains ont cru devoir le faire aisément à l'époque et même jusqu'à présent aucun débat sur les plateau de télé n'a été fait à ce sujet. Cependant, quelques revues, ayant pignon sur rue, en ont fait état sommairement : Science&Vie n°640 de Jan.1971 - Sciences et Avenir les numéros 286, 291, surtout 298 de Dec.1971

      Il est cependant à noter un fait autre très étrange concernant le site de Bimini. Le 14 Août 1926 soit 42 ans plus tôt dans une déclaration faite sous hypnose contrôlée et référencée sous le N°996-1, (et surtout sans que l'on ne lui ait rien demandé à ce sujet), le fantastique thérapeute et médium américain EDGAR CAYCE révélait, que sur le plateau de Bimini, avait existé jadis une formidable civilisation, (Voir les remarquables ouvrages:"les Mystères de l'Atlantide revisitée" de E.E Cayce, aux Editions de Mortagne 1994, ou "l'univers d'Edgar Cayce" de D.K. de BIZEMONT n° 2786 Ed. de poche J'AI LU New Age), et , il révélait aussi que : "des vestiges des temples de Poséidia, portion engloutie de l'Atlantide, allaient ressurgir de la vase des fonds sous-marins près de l'île de BIMINI au large de la Floride et probablement vers les années 1968 ou 1969".

   

       Disons donc ici déjà, un Super Bravo, à cet Edgar Cayce, qui a déboussolé plus d'un bien-pensant, confortablement enveloppé de sa culture universitaire classique, et qui nous a fait comprendre clairement que le Passé de la Terre, est bien plus fantastique, que ne sauraient l'imaginer, les meilleurs auteurs de Science-Fiction.

      Mais voici un certain plus, pour la route si aisée des mécréants. En effet, il s'agit d'un petit film de 1978 du commandant Jean Yves Cousteau, et vidéo que l'on peut encore peut-être découvrir à l'adresse suivante : https://www.youtube.com/watch?v=4wcJOjblEmw

      Et seules les 15 premières minutes ont su vraiment retenir incomparablement notre attention, et nous allons voir, ci dessous, pourquoi!

      En voici donc, quelques images clefs (et nous remercions vivement alors le réalisateur de cette super vidéo, dont on va voir ici l'importance)

     Dans le générique, on trouve, bien sûr :

  

  

     Bien que, le commandant Cousteau, considérait à l'époque l'Atlantide (contre l'avis de Platon), comme faisant partie de l'île de Santorin au large de la Grèce, il a eu l'audace d'aller avec son équipe, dont son fils Philippe, et un certain Docteur Zink (mandaté à l'époque par le Musée Océanographique de Monaco) ...

     Philippe Cousteau s'installe alors sur l'aile de l'hydravion de l'équipe avec le Dr Zink :


     Croyez vous que Platon ait tout inventé au sujet de l'Atlantide demande
Philippe au docteur ZINK ?

Réponse du Dr Zink :

     "Tout est possible aux époques d'angoisse et d'incertitude quant au présent et au futur, il est confortable psychologiquement de se tourner vers un Âge d'Or. C'est une façon d'interpréter cette histoire. Mais, il y en a d'autres..."

     Et si l'on découvrait l'Atlantide demande Philippe ?

     " Quiconque porte le moindre interêt à l'Atlantide, pense à l'effet qu'aurait une telle découverte . L'effet serait de nous montrer, que nous aussi, nous pouvons disparaître, et qu'une civilisation hautement évoluée, peut s'anéantir "( pour plus de détails prière alors de consulter notre page clef à ce sujet :(http://www.artivision.fr/AstoundingMystery-of-the-WBSS-Agency.html)

    Mais, comme on dit "qu'il faut battre le fer pendant qu'il est chaud", analysons ici encore quelques propos du Grand lama tibétain Lobsang Rampa tirés de son superbe ouvrage déjà présenté plus haut : "Le Troisième ?il"

, et nous y lisons cela :

       " Il y a bien longtemps, assurrent nos légendes, hommes et femmes pouvaient utiliser le Troisième ?il. C'était l'époque où les dieux, venaient sur la terre et se mélaient aux humains. Les hommes se voyant déjà leurs surccesseurs, essayèrent de les tuer, sans penser que ce que l'homme pouvait voir, les dieux le voyaient encore mieux. En punition, le Troisième ?il fut fermé. Depuis, au cours des siècles, une minorité a reçu à sa naissance le don de clairvoyance. Ceux qui l'avait naturellement ont pu voir son pouvoir multiplié par mille grace à un traiement approprié , comme celui qui m'avait été appliqué. Il va de soi qu'un talent aussi particulier doit être traité avec précaution et respect. "

       Voilà donc, un passage extraordinaire, qui, notez-le bien, a été à l'origine des premières recherches d'ARTivision, dans la nouvelle discipline nommée actuellement "Archéologie Spatiale" ou encore le "Néo-Évhémérisme contemporain".

      A propos de l'expression "nos légendes" utilisée ci-dessus, les puristes auront tout loisir de s'imformer à ce sujet à notre article clef, sorti dès le 21/12/2012 : Quand la légende rejoint la réalité

      Mais au sujet de ces fameux dieux mentionnés ci dessus, par Rampa, on peut déjà, se référer à l'ouvrage remarquable, de David Hatcher Childress, qui met vraiment les points sur les Is, en ce qui concerne la technologie antique de ces fameux Dieux, et qui est paru en anglais en l'an 2000, sous le titre "Technology of the Gods" Adventures Unlimited Press, Kempton USA, et qui en français, a été publié en 2004, par les Editions la Huppe :


       De plus,il n'est pas besoin de sortir de l' École Polytechnique, pour se dire que "les dieux", évoqués ci-dessus, par le Grand LamaT. Lobsang Rampa, s'ils ont existé, ont obligatoiremeent laissé des traces de leurs passages sur la Lune, comme nous le dit si bien le Maître de l'ésotérisme humoristque français, Jean SENDY, auteur des ouvrages très significatifs :


et aussi :

  

       Notons cependant avec un grand regret, que Jean Sendy (1910 - 1978), malgré l'audace de son propos, n'a pas eu, comme nous, le loisir de connaitre ces images lunaires modernes, qui lui auraient fait assurément, bondir de joie :


(Bravo mille fois à l'internaute béni, qui trouvera quelque part
la référence exacte, de la NASA, de cette photo inouie...)

     La piste rectiligne fait, parat-il, près de 29 km de long, sur 1,7 km de large. Cette piste est courbée à gauche comme le serait une crosse de Hockey. Voici d'ailleurs, en vert, la forme générale de la structure :


      On voit alors que cette piste est apparue sur le Web dès Février 2000, et elle, ne peut en aucune façon, être le résultat obtenu par une météorite, qui aurait rasé le sol lunaire entre des montagnes, car de plus, on voit, dans cette tranchée, des structures très insolites comme celle-ci en forme de F, qui apparaît sur la gauche du tracé rectiligne :

   

      Pour en savoir plus prière de se reporter au site : https://web.archive.org/web/20010203121800/http://cassiopaea.org/cass/moon.htm ou l'on découvre cette image :


      Mais si vous cliquez, sur l'image de la Lune de Web.archive.org ci-dessus, vous découvrirez son nom : landstrip.jpg

     Mais, il y a aussi ces photos modernes de structures pyramidales lunaires :

  

     Et évidemment, les détracteurs zététiques à souhait, vont se gausser en disant, qu'il s'agit de "fake news" Point à la ligne.

Mais ce sont les mêmes détracteurs, qui se taisenent lamentablement pour nous expliquer cette structure très insolite, placée sur la face cachée de la Lune et située environ à 27° de latitude Nord et 235 ° de longitude Est, telle que :


dont 2 agrandissements élémentaires donnent :


     Cette structure de près de 30 km de long, (mieux vaut ne pas parler de sa hauteur pour éviter tout vertige), à la forme d'un demi porte-avions avec des sphères gigantesques, dans la tourelle centrale, et est visible depuis le 18 Janvier 1969, sur le Paris Match n° 1028, publié à l'époque en près d'un million d'exemplaires, et personne ne s'en est aperçu, à l'époque.

       Mais, nous avons gardé, le meilleur de ce jour, pour maintenant :

      En effet, pour les puristes qui aiment partir des sources d'un document, il y a aussi, ceci qui nous vient du Grand Maître de Findhorn, dans sa méditation du Premier Juillet, et il en parle aussi ce jour du 11 Juillet, et méditation qui sort absolument du cadre, de l'instruction délivrée, dans nos écoles et nos universités :

     Voici donc, ce petit plus du Maître qui concerne, ce qu'est la Vie, et notre aptitude à l'appréhender.

Réjouis-toi et rends grâce éternellement,

car tu sais que tu vis pour toujours.

Tu parcours un jour à la fois,

tu vis chaque moment pleinement et glorieusement,

oubliant le passé, sans inquiétude pour le futur,

acceptant simplement que la vie est éternelle

et n'a ni commencement ni fin
.

Tout le temps tu grandis et t'élargis en conscience,

tu commences à comprendre le mystère et la merveille

que sont la vie éternelle
et la réalisation de ton Unité avec La Source ,
la Créatrice de la vie.

Pas à pas, tu avances et t'élèves,

empli de Paix ,Tranquilité et de Sérénité

prenant conscience que puisque tout repose entre Ses mains,

il est inutile de t'inquiéter.

C'est lorsque tu essaies de regarder trop loin devant toi

que la vie devient un réel fardeau
,

et que tu apportes peur, incertitude et même manque de foi

et de croyance à beaucoup d'âmes.

Deviens comme un petit enfant, libre et joyeux,

et la vie sera pour toi une continuelle source de délices.

Crois en la vie et vis-la pleinement !



La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 1er Juillet, après adaptation d'ARTivision.

     Rappelons qu'Eileen Caddy, (décédée en Mars 2007), était la cheville ouvrière, de ce que l'on a appelé, les jardins de Findhorn: (http://www.artivision.fr/Findhorn1.html ou http://www.artivision.fr/Findhorn2.html)

      Comparez alors, avec ceci :


écrit en anglais 46 ans plus tôt...par George Adamski, le fameux spationaute non officiel.

      Comme cela est très curieux, n'est ce pas !!!

      Si vous connaissez un scientifique, qui a parlé de cette affaire de vie, qui n'a ni commencement ni fin, pensez donc, SVP, à nous en faire part, et merci déjà d'avance.

      Mais ce, 14 Juillet 2021,jour mémorable de l'année, le site ARTivision,(alors que le débat fait rage au sujet de la vacination anti-covid 19), c'est bien le moment de mettre carrément,une fois de plus, un lourd pied dans le plat, des divers zélés détracteurs bien engoncés dans leurs cocons psychiques, super molletonnés, dont pas un seul n'a pu répondre (depuis près de 16 ans en 2021) à notre question clef, concernant le satellite de Saturne, nommé TITAN, et question qui est telle que: "Comment se fait-il que, (depuis depuis près de 16 ans en 2021), ces augustes détracteurs n'ont pas vu, que c'est assurément un vortex polaire lumineux (et non un vulgaire nuage brillant atmosphérique), qui stationne au Pole Sud de l'astre comme nous l'avons si souvenrt montré, sur notre site tel que :


Découverte fut faite en exclusivité
par le Webmaster du site ARTivision, dès Janvier 2005.
La NASA, et les astronomes prétendent, que le disque brillanrt en question,
n'est qu'un un petit nuage blanc de méthane.

      Il est clair alors, que pour notre Terre, c'est Kif-kif. C'est exactement cela que démontre notre site depuis le 17/09/2000. (voir notre modeste article d'époque :Byrd.html)

      C'est donc ici, le grand Lama tibétain Lobsang RAMPA qui va nous en dire maintenant, un peu plus :

Soyez donc assez aimable, pour parcourir les lignes suivantes de son ouvrage "Crépuscule", déjà présenté dans le deuxième volet :


     Et aux pages 24 à 26, on découvre ceci :



     Vous avez bien noté nous l'espérons, les phrases :

"D'abord, je n'ai jamais écrit des romans de ma vie ... Moi, je ne parle que de la vérité, rien que de la vérité"

     Vous ne trouvez pas que ce Rampa est un peu gonflé de s'en prendre à nos illustres écrivains et autres intellectuels médiatiques, occidentaux ?

      Mais lisez aussi donc, l'entrefilet suivant, si péremptoire, et qui se rapporte à des déclarations faites dans de son incomparable ouvrage: "The Third Eye" :


     Rappelons au novice, que ce lama a affirmé, avoir découvert des squelettes d'animaux géants, dans ces hautes Terres du Tibet, et aussi dans le même livre il dira :

"... Même à notre époque, dit-il quiconque creuse la terre  aux alentours de Lhassa peut trouver des poissons-fossiles et d'étranges  coquillages, ainsi que de curieux outils de métal, dont on ignore l'utilité."

     Voilà donc déjà, des révélations parfaitement vérifiées, au grand dam des irréductibles détracteurs de ce lama.

      Mais, voici encore une autre confirmation, de l'Agence France Presse, plus de 3 ans après la précédente. Cet autre entrefilet de l'AFP, relayé encore par France-Antilles, est en date du Mercredi 29 Octobre 1980 :



     Comme vous le remarquez, on parle beaucoup de mystère, dans ce communiqué, et aussi de l'érection à plus de 4000m d'altitude du site où se trouvait un océan disparu. Tout cela explique bien, comme le dit Rampa, la présence acuelle dans le sol, au Tibet, de poissons-fossiles.

     Ne pensez-vous pas alors que c'est ce Lobsang Rampa lui même, qui demeurera longtemps encore un vrai mystère, n'en déplaise à tous ses détracteurs ?...

   Ne pensez-vous pas alors que ce lama (S'il n'avait jamais mis les pied au Tibet) aurait dû vraiment être un fortiche extralucide et un médium incomparable, pour avoir découvert tout cela par hasard, et le déclarer bien avant les Agences de Presse accréditées.

     A vous donc maintenant, de juger cette affaire oocuments incontournables,à l'appui...

     Vous avez aussi noté plus haut la surprenante phrase qui a dû à l'époque faire bourdonner le tympan des ufologues côtés sur la place médiatique actuelle:

"... Naturellement, quelques-uns des O.V.N.I (Note du Webmaster: on n'écrivait pas encore ovnis à l'époque), proviennent de ce monde intérieur"

      Comme on le voit, ce n'est pas pour amuser la galerie, que le site ARTivision a publié récemment les superbes photos :


et aussi :


Et, nous attendons toujours qu'un aimable internaute, ait l'audace, de nous mettre cela, en 3 D, et en particulier l'astrophysicien ES, anti-soucoupiste notoire, qui a sorti un article très sujet à caution, dans le Ciel&Espace n°268 d'Avril 1992, alors qu'il avait parfaitement le moyen de tirer cela au clair. (voir notre article : premier volet )

     Mais terminons notre causerie de ce jour par quelques déclatations tirées du livre de Rampa"C'était Ainsi", en J'ai Lu A357 de 1978.


ou encore :

  


     Lobsang et son maître, sont entrain d'explorer, un long tunnel extraordinaire, sorte d'épine dorsale de la planète, taillée dans le roc à l'époque de l'Atlantide...

      " Lobsang, me dit mon guide, il y a sur cette Terre de nombreuses choses que les gens ne comprennent pas ; il y a également des choses à l'intérieur de la Terre, car, contrairement à la croyance commune,la Terre est en fait creuse, et il existe une autre race de gens vivant à l'intérieur de cette Terre. Ils ont atteint à un plus grand développement que nous, et il arrive que certains d'entre eux sortent de la terre dans des véhicules spéciaux<". S'arrêtant, il désigna l'une des étranges choses sur les peintures, puis poursuivit : "Ces véhicules sortent de la terre et volent autour d'elle afin de voir ce que font les gens, et pour s'assurer que leur sécurité n'est pas menacée par ceux qu'ils appellent les concurrents>".

      Je pensai que l'intérieur de la Terre était un lieu bien étrange où vivre ; il devait y faire affreusement sombre, et j'y aurais eu très peur, moi à qui il faut le réconfort d'une lampe dès que vient l'obscurité. Mon guide sourit et dit, comme s'il avait deviné ma pensée : "Mais, Lobsang, l'intérieur de la Terre n'est pas obscur ; ils ont un soleil, un peu comme le nôtre, mais plus petit et beaucoup plus puissant.Ils sont beaucoup plus intelligents que nous. Mais dans le futur, vous apprendrez beaucoup de choses sur les gens de la terre intérieure. Venez, maintenant, Lobsang"

      plus loin on trouve finalement:

     "....Ceci est un passage conduisant au monde intérieur. Nous pensons qu'il a été scellé par les ouvriers du monde intérieur afin de préserver leur civilisation lors du déluge qui frappa cette terre. Nous croyons que si ceci était ouvert, je veux dire si nous pouvions l'ouvrir, les gens nous assailliraient et nous écraseraient pour avoir osé violer leur intimité. Nous, lamas de rang supérieur, sommes souvent venus en ce lieu pour essayer,par la télépathie, de communiquer avec ceux en dessous.Ils ont reçu nos messages, mais ils se refusent à avoir quoi que ce soit à faire avec nous; ils nous disent que nous aimons la guerre, que nous sommes aussi ignorants que des enfants qui essaieraient de faire sauter le monde ; ils nous ont dit, par télépathie, qu'ils avaient l'oeil sur nous et qu'ils interviendraient s'ils jugeaient nécessaire de le faire. Nous ne pouvons aller plus loin : ceci est la fin, c'est la ligne de séparation entre deux mondes"

     Nous espérons que l'éditeur nous pardonnera cette incursion dans le texte du livre en question et souhaitons qu'il ne prenne pas ombrage du fait que nous y avons extrait ces phrases si importantes pour la suite de notre article.

      Vous avez bien noté nous l'espérons, que les gens de l'intérieur, refusent de prendre contact avec nous, car notre mentalité n'excède pas celle des enfants ignorants, jouant à une sorte de Monopoly militaire, où règnent agressivité et violence.

      Il n'est pas besoin en effet d'insister sur le fait que les conflits armés pullulent sur cette planète, et certains sont même arrivés à croire qu'en se suicidant en tuant en même temps, des dizaines de personnes, ils vont pouvoir être adulés et choyés dans l'au-delà. Il ne savent pas que leur prétendu sacrifice et leur désir absolu de vengeance, dans quelques années très proches, seront considérés comme ayant été totalement vains et inutiles.

     De plus certains internautes ont du mal à assimiler le fait que l'on est que des minus, vis à vis ces peuples évolués, qui ne veulent pas ouvertement intervenir dans nos scabreuses affaires, car ils savent aussi qu'il existe des lois cosmiques, qui remettent toujours les compteurs à zéro, quand le Temps est venu, et, c'est justement ce qui est entrain d'arriver en ce moment...

      Nous voilà donc, ce jour du 17 Juillet 2021, alors que qu'une catastrophe climatique est arrivée en Allemagne et dans les environs avec de dizaines de morts et que des incendies se déclarent un peu partout ( tout cela prouve bienque le grand chambardement est bien sûr, déjà là), le site ARTivision, persite à croire que tout cela n'est pas le fruit du Hasard, et que le plus spectaculaire est pour bientôt.

      Présentons, donc pour corroborer tout cela, quelques lignes d'un texte transcendant, sorti directement de l'Outre-Espace, (Pour en avoir un petit avant -goût, voir alors en passant l'ouvrage remarquable de 2007 de Michel Dogna, tel que :


, présenté largement à notre article : http://www.artivision.fr/EnfantsduBelial.html)


     Ce texte transcendant peut être découvert en entier, sur le site : (https://ducielalaterre.org), à l' url suivant : https://ducielalaterre.org/le-grand-nettoyage-de-la-fin-des-temps/fr/, et texte qui nous a été envoyé par notre grande et très sensible amie Aurélia (http://www.unepetitelumierepourchacun.com)..

     Dès lors, le site ARTivision, va franchir résolument comme César ( à ses risques et périls en - 49), le Rubicon, et cela va certainement faire date, dans le son des cloches flélées de la Médiasphère, qui assurément panique, à tout va, ces temps-ci.

      Retenons alors ces quelques phrases clefs de ce super texte :

     « Les " tout-puissants ", qui sont tout petits, mais qui ont l'impression d'être puissants, ne sont rien !

     Bien sûr ils ont des possibilités que vous ignorez; ils ont olive">des vaisseaux dont la technologie leur a été offerte par les galactiques inférieurs néfastes pour l'humanité.

     Ils pensent qu'en allant dans des bases à l'intérieur de la planète Mars, ils seront protégés. Nulle part, entendez-bien cela, nulle part dans votre système solaire ou ailleurs, les êtres qui ont été totalement alliés à l'ombre, qui ont travaillé pour l'ombre, ne seront protégés.

     Ce qu'ils oublient, c'est que tout est vibratoire, et que certaines fréquences vibratoires peuvent provoquer des destructions massives générées, malheureusement pour eux et heureusement pour vous, par les forces de l'Alliance, par les forces de Lumière
, pour éradiquer ceux qui ne veulent surtout pas s'adapter à la nouvelle vie qui sera offerte à l'humanité.

     Tous les "grands" de ce monde, (non dans la Sagesse, et dans l'Amour), ne sont pas des "grands", ce sont des êtres minuscules, qui ne voient rien d'autre que le pouvoir et l'argent? Dans un temps relativement court, en France comme dans tous les pays du monde, tous ces êtres seront éradiqués, condamnés, se suicideront, ou tout simplement disparaîtront...

     Ce qu'ils oublient, c'est que tout est vibratoire, et que certaines fréquences vibratoires peuvent provoquer des destructions massives générées, malheureusement pour eux et heureusement pour vous, par les forces de l'Alliance, par les forces de lumière
, pour éradiquer ceux qui ne veulent surtout pas s'adapter à la nouvelle vie qui sera offerte à l'humanité."...

     ...Ils ont en partie détruit votre monde ; ils ont détruit une partie de l'humanité et ils pensent qu'ils pourront se sauver ! Faut-il être naïf ou peu intelligent pour penser que lorsqu'un être détruit le monde ou des populations, il peut vivre tranquillement sa vie ailleurs, sous terre, comme une taupe ? Non, c'est une grande illusion !

     Sachez bien ceci : même s'ils sont profondément enterrés, les fréquences vibratoires atteignent les êtres ; même dans les bases lunaires, dans les bases de Mars, dans les bases terrestres, ils seront éradiqués, nous pouvons vous l'affirmer !

     C'est le très grand nettoyage de la fin des temps. Il faut que vous compreniez que le nouveau temps ne pourra pas naître tant que l'ancien temps ne sera pas totalement nettoyé, épuré.

     Il y aura certainement de l'affolement ! Ceux qui se croyaient totalement protégés en allant dans tel ou tel pays, en Norvège ou ailleurs, ou sur des planètes comme Mars ou la Lune, etc., ne le seront pas....

     Fin de citation

      Dur... Dur, n'est-ce pas à encaisser ...Cette affaire d'entités, qui nous mènent par le bout du nez, depuis des lustres et qui sont à l'origine de beaucoup de désastres survenus sur cette planète. (Pratiquement tout le site ARTivision, démontre cela et voir alors l'incroyable affaire de l'Alien YHWH de l'Ancien Testament, à notre article clef Elohimamer.html).


      Mais, dans cette affaire scabreuse d'Aliens qui ont visité Mars et ailleurs.

Pour éclairer plus avant toute cette affaire nous allons sortir des documents incontournables qui n'ont jamais fait l'objet du moindre petit débat dans les médias officiels :

      Rappelez-vous alors que c'est le Jeudi 17 Février 2021, que pratiquement toute la Médiasphère s'est gargarisée du fait qui suit , tiré du Web, parmi des dizaines d'autres sur le site suivant:


, on pouvait lire, en partie, ces lignes :


      Notons en passant, que si nous présentons le journal ci-dessus, cela, n'implique nullement, que nous en partagions la tendance politique ou autre. C'est simplement pour la raison, que des années plus tard, très peu de gens se souviendront de ce qu'etait le Rover Perseverance, (comme d'ailleurs un journaliste , qui n'était pas né à l'époque,, a totalement décalée de plusieurs mois, la date du prétendu débarquement lunaire, qui rappelons le fut officiellement 20 juillet, à 16 h 56 heures des Antilles, mais le 21 Juillet à 22 h 56 en Métropole) Ce qui nous prouve une fois de plus que tout est relatif sur cette planète .

     On nous dit, par ailleurs, que le Rover Perseverance, s'est posé à quelques encablures du Plateau de Cydonia (et nous espèrons vivement, que ce Rover ira dans le coin,. filmer de plus près, les structures analysées plus bas), et plateau où les deux sondes Vikings avaient photographié en 1976 cet extraordinaire paysage :



      Cette photo porte le n° 76H593/17384, et fut prise par un Viking , le 31 Juillet 1976 :

     Cette vue de Mars est tirée du remarquable fascicule américain, publié dès 1988, et intitulé "Unsusual Mars Surface Features" de Vincent DiPietro, Gregory Molenaar, et Dr John Brandendurg, par Mars Resaearch P.O. Box 284 GLENN DALE , MAYLAND 20769 :


      Nous ne nous éterniserons pas sur cette affaire de visage, qui a fait couler beaucoup d'encre. Mais agrandissons plutôt un peu, si vous le voulez bien, la portion située à gauche de l'image, dont les structures surprenantes furent filmées en 1976 dit-on, sur le plateau de Cydonia de Mars, par les sondes Vikings 76H593 et 17384.


       Il n'est pas besoin en effet, d'être un cador en architecture officielle, pour relever le caractère tout à fait artificiel de cette structure gigantesque, placée au centre de la photo, et appelée par certains chercheurs, la "forteresse", et dont l'épaisseur des "murs", formant deux angles droits, dépasse les 300m. Le voisinage fait aussi apparaître une sorte de "pyramide" dont la hauteur dépasse le km. Bien évidemment, les revues spécialisées en astronomie, qui ont pignon sur rue, évitent soigneusement, de parler de tout cela, et d'en faire un quelconque débat à la télé...

       Ces images ont bien sûr, été lamentablement trafiquées à l'époque par la NASA et ses sbires, car cette révélation entraînerait de brutales répercutions politiques, sociales, économiques, culturelles et surtout militaires , plus importtantes encore que ,celles de cette affaire du Covid 19 , qui bouleversent en ce moment la planète. et surtout cela obligerait les humains à être plus fraternels entre eux, se qui va à l'encontre de la devise des dirigeants occultes, de cette planète qui est, on le sait, "diviser pour régner" ...

       Pour se dédouaner, certains intellectuels blasés du système, diront vite fait, que tout cela ne sont que des "fake news", de conspirationnistes, qui cherchent à se faire mousser sur le Web, car l'image de la prétendue forteresse, n'a jamais été montrée au grand public, sur les ondes télévisuelles. Point à la ligne...

       Ce que , ces détracteurs zététiques, oblient, c'est que le site ARTivision, a toujours dans ses précieux dossiers, d'autres éléments incontournables, prouvant ses dires, et par exemple dans le même et rare fascicule précédent, nous avons aussi noté en page 63, cette region de Mars , placée à environ, - 16 ° de Latitude et 80° de Longitude, où figurent à profusion des structures géométriques très significatives (Merci déjà, mille fois, à l'internaute béni, qui pourra nous en mettre quelques unes en 3D, et prière SVP, de récupérer la photo d'origine à : OriginalMars-Figure38-Page63.jpg) :


       Mais c'est aussi, pour cela, que nous pouvons maintenant mettre en relief, le numéro spécial de Mars d'Avril 2000, de la revue Science&Vie Junior, page 57, et qui à cette époque, a publié cette photo très étrange telle que :

imcydonia1b.jpg

     Voici donc, on le voit bien ici, une revue importante, (réservée on le sait, à la jeunesse), qui a pourtant présenté, à l'époque, cette "Forteresse" , (placée ici sur la gauche de la photo), et qui n'a, à aucun moment, donné la moindre information et encore moins une explication utile à son sujet, même à titre de curiosité et seul le prétendu, visage, a fait l'objet de commentaires de cette revue sous forme d'illusion d'optique, bien sûr.

    C'est une grande humiliation, et un défi inadmissible, à l'esprit humain, et au Passé culturel de notre planète, qui est, on le voit bien ici, parfaitement lié à celui de la Planète Mars...

         En effet cette "forteresse" placée si loin sur Mars, nous invite à faire une révision totale et déchirante, concernant la présence primordiale des humains, sur cette Terre, et à prendre dès lors en considération la solidarité générale, qui devrait régner entre ses habitants.

    Et on sait aussi maintenant, que la NASA et son complice un certain Michael Malin (et vous verrez que l'on devrait plutôt le nommer, plus diaboliquement parlant, Michael le Malin), ont trafiqué les photos pour en neutraliser les formes non naturelles. Voir pour cela absolument l'article incontournable de la revue Nexus n° 61 de Mars-Avril 2009 :


    Ces protagonistes pervers ont tout fait, pour maquiller sans scrupules, les admirables image:s de Cydonia.

Voyez vous-même cela :


et voyez aussi le petit cratère bien caractérisé en 1976, à gauche en bas, et ce même relief très avachi, filmé par Mars Global Surveyor en 1998. Autremendit en 1976, les appareils étaient plus performants qu'en 1998. Donc ici, on voit que la résolution de l'image est inversement proportionnelle au progrès réalisé en matière de photographie spatiale.

     Mais, concernant la Forteresse, vue plus haut, découvrons d'ailleurs ce qu'en dit le n° 18, de la revue Top*Secret page 37, dans un dossier de Nicolas Montigiani :


    Le texte en blanc ci-dessus dit exactement ceci : " Détail cliché n° 20020413a, sonde Mars Odyssey (13 avril 2002) : Contrairement à toute logique, l'insolite structure de forme rectangulaire visible sur l'image Viking 1 n° 35A72 n'est plus visible ici. Comment une image d'une résolution de 19 mètres par pixel peut-elle faire disparaître des éléments visibles sur une autre, plus vieille et de, résolution moindre (47 mètres par pixel) ? C'est le paradoxe de la conquête martienne. À croire que plus les instruments embarquées sont précis, plus la lecture des images, devient difficile, le résultat opaque."

       Toujours concernant Mars, et tiré du trés remarquable ouvrage de GUY GRUAIS et de GUY MOUNY, paru en Avril 1997, et intitulé : "Guiseh, au-delà des grands secrets":

  

, oú ces auteurs nous font part des recherches qu'ils ont effectuées sur près de 500 clichés de la NASA obtenus par le Service d'Imagerie Planétaire de la Faculté d' Orsay-Sud . Des agrandissements de diverses parties du site de Cydonia Mensaé autour des "pyramides" et du "fameux visage" montrent très nettement des alignements, des formes rectangulaires géantes ressemblant à des ruines anciennes de villes. Nous empruntons avec déférence, à ces auteurs le montage suivant très explicite à ce sujet :



       Et de plus, on y voit même une colline circulaire de 2200 m de diamètre à étages possédant un replat tout rond à mi-hauteur mettant bien en relief une coupole supérieure et supportant un gigantesque rectangle de près d'un km de long et le tout connecté à une sorte de rampe d'accès à bords parfaitement rectilignes de plus de 900 m. Voyez donc l'image  ci-dessous :


      Et tout cela est intégré dans un cadre géométrique où règnent le nombre d'or et les coudées égyptiennes .

      Ce qui est très triste, c'est qu'à cause de manigances de la NASA, et d'autres pontifes très égocentiques de l'Astronomie, aucun infographiste qualifié, n'a eu le courage de tenter une reconstitution en 3 D, de des artefacts martiens pourtant si bien structurés que l'on découvre sur le Plateau de Cydonia :


    Puis aussi, dans ce domaine, il y a le livre "Le mystère de Mars" de Graham Hancock, Robert Bauval et John Grigsby publié aux Editions du Rocher en Octobre 2000.

    Il y a aussi pour terminer cette affaire, le numéro spécial sur Mars d'Avril 2000 de la revue Science&Vie Junior page 5, et photo visible sur notre article, placé directement à :


et le nom de la photo est imcydonia1b.jpg . La voici :


    Cependant (Et voilà ici comment une revue importante, fait comme l'autruche) cette revue à grand tirage (réservée à la jeunesse) en présentant cette"forteresse" , (placée ici sur la gauche de la photo), n'a à aucun moment, donné la moindre information, et encore moins, une explication utile, à son sujet, même à titre de curiosité, et seul le prétendu, "visage", a fait l'objet de commentaires de cette revue, sous forme d'illusion d'optique, bien sûr.

    C'est une honte et un défi inadmissible, à l'esprit que nous montrent ces journalistes soi-disant curieux de nature.

        Mais restons SVP, encore un peu stoïque, car le plus fantastique, est encore à venir....

          Mais en ces temps de la Grande Révévélation, voilà que le Maitre de Findhorn, nous explicite une fois de plus, comment gérér la situation cosmique, qui se développe actuellement :

Si tu as le désir d'apporter la paix et l'harmonie dans le monde,
alors commence par trouver la paix et l'harmonie dans ton propre. c?ur.

Parler de la paix est une perte de temps.

Tu dois chercher et trouver cette conscience de paix
que rien ni personne ne puisse troubler,
et demeurer en elle.

Dans cet état de conscience,
tu pourras être efficace et aider à apporter la paix et l'harmonie
dans la vie du plus grand nombre.

Aie consciemment connaissance de la paix et de l'harmonie
dans ta propre vie d'abord

et, comme une pierre jetée au milieu d'un étang,
les cercles s'élargiront,
toucheront et changeront la vie de nombreuses personnes.

"Tu récolteras ce que tu sèmes!"

Lorsque tu sèmes la discorde et la disharmonie,

tu récoltes la discorde et la disharmonie;
tandis que lorsque tu sèmes paix et l'harmonie,
la moisson de paix et d'harmonie sera grande,
pas seulement pour toi,
mais pour toutes les âmes avec lesquelles tu entres en contact.

********************

La petite voix : Eileen Caddy; Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 2 Septembre, après adaptation d'ARTivision.


         Certains bien-pensants, fervents d'un certain agnosticisme, et plutôt adeptes de la technologie moderne la plus débridée, et du principe bien commercial "Otes toi de là, que je m'y mette", diront que ce sont des mots très usuels qui prônent une philosophie classique, que l'on a souvent entendue, autrefois dans nos écoles, et cela ne vaut pas la peine, d'en faire un plat.

         C'est bien vrai en effet, car il fut un temps, où, dans nos écoles, on enseignait, la Morale Scolaire, telle que, nous découvrons, ce fait, à la page 4, de notre vieil ouvrage de 1946 :


, où l'on trouve, des trésors d'instructions permettant aux humains de mieux vivre ensemble, et de s'entendre entre eux, et hélas, tout cela n'a plus beaucoup cours actuellement.

     Mais, ce 21 Juillet 2021, alors qu'ARTivision, est déjà passé de l'autre côté du Rubicon, voilà que les Maîtres du sub-espace, se sont encore manifestés admirablement, ce qui va, une fois de plus, mettre tres mal à l'aise, les agnostiques et matérialististes zététiques de tous bords, qui évidemment fourent la tète sous le sol, tel que :


pour ne pas répondre, aux questions très judicieuses et pragmatiques, de notre site, qui n'hésite pas à affirmer,que La Nature, réagit assurément aux vibrations négatives, que nous lui imposons, souvent par avidité et inconscience, et que c'est donc bien ici, le moment de redire, qu'il n'est pas besoin d'être un docteur en Philosophie, pour savoir, que chacun situe son appréhension des choses et ses priorités, en fonction de ses préocupations immédiates, historiques et souvent médiatiques. Cependant, il arrive souvent que quelques temps plus tard, (pour les textes dits sacrés des peuples - textes bibliqueses et autres textes du même gabarit - on a dû attendre des siécles pour comprendre quelques bribes)), ces préoccupations, se révèlent n'avoir été, que des futilités, qui n'apportaient rien, à la compréhension de notre environnement,
et surtout à notre intégration dans la communauté humaine, de cette planète, en grande évolution actuellement.

     C'est ainsi qu'au soir du 19 Juillet 2021, nous avons eu le bénéfice de visualiser, d'abord le film, puis le documentairequi suivait , exposant, la vie d'une certaine nonne, nommée dans les années 60, "S?ur Sourire" :


, qui parait-il a mondialement damé le pion à Elvis Presley, avec sa gitare et ses chansons mélodieuses (surtout hors rock en roll, qui faisait alors fureur), et chansons consacrées en général au Christ, et à sa hierachie divine. Poussée par son succès médiatique, que n'appréciait guère son monastère belge, son succes lui est monté à la tête, et elle à quitté avec fracas sa congrégation religieuse, pour se suicider lamentablement, quelques années plus tard. Dommage que cette entité, n'aient pas connu, en son temps, le site ARTivision, qui est avant-tout un site anti-suicide, et qui n'existait pas encore à l'époque, et comme l'humaniste et astronome Giordano Bruno, elle a été persécutée par le "qu'en dira-t-on", et les idées incultes, de son époque.

      Elle aurait, sans doute, éviter son suicide, si elle avait pu lire en son temps cette super information suivante (souvent présentée par notre site, mais jamais commentée sur les ondes totalement déphasées sur le sujet : voir plus haut) :


      Comme on le voit, les recherches précédentes, des Prix Nobel en question, ne peuvent être, que les prémices d'une importante découverte, montrant qu'il existe bien une sorte de Matrice Vibratoire Cosmique, que l'on peut aussi appeler La Source et aussi tout simplement, La Nature, et qui relie, entre eux, tous les êtres vivants, de cette planète, et peut-être même aussi, toutes les cellules organiques, de notre Système Solaire.

      Donc nos savants, sont sur le point de découvrir, la puissance cette super matrice, et cela prouve que les humains (qui souvent ne pensent qu'à s'entredéchirer, pour des broutilles), ont un rôle spécifique à jouer, dans le Cosmos, qui nous environne.

      C'est sans doute d'ailleurs, pour cela que nous sommes tombés le 19 Juillet 2021,(en cherchant tout autre chose, dans nos précieux dossiers), sur le croquis révélateur suivant , tiré d'un agenda destiné à un lycéen devant passer le bac dans l'année suivante, et qui s'amusait, à jouer en vacances, à cache-cache, avec son petit frère, et en s'enfermant malicieusement, dans une grande boîte en carton :


     Mais le Webmaster lui, écrira plutôt : "On n'a rien sans veine ....", et bien sûr, il s'agit ici de l'inspiration , et du génie poétique, de l'humain , qui arrive souvent juste au moment propice.

     Vous comprenez alors maintenant, pourquoi ce Webmaster, a trouvé, de manière si fantastiquement en 1983,, à 6oo metres de son logis, dans une vieille malle, l'incroyable ouvrage de 1877, " La Mer Libdre du Pôle ", de l'américain, Isaac Israël Hayes, et ouvrage qui se présente, tel que :


     Mais mieux encore ce même ebmaster a aussi trouvé dans l'autre sens, à 100m de chez lui le n° de Janvier 1956 du Sélection du Reader's Digest, chez "une tante", qui venait de décéder en 1984. (Les rationalistes blasés, auront encore bien du mal, à expliquer la très grande chance, de trouver encore ici-même cette revue à Saint-Claude, en Guadeloupe si près de chez nous), et pour les puristes, (qui pourraient avoir la chance inouïe, de trouver cette revue dans une brocante ou vide-grenier) , voici la photo des deux couvertures :

voici alors, la photo des deux couvertures de cette extraordinaire revue :

  

Nous attendons toujours avec une ferveur inégalée, l'explication de ces Messieurs les supers intellectuels de la Mèdiasphère déphasée actuelle, sur le passage suivant de l'article en question de Byrd :


      Relisons bien, avec une attention très soutenue, cet incroyable texte :

      " Pour la première fois, nous possédions une image assez nette de la configuration du continent austral, mais il subsistait au-delà du pôle, une région aussi vaste que les États-Unis, entièrement inconnue, et dont il n'existait aucune carte... "


      Que l'on nous explique alors, comment il peut exister "au-delà du Pôle", une immense région, surtout "inconnue", alors que chacun s'attend à n'y trouver, à perte de vue, que des étendues glacées et neigeuses très caractérisées ?

      Il ne faut jamais oublier dans cette affaire saugrenue (nous l'avons aussi souvent exprimé dans nos articles), que Byrd, était un militaire de haut rang, et qu'il était évidemment astreint, à une stricte obligation de réserve, à laquelle, il ne pouvait se soustraire, même à la retraite.

     Bravo donc, à cette revue "Sélection du Reader's Digest", de nous avoir dès le début de 1956, mis aussi, en alerte sur des évènements surprenants, arrivés sur le continent Antarctique...

     Et, c'est aussi pourquoi, il est préférable ici, de bien assimiller le sage proverbe antillais, suivant :

"Sé vyé can-nari ki ka fè bon soup"
   Ce qui signifie :

"C'est dans les vieilles marmites, que l'on fait les meilleures soupes".

       Il semblerait donc, que ce célèbre dicton, puisse aussi s'appliquer ici, à merveille, au document suivant :


      En traduisant juste le début, on découvre que : " le 20 Octobre .- Des rapports complets de la dernière expédition allemande vers le Pôle Nord ont été publiés. Il y est fait état que l'expédition fut un succès. Une mer polaire fut découverte libre de glace, et grouillant de baleines"....

       On ne va tout de même pas affirmer ici, devant l'incompréhension qui s'attache à ce phenomène, que c'était déjà le réchauffement climatique, qui avait commencé en 1871, comme on l'exprime, à tout bout de champ, de nos jours.

      Mais terminons, cette causerie de ce jour, par le battage gigantesque, fait actuellement, au sujet d'une affaire très insignifiante d'espionnage téléphonique, qui accapare souvereinement les protagonistes de la sphère médiatiqure actuelle telle que, par exemple, nous l'exprime, parmi tant d'autres, le journal suivant :

       Il n'est certes, pas besoin d'etre, un cador en informatique, pour admettre que, toute théorie ou toute invention, (et pour ceux qui croient qu'elle ne peut être actuellement que, ce qu'il y a de plus élaboré et de plus admirable), sera assurément, un jour prochain, totalement dépassée...

       En effet, chacun doit se rappeler actuellement, qu'il y a 100 ans à peine, la télévision n'existait pas, et que, ce n'est qu'en Janvier 1926, qu'un certain John Logie Baird, a effectué, à Londres, la première retransmission publique de télévision, en utilisant, un système mécanique sans bien sûr, tube cathodique. Etant donné le fait que nous avons pu en personne constaté, les progrès extraordinaires accomplis depuis, avec smartphones, les écrans plats et les hologrammes...etc..., il est quasi certain que dans quelques dizaines d'années, on aura la possibilité communiquer avec les mondes parallèles, ou avec les aminaux, et en plus de transporter à distance, la matière elle-même, et que nos moyens de transport actuels n'existeront plus, et ce sera alors, l'ère de la téléportation, comme dans le célèbre feuilleton Star Trek... Star Gate, etc..., et surtout, il est capital de savoir, que des êtres dits Aliens, vivant actuellement dans les environs de notre planète, possèdent déjà ces technologies très avancées par rapport aux nôtres (nous l'avons déjà souvent démontré sur notre site, et nous le ferons encore, sans doute, bientôt).

      Alors, bien sûr, ces histoires dérisoires, des humains, qui s'espionnent mutuellement, plongent le Webmaster du site ARTivision, dans une abyssale déconvenue. Point à la ligne...

      Mais le 22 Juillet 2021, (nous rappelons que le 22, est un nombre fétiche pour notre site), nous allons, une fois de plus, montrer, qu'il existe sans doute des lois cosmiques, qui laissent loin derrière, les meilleures extravagantes idées de notre moderne Science-Fiction .

     En effet, tout un chacun peut découvrir que, dans les années 50, un certains spationaute américain ( il y en a eu pas mal, d'honnêtes comme lui , dans l'histoire connue de cette planète Terre), nommé George Adamski, affirmait avoir rencontré des Aliens ( le prophète Ezéchiel et la française Bernadette Soubirou, et aussi la française Rose C, affirment aussi un fait semblable), et lui, de plus, il a même photographié leur surprenant vaisseau, impossible à trafiquer à l'époque, avec des ordinateurs qui n'existaient pas.

       Mais, l'orgueuil démesuré des scientifiques et pontifes de l'époque, a joué à fond, pour discréditer cet homme, si avenant et confiant, dans l'authenticité de son expérience spatiale.

        Revoyons alors, une fois encore, ces superbes photos prises autour de 1952, au télé-objectif, par Adamski, avec parfois en arrière plan sous-jacent, le globe lunaire et où l'on voit nettement la face inférieure de l'appareil avec ses trois sphères d'atterrissage, photos où jusqu'à présent, personne n'a réussi à y trouver une quelconque supercherie. Ces photos ont été prises à l'aide d'un télescope de 15 cm d'ouverture à Palomar Garden,s en Californie.

  

     Cette dernière photo d' Adamski, et son télescope, nous vient de l'écrivain Colin Benett.
      Et voici, bien mieux :

  

ou encore :


 


      Avouez qu'il fallait, être très fortiche, avec les appareils primitifs, usuels de l'époque, pour réaliser de tels clichés au télé-objectif.

     Mais, voici le cas où, la Science-Fiction, est carrément battue en brèche :

     En effet dans l'ouvrage publié en 1955 par Abelard-Schuman, tel que :


     Le texte de ce livre, peut être désormais trouvé alors sur le site :


     Cet ouvrage fut traduit en français, seulement 24 ans plus tard, en 1979, chez Michel Moutet Editeur sous le titre : "A l'intérieur des vaisseaux de l'espace" :


     Et, en page 105, on trouve déjà ceci :

      " - l'homme, n'est pas une manifestation temporaire. Il est une manifestation éternelle. Et ceux de nous qui ont appris cette vérité, vivent dans un continuel présent, car c'est toujours le présent... "

     Dur... dur, n'est-ce pas cette phrase surprenante, pour nos bien-pensants et consorts intellectuels blasés du système, qui ont qualifié cet Adamski, de gourou de secte, et de barman distributeur de hot-dogs et de coca-colas, dans sa résidence à Palomar Gardens, on le sait déjà, en Californie...

     Il est vrai que chacun sait, que "quand on veut noyer son chien, on l'accuse de la rage".

     Ce qui est encore plus surprenant, c'est le fait que, que ce même discours axé sur ce concept du Temps présent
, est repris, plus de 31 ans après, par Le Maître de Findhorn (le 11 avril), et plus de 46 ans après, par l'entité transcendante Soria, tel qu' en page 14, de son premier livre de 2001, on trouve ceci :

 

    " Le passé est dans le présent et le futur l'est aussi. Illusion du temps. il n'y a pas de passé ni de futur; seul existe le moment présent; cette notion va prendre corps et sera assimilée dans les dix ans à venir. D'ici là, les événements futurs viendront du chemin ouvert par vos pensées. La lumière dégagée depuis cinquante ans a aplani beaucoup de difficultés et d'épreuves, et a sauvegardé votre planète."

    Nous ajoutons enfin que cette notion révolutionnaire du temps cosmique, semblait être connue du Maître Jésus-Christ, puisque qu'il préconisait ouvertement, de ne pas se préoccuper du lendemain, et de vivre au jour le jour", sans doute pour mieux s'ancrer , dans l'énergie relevant de la quatrième dimension, ce qui lui permettait évidemment de réaliser ce que nous avons appelé "des miracles", et miracles qu'il avouait, lui même, être à la portée de chacun de nous.

     Mais, voici qu'arrive le moment de basculer, dans une autre dimension, et nous prions alors ici, avec gentillesse, l'éventuel novice, de s'attacher bien solidement, à son siège, car, à l'attitude où l'on va évoluer désormais, il risque d'y avoir pour lui, de très désagéables turbulences...

     Mais voilà que des psycho-sociaux (Comme le sieur astrophysicien ES, qui a sorti un article très anti-ufologique, dans le Ciel&Espace n°268 d'Avril 1992 : Voir le volet 2 de cet article), vont ici être mis, au pied du mur, de l'histoire iconographique incontournable des ovnis, mais, ils vous diront que tout cela ne relève pas de la démarche scrictement scientifique, mais essentiellement de notre interprétation médiatique moderne, entachée de conditionnement ufologique spécial, et donc rien ne prouve, que ces ovnis, sont matériels . Point Barre.

     Mais, ce qu'ils oublient sournoisement de mentionner, dans leurs habituels discours, ce sont les cas d'ovnis, qui se sont posés au sol en laissant des empreintes et des traces, que des rapports (ceux là très scientifiques), ont conclu, qu'il ne pouvait s'agir d'une manipulation humaine connue.

     Pour faire plaisir, une fois encore, aux nombreux amateurs de BD classique, rendons ici un dernier hommage à Jacques Lob et à Robert Gigi, pour ce troisième volet, paru aussi chez Dargaud en 1975, ( et un vif bravo, à l'internaute qui possède cette BD) :



     Puis voici quelques vignettes, qui expliquent bien, l'affaire surprenante, arrivée le 1er Juillet 1965, vers 5 heures du matin, à l'agriculteur Mr Maurice Masse (de 41 ans et décédé le 14 Mai 2004) :



     Il est à noter, qu'il y a eu deux enquêtes de gendarmerie, et que la seconde, a produit un procès-verbal qui conclut que les autorités en question affirment que le champ de lavande de Mr. Maurice Masse, a été l'objet d'une visite insolite, non déterminée, car aucune cause connue ne peut expliquer les traces et les effets physiques, retrouvés sur le champ de lavande de Mr. Masse, et marques qui sont restées visibles des semaines après...

     Mais ce jour, disons que ces les psycho-sociaux, qui ne parlent que de photos truquées ou d'hallucinations collectives... ont préféré le silence de la pierre tombale dans l'histoire très prosaïque qui va suivre, plutôt que d'organiser un débat constructif sur les chaînes de Télé à la place des naiseries, qu'ils adorent monter en épingle habituellement...

     En effet, il y a eu aussi, parmi tant d'autres, cette affaire très incontournable de Renato Niccolaï,, qui a également permi d'étudier, des traces étranges laissés par un ovni sur le sol derrière sa maison. :

      C'est en effet, à Trans en Provence, dans le Var, que le Jeudi 8 Janvier 1981, s'est posé devant Renato Niccolaï, vers 17 heures, un "engin" de forme ovoïde.

     Demandons une fois encore, à la très côtée revue LDLN, de nous raconter cela :



     Nous ne pouvons évidement pas, certifier ici, que l'engin qui s'est posé devant Renato Niccolaï,, ce jour là , dans le Var, venait d'une soucoupe-mère en orbite autour de la Terre, comme c'est souvent le cas, confirmé par George Adamski .

     N'empêche que cette affaire Renato Niccolaï, est l'une des affaires d'ovnis qui a, été minutieusement étudiée par des spécialistes ufologues et par des scientifiques très qualifiés, et on se demande alors pourquoi les grands médias (Journaux , Radios, Télévision , ayant pignon sur rue, n'en parlent presque jamais)

     Pour les puristes, disons que les rapports très complets, des études en question sont parus en substance, dans la revue "Lumières dans la Nuit", d'abord dans le n° 207 d'Août-Septembre 1981, puis dans les n° 231-232 de Septembre 1983, dont, voici aussi l' image de la couverture qui est la suite de ce qui précède :


       Mais, il nous appartient ici, de démontrer que c'est d'abord, ce très médiatique, George Adamski, qui très tôt, nous a parlé des fameux petits disques volants, observés de par le monde, et dont les gouvernants préfèrent ignorer la présence.

      Dans l'ouvrage vraiment hors normes, déjà cité plus haut, "Inside the Space Ships":


     , George Adamski, nous explique que de nombreux quidams, ont observé de petits engins très lumineux de diverses formes, qui se posaient sur le sol, où circulaient dans son voisinage, et cela tout à fait sans bruit, si ce n'est, un petit sifflement :


     Vous avez bien noté, le fait qu' Adamski affirme que des disques d'observation sont capables d'enregistrer même les ondes de nos pensées, et qu'ils constituaient peut-être, la plus merveilleuse réalisation de la science interplanétaire, qu'il avait eu l'occasion de cotoyer.

     Mais, pour satisfaire, une fois encore, les puristes, qui aiment aller à la source de l'événement, voici encore quelques documents qui démontrent l'importance de l'affaire de Renato Nicolaï :

  

     Mais, voici alors, une partie du journal disparu France-Soir du Mercredi 4 Janvier 1984, qui parle aussi de l'affaire :


     Et voici, encore un petit plus, sur l'affaire Renato Nicolaï, tirée d'un dossier de 10 pages du VSD n° 1032 du 5 au 11 juin 1997:


     Mais ce jour , on doit savoir alors, que ceux qui nous gouvernent, en nous menant par le bout du nez, n'avaient aucune raison de certifier que Mr Renato Nicolaï, a bel et bien observé, un appareil qui défit de loin, les canons scientifiques de notre civilisation, et donc, que cet appareil venait d'ailleurs, c'est à dire d'un contexte civilisationnel, très en avance sur le nôtre .

     Mais, comme on le sait, "qu'il faut battre le fer pendant qui'il est chaud", présentons ici aussi, concernant ces disques aliens qui oscultent nos paysages terrestres, le paragraphe inouï que nous a sorti en 1959, un autre spationaute non officiel, et qui fut aussi vilipendé que le sieur George Adamski, et nommé Howard Menger... Mais pour bien appréhender ce cas extraordinaire, il est préférable d'avoir sous la main, les ouvrages :



     Notons bien alors que cet Howard Menger fait, une extraordinaire révélation, concernant le degré d'évolution technique, de ses amis Aliens.

     "...Notre conversation fut interrompue. Le disque d 'observation s'éleva brusquement à travers le ciel. Il devint plus brillant tandis qu'il gagnait de l'altitude, et il illumina au-dessous de lui les bois, qui furent pleins de taches lumineuses et noires.. I1 s'éleva jusqu'à environ trente mètres, ensuite se dirigea dans la direction du navire de 1'espace, et disparut dans l'intérieur de 1'astronef.

     Tandis que nous rentrions, mon ami m'expliqua que que ces disques retournent toujours à leur point de départ en suivant des rayons magnétiques de la même manière qu'une boule de bowling suit une rainure directrice. .

     "Vous venez d'être examiné d'une façon qui gênerait un psychiatre", remarqua-t-il avec un rire dans la voix. .

     "Est-ce que c'est quelque chose comme la psychanalyse ?" demandai-je..

     "Oui, vous pouvez le dire. Mais c'est quelque chose de très supérieur. . Les psychiatres américains ne considèrent que la surface, tandis que ces radio-sondes pénètrent bien plus profondement au-delà des apparences. En fait, pendant que ce disque était près de vous, il enregistrait aussi complètement toutes les vies passées de votre âme. Mais il y a une chose qu'il ne peut pas nous dire". Son regard devint pensif.


     "Qu'est-ce que c'est donc ?"

" L'homme a son libre arbitre, le type de ses émotions et de ses pensées peut changer. Non, Howard, notre bel appareil n'est pas infaillible...."."

     Fin de citation de l'extrait

       Les disques d'observation décrits par M. Menger, ont parfois été vus par d'autres gens. Une photographie d'un de ces disques découvert après son atterrissage en 1958, à Scarborough (Angleterre) dans un buisson et a paru dans le numéro de Paris-Jour du 7 Mars 1965. Merci mille fois à l'aimable internaute curieux, qui pourra nous en procurer une copie.

    Vous avez bien noté, cette chose inouie que nous a déclarée Howard Menger, à savoir que le disque d'observation est capable d'enregistrer l'expression de nos vies antérieures, concept banni de nos universités et nommé aussi, on le sait, la réincarnation.

    De deux choses l'une :

- Soit, cet Howard Menger a voulu ici glissé ici, une notion qu'il avait découverte dans un enseignement secret, venant en principe de l'Orient...

- Soit, il l'a bien apprise de ses amis de l'espace.

    Dans le premier cas, les historiens, (et autres éternels détracteurs), doivent clairement découvrir, (avant de qualifier cet homme d'affabulateur), d'où pouvait venir en 1956, cet enseignement oriental ou pas, et si cet Howard Menger, avait pu un jour, dans son contexte culturel de l'époque, approfondir quelque part cet enseignement, et pour en savoir bien plus, sur cette affaire très embarassante, pour les matérialistes endurcis, prière de se reporter à nos articles clefs :

et à notre dossier :


    Dans le second cas, compte tenu des preuves matérielles supplémentaires, apportées par cet homme, il convient d'admettre, d'une manière péremptoire, qu'il a vraiment été en contact avec des êtres venant d'une autre planète, très en avance sur notre connaissance scientifique et ésotérique, et avouons finalement donc ici, que l'affaire Pegasus, évoquée plus haut, d'espionnage téléphonique entre nations, est vraiment bien moins, que de la bouillie insipide, pour petits chats.

       Nous attendons avec ferveur, vos conclusions...


     Mais ce 26 Juillet 2021, il nous appartient ici d'expliciter une fois de plus, très clairement, le fait que cet Howard Menger, a bel et bien fourni des des preuves matérielles très concrètes, se rapportant à son extraordinaire aventure ...

   Disons d'abord, que considérant tout ce qui a été écrit précédemment, pour les éternels mécréants intellectuels zélés et zététiques, ce ne sont, en langage moderne, que des "fake news", visant à faire de la manipulation médiatique et politique, pour discréditer les véritables chercheurs scientifiques de la NASA en qui, ils ont assurément confiance... (On les nomme alors mythbusters de la NASA) .

   Nous répondrons à ces zélés mécréants, que cela fait 62 ans en 2021, que fut publié aux USA, cet ouvrage :

  

où l'auteur, affirme au début de la page 150, qu'il est passé en soucoupe volante au large du Soleil tel que :


et, qu'après traduction cela donne :

      "Ma première réaction, quand je me levai, fut d'aller jusqu'au hublot et de regarder à l'extérieur pour voir où nous étions. Des sortes de boules de couleurs étaient partout visibles, ainsi qu'une boule rouge de dimensions gigantesques, qui semblait être une énorme planète. Ils me dirent plus tard que c'était le Soleil; je ne sais pas pourquoi, il n'était pas brillant. "

       Cette traduction est tirée, de l'ouvrage que nous avons acquis à Lyon en 1966, tel que :


paru aux Editions DERVY-LIVRES en Juillet 1965.

     Notez bien en passant la grande et exemplaire modestie de cetHoward Menger, qui clairement dit, qu'il ne sait pas pourquoi ce supposé Soleil ne brilllait pas. (le Webmaster d'ART>ivision, a dû attendre la réception du n° 83 de la revue la revue Ondes Vives de Mars 1973 , pour comprendre cela,).

     Il reste à ces Messieurs les philososophes, psychologues psychiatres, et consorts assimilés, de nous dire, si cet Howard Menger, était fou à lier, pour avoir osé faire une telle déclaration, surtout à l'époque où la rigueur morale état de mise, dans les commentaires médiatiques
!!! Et nous attendons avec une ferveur inégalée leurs judicieuses conclusions.

       Mais tout cela, serait des paroles en l'air, si cet Howard Menger, n'avait pas produit dans son livre, des photos de la Lune, et en voici une, dont, jusqu'à présent, aucun spécialiste, (pourtant avec les moyens informatiques énormes dont on dispose actuellement ), n'a pu nous donner, la moindre explication, sur sa provenance, et son élaboration ...

     En effet, voici, ce que cet Howard Menger, nous dit de capital concernant son voyage lunaire :


     Et voici l'image incroyable , qui accompagne ce paragraphe :


      Et avec quelques couleurs, c'est mieux :


      On y voit parfaitement dans le coin supérieur gauche, une portion circulaire du hublot de l'astronef, qui a transporté l'auteur jusqu'à la Lune.., et donc si l'on arrive à démontrer que cette photo est authentique, pas besoin d'imaginer l'implication et les répercutions, que cela pourrait avoir dans les sphères médiatiques, qui préfèrent assurément se taire sur ce genre d'affaire très atypique...

     Cependant le Webmaster d'ARTivision s'étonne franchement, qu' avec les puissants ordinateurs dont disposent actuellement, la NASA et les spécialistes de l'espace, qu'il n'y ait jamais eu, jusqu'à présent (en fin Juillet 2021), un seul rapport d'astronomes, d'astrophysiciens et autres cosmologistes officiels, qui aiment hanter les plateaux de télé, pour nous raconter des banalités cosmiques, et rapport qui ait pu démontrer que cette photo a été faite à partir d'une maquette, réalisée en secret par son auteur, et que de plus, ce paysage n'existe pas sur la Lune.

    Mais, là
, et c'est, le vrai silence du marbre des tombeaux.

     Mais le Temps des Révelations, est bien arrivé, car dans le n° 94 de Déc 2017-Janv 2018 de la Revue TOP Secret, que tout chercheur en archélogie spatiale, devrait avoir sous la main :


, il y a l'article sensationnel de 5 pages du chercheur français, Georges METZ, dont voici, les deux premières pages :



, où, il démontre que sur Google Moon, il a découvert, l'exacte position, approxivement à 30° 39' S et 43° 30' O, du fameux cliché ci-dessus, de la lune d' Howard Menger .

    Hélas, le Webmaster d' ARTivision , n'accorde que très peu de crédit au logiciel Google Moon, comme d'ailleurs à Google Mars et même Google Earth.

      Aussi il a essayé de contacter près d'une quinzaine de responsables d'Observatoires Astronomiques de la planète pour avoir, moyennant finances bien sûr, un agrandissement de la localité lunaire en question.

    Jusqu'à présent, il n'a pas reçu, une seule petite réponse (La courtoisie n'est donc pas, on le voit bien, le point fort de ces Observatoires Astronomiques).

     Ces derniers temps, nous avons découvert, un site qui pourrait, peut-être, permettre de retrouver les coordonnées en question de Georges METZ ( 30° 30' S et 43° 30 ' O) autour du cratère Doppelmayer :

          Voici le site permettant de visiter la Lune avec des cartesen ultra-haute résolution ... https://www.anguillesousroche.com/.../un-site-pour-visiter-la-lune-avec-des-cartes-en-ultra-haute-resolution/

     Alors, Messieurs les détracteurs zélés, appliquez donc vite à cette photo du nommé Howard Menger, présentée à ses amis dès 1956, mais publiée seulement en 1959, dans son livre intitulé on le sait, "From outer space to you", vos puissants logiciels comme Tungstene et consorts, aux caractéristiques photographiques de cette photo, afin de savoir si elle est truquée, ou s'il s'agissait à l'époque d'une maquette, et... dans le cas où elle serait authentique, vous auriez ainsi, indirectement, une avant-première démonstration, que notre Soleil n'est pas du tout brûlant... et, ...à bon ententeur salut !!!

     Donc ce 29 Juillet 2021, nous allons repréciser pour le novice qui débarque sur ARTivision en découvrant cet article au titre ronflant sur les cadors en qustion et article qui va assurément mettre très mal à l'aise les penseurs zététiques académiques modernes, qui chacun le voit, sont empétrés très maladroitement et contradictoirement, dans cette affaire saugrenue de pandémie mondiale relative au virus mutant Covid 19, qui comme le phénix légendaire, renait sans cesse, de ses cemdres, sans que personne ne soit capable de nous dire, si la vaccination actuelle,,va devoir être reprise, l'année prochaine, ainsi que l'on le fait, pour la grippe...

      En ce qui concerne cette impesable affaire du Soleil qui n'est pas brulant, disons déjà que si le Soleil était une rayonnante boule de chaleur, pas besoin d'être un agrégé de la physique de l'atmosphère, pour savoir que la température de l'espace, dinminue à mesure que l'on s'éloigne de la Terre, même en allant dans la direction du Soleil,, Or chacunn sait que le froid augmenent quand on grimpe aux sommets des hautes montagnes, et que dans l'espace c'est le froid brutal, qui nous saisit quand on grimpe dans l'espace.

      L'histoire des Sciences, nous permet de savoir que les scientifiques n'agissent qu'en fonction des informations admises, par leurs mentors universitaires, et si par exemple, on leur apprend que l'énergie du Soleil, est due à des réactions atomiques basées sur le noyau de l'hélium, ils s'en tiendront là, et feront leurs thèses et leurs calculs sur l'équation fondamentale tirant l'énergie de l'hélium. Ils en resteront là, jusqu'à l'apparition d'une nouvelle théorie plus générale (Et nous allons justement en découvrir ici, une autre totalement révolutionnaire).

     Il n'y a pas en effet, si longtemps avant la découverte de la célèbre formule E=MC² d'Einstein, on admirait "la théorie de la contraction du Soleil", proposée par le savant allemand, Hermann Ludwig von Helmholtz, qui dès 1854, supposait qu'il y avait transformation de l'énergie de gravitation en énergie thermique, et que le Soleil devait se contracter, par simple effet de l'attraction gravitationnelle vers son centre, et produire ainsi de la chaleur, par compression des masses gazeuses.

     Eh bien, on le sait maintenant, cette superbe théorie, n' a vécu que, ( comme le dit si bien le poète François de Malherbe), " L'espace d'un matin", et celle, que l'on applique actuellement, ne sera pas plus durable...

     Voilà donc très cher novice, pour vous éviter d'aller patrouiller, au hasard, dans les arcanes très ésotériques et disparates, du site ARTivision, quelques focus incontournables, se rapportant à cette incroyable affaire, de Soleil non brulant, si bien explicitée, malgré lui par le fameux Howard Menger, il y a plus de 60 ans de cela :

     Premier focus :

    c Présentons alors d'abord cette information, qui vaut son pesant, non pas d'or, mais de chaleur , et qui montre bien que cette affaire solaire, pose bien, un gros problème à nos scientifiques :



      Et, nous espérons, que chacun a bien lu, le passage suivant, de ce curieux entrefilet :



     Pour éclairer davantage tout ceci, disons alors que c'est en effet au mois de Décembre 2000, que la revue "Ciel & espace", a sorti son n° 367, en spécifiant qu'il était "exceptionnel", car il représente, nous dit-on le "journal du siècle en Astronomie", et voici pour les puristes, la couverture du numéro en question :



     Il convient donc de garder précieusement ce numéro, où nous y avons noté, à l'époque, certaines anomalies, concernant notre Soleil, et ainsi nous notons à la page 41, le texte suivant: "Retour vers le futur: Plus de 50 ans après, on ne connaît toujours pas le mécanisme précis du chauffage de la couronne. Il semble que Hans Alfvèn ( Prix Nobel de Physique en 1970) soit le plus proche de la réalité. Certaines ondes dites "magnétohydrodynamiques" se propageraient dans la couronne et la chaufferaient. Les satellites d'observation du Soleil, comme Yohkod, Soho, ou Trace, ont mesuré sa température : Elle dépasse les 2 millions de degrés !"

     Vous avez bien lu, nous l'espérons :

" On ne connaît pas encore le mécanisme du chauffage de la couronne" ,

, et nous souhaitons que les appareils de mesure de cette couronne, ne soient pas du même gabarit, que ceux qui ont mesuré la température de Titan (-180 °), ou, ceux qui mesurent le prétendu réchauffement climatique actuel, de la Planète.


     Certes, en considérant tout ce qui a été écrit précédemment, pour les éternels mécréants intellectuels zélés et zététiques, ce ne sont que des "fake news", visant à faire de la manipulation médiatique et politique, pour discréditer les véritables chercheurs scientifiques de la NASA en qui, lls ont assurément confiance...

Deuxième focus :

       Commençons, comme nous l'avons si souvent montré sur ARTivision, par la déclaration
du spationaute non officiel américain et pourtant incontournable,George Adamski.


    En effet, il convient de présenter d'abord ici, l'ouvrage publié en 1953, chez Werner Laurie Hc, est intitulé "Flying saucers have Landed". Il fut écrit en collaboration avec un auteur anglais Desmond Leslie ancien pilote de la RAF et qui était le neveu de Wiston Churchill, et pilote qui a quitté ce monde en 2001 à 79 ans :


     On peut encore peut-être, avoir la chance de trouver cet ouvrage en français chez "J'ai Lu"A 260, dans la prestigieuse collection hélas disparue, "L'aventure mystérieuse du cosmos et des civilisations disparues", publié au début de 1971 sous le titre "Les Soucoupes volantes ont atterri" :


     C'est alors que, Desmond Leslie, nous déclare pages 144 à 145, du livre en français, ceci , qui est tout à fait hors-normes :

    " Mais pour le moment, notre propos est de découvrir l'origine des véritables soucoupes interplanétaires. Les planètes voisines semblent apporter la réponse la plus plausible: Mars et Vénus. Mais alors, pourquoi pas aussi Saturne, Jupiter, Uranus, Neptune, Pluton et toutes les planètes encore inconnues? On nous oppose que la chose est impossible car toutes les planètes au-delà de l'orbite de Mars sont trop glacées pour que la vie puisse y exister, et que Vénus et Mercure sont trop brûlantes, mais rien ne nous affirme que la chaleur en tant que telle émane du soleil. Les textes anciens nous apprennent que le Soleil produit une énergie irradiante mais pas de chaleur (telle que nous la connaissons), que cette chaleur , n'est qu'un sous-produit de l'énergie soumise à la friction de notre atmosphère.


       Dans ce cas, cela expliquerait la ceinture d'air chaud récemment découverte à 60 kilomètres d'altitude où toute vie serait impossible dans ces températures avoisinant 170°. Selon les Anciens, une atmosphère planétaire agit à la fois comme convertisseur d'énergie et comme filtre réglant la quantité de chaleur ainsi formée. Ainsi, il est fort possible que toutes les planètes de notre système aient une atmosphère semblable à la nôtre. Imaginons un instant que nous puissions emporter nos instruments sur Mars et contempler la Terre, nous verrions cette ceinture brûlante et nous penserions qu'à la surface de ce globe la température est de 170°. Et si les Martiens n'ont pas de meilleurs instruments que nous, on leur pardonnera de penser que toute vie humaine est impossible sur la Terre. Donc, tant que nous ne serons pas allés examiner de près les autres mondes, il serait plus sage de ne pas pontifier dans un sens ou un autre.
"


      Que dire de plus devant une telle affirmation de Desmond Leslie, qui rappelons-le, était le neveu de Wiston Churchill, et n'avait donc pas l'habitude de raconter des balivernes. Il est bien dommage cependant que cet auteur ait oublié de citer au moins un des textes anciens auxquels il fait référence, de même que les travaux sur lesquels, il s'appuie pour affirmer l'existence d'une ceinture brûlante placé à 60 Km d'altitude dans notre atmosphère. Nous invitons les internautes spécialistes qui auraient quelques informations à ce sujet, à bien vouloir nous contacter pour tirer au clair cette affaire. Merci d'avance...

      Nous avons hélas longtemps espéré, recevoir une petite réponse des historiens et autres consorts spécialistes des lettres anciennes, qui ont dans leurs archives certainement vu, l'information capitale qui concerne les textes anciens, parlant de la nature du Soleil, mais hélas, ce fut à ce sujet, le silence de la pierre tombale, et donc, c'est encore l'adage pratique, qui s'impose ici :


"Moins on se mouille, mieux on se porte".

           Ah... si notre site s'écrivait ainsi :


, les réponses n'auraient pas manqué de pulluler...n'est-ce pas !!

          Autrement dit, dans cette affaire pourtant extraordinaire, c'est l'indifférence totale, qui a droit de cité.

          Poursuivons alors notre analyse des écrits du spationaute George Adamski.


      De même, Adamski reprend cette curieuse affaire concernant le soleil dans son troisième ouvrage de 1961, publié aussi par Abelard-Schuman, qui restera non traduit en français, pour le grand public, pendant 55 ans. Mais voir plus bas la trduction de 2017 :



     On peut découvrir ce livre en PDF, sur le site :


     Mais ARTivision posséde, une traduction privée de 1961, exécutée par la courageuse, Mme H. Verdin Roussel. Voici d'abord, de ce livre, (extrêmement précieux et sans doute introuvable actuellement)
, l'image de la couverture que nous avons dû refaire, parce qu'elle était abimée et surtout, celle de la première page avec la typographie et les inscriptions de l'époque:


   


     Nous lisons alors chapitre II (intitulé "l'activité de l'espace dans notre système solaire") page 32:

     " La première chose à réaliser est que le Soleil n'émet pas de la lumière et de la chaleur sous la forme que nous observons sur Terre. La radiation du Soleil ne se manifeste comme lumière et chaleur que lorsqu'elle pénètre dans l'atmosphère des planètes elles-mêmes. L'espace extérieur est dépourvu de lumière, telle que nous la connaissons. Dans l'espace extérieur la lumière est une lumière froide, causé par la phosphorescence de vastes nuages de particules et de gaz, répondant à la radiation émise par le Soleil. Pour un observateur humain, l'espace extérieur parait être un vaste vide obscur, rempli de billions de billions de minuscules étincelles de lumière multicolore. Toutes ces minuscules lumières sont en état de mouvement continuel et d'activité. "

     Notons en passant que ce n'est du tout là, le genre de discours utilisé par un affabulateur psychopathe, ou un gourou de secte. C'est en effet, à ce genre d'individu que certains auteurs, (émules de la désinformation officielle ou encore auteurs qui ont oublié de se recycler en données ésotériques modernes), ont voulu assimiler cet Adamski, qui n'a pas fini de nous étonner.

     Tout le chapitre en question, est pratiquement consacré à la lumière et l'espace. Nous signalons cependant que les premiers astronautes comme Glenn et Carpenter ont bel et bien été confrontés à ce problème de particules lumineuses dansant devant leur hublot, et particules qu'Adamski avait lui-même qualifiées, bien avant eux, de "lucioles" (Voir ci-dessous le "France Soir" du 25/05/62, ou le Paris-Presse l'Intransigeant : même date:)

   


       En 2017, une traduction du troisième livre d'Adamski est sortie, telle que :

     Dur... dur, n'est-ce pas !! , que cette affaire d'Adamski, quidam, qui on le sait, a été enterré, dans le plus prestigieux cimetière des USA, et que nos bien-pensants et consorts intellectuels blasés du système, ont qualifié, sans scrupules, (nous le redisons volontairement), de gourou de secte, de psychopathe, et de barman distributeur de hot-dogs et de coca-colas...etc... et qui vivait simplement dans sa résidence à Palomar Gardens en Californie...

    Pour mémoire, voici ce qu'en disait, le célèbre spécialiste français de l'étude des Ovnis Aimé Michel, dans l'ouvrage de début 1969, de la collection "pour ou contre" dont voici un exemplaire classique :


et voici le passage d'Aimé Michel qui se trouve en page 29 :


     On ne peut être plus caustique, n'est-ce pas !!, alors que le premier travail, de ce grand précurseur spécialiste des soucoupes volantes, aurait été d'obtenir et de présenter, un document incontournable, prouvant que les phographies d'Adamski étaient vraies ou fausses, au lieu de critiquer dans le vide, pour se faire mousser devant ses collègues. Point barre.

     Mais, ce 31 Juillet 2021, avant de poursuivre notre causerie très atypique concernant le caractère brulant ou non, de notre Soleil, disons que nous avons eu le grand bénéfice de visualiser hier soir et ce matin même, le super documentaire de la ChaineNational Geografic convernant "Les Ovnis qui envahissent l'Europe" tel que :

 

     Aussi, nous demandons à tous les spécialistes curieux de la 3 D , d'avoir la gentilesse de nous faire voir en relief l'objet superbement insolite, qu'a réussi à photographier, très heureusement, un certain Manuel GOMEZ, le 19 Septembre 1990, dans le village portugais Alfena , et objet qui se présennte comme suit :

     

     Un ovni avec des appendices line=éaires très apparents, c'est du jamais vu ...

     Comme on le voit, les choses deviennent de plus en plus surprenantes, sur cette planète en pleine mutation...Avis aux amateurs qui veulent en savoir plus.

     Rappelons qu'il est, tout à fait renversant, que personne, n'ait osé de nos jours, (malgré les puissants moyens que les informaticiens possèdent désormais), nous présenter cet ovni de 1929 en 3 D :


     Mais, nous allons maintenant, mettre ici en relief un deuxième focus, sur notre épineuse affaire solaire, qui intrigue, en douce , depuis déjà bien longtemps nos scientifiques officiels .

     Voici donc, le programme très chétif de Télé 7 jours, qui présente assez récemment d'un documentaire très signiicatif qui en parle :


     De plus, comme on le voit bien, ce super documentaire, "Mission vers Soleil" fut admirablement suivi , à 18h25, par l'affaire de la rencontre de la sonde spatiale News Horizon> avec le si lointain PLUTON, et affaire que nous avons aussi dejà évoquée surARTivision, et de plus à 21 h, justement, par l'affaire d'ovnis,, évoquée ci -dessus...

     Mais revoyons aussi, ce qui suit paru en 2020


     On peut alors se demander comment a été obtenue la brillance de la photo précédente et d'où vient le rouge si vif qui la constitue, et qui contredit , les dires, du fameux Howard Menger?

     Mais dans la foulée, voyons de suite un troisième focus :

Troisième focus :

     Bien que cela soit assez ancien, et ambigu, il convient d'en dire cepedant deux mots :

     A la page 289 d'un livre remarquable intitulé "La barrière du temps" de l'écrivain explorateur Andrew Tomas, Edité par Julliard., Paris (1969) :



, nous lisons alors, la phrase attribuée vers 1882 , aux "Mahatmas" : " Le Soleil n'est ni un corps solide, ni un liquide. Ce n'est pas cependant un gaz incandescent, mais une boule gigantesque de force électromagnétique, le réservoir de la vie et du mouvement universel ".

      Etonnant n'est-ce pas !!! Dommage que l'on ne nous dit rien, au sujet de sa température .

     Donc, laissons aux spécialistes, le soin de discuter de tout ceci, et surtout de ce que nous allons vous révéler ci-dessous, car nous n'avons pas la compétence requise pour savoir si cela est vrai ou non. Notre rôle se résume, nous l'avons déjà souvent exprimé ailleurs, à montrer des documents rares qui n'ont pas connu, en leur temps, la publicité intellectuelle, qu'ils auraient normalement avoir, lors de leur première parution .

     Mais ce 01 Juillet 2021 , nous allons appliquer souvereinement, la devise très pratique, des anglo-saxons : "Let us make hay, while the sun shines" (faisons du foin, quand le Soleil brille), en présentant des documents d'une si grande importance, que l'on en reparlera longtemps encore dans les couloirs psychiques et mercantiles de la médiasphère qui est de plus en plus déboulossélée, par les événements étranges, qui se bousculent à l'arrivée du Grand Chambardement imminent.

     En effet, le fait que le site ARTivision, ait remis ces temps-ci en relief cette affaire de Soleil non brulant, est bien le signe que l'on doit faire table rase de nos certitudes les plus constittuées, pour les remplacer pour l'instant, par d'autres données plus tangibles et plus naturelles.

       Reprenons maintenant, cette information hors norme de France-Antilles, déjà présentée plus haut :



        On découvre alors que la sonde nommée Parker, a couté à l'époque la bagatelle d' 1,5 milliard de dollars, jointe à ce qu'a couté récemment, la sonde Spatiale européenne Solar Orbiter,( qui est un satellite d'observation du Soleil de l'Agence spatiale européenne (ESA) développé avec une participation de la NASA qui a été lancé le 10 février 2020 à 5h03 -CET- ), et aussi d'autres sondes comme la sonde Ulysse lancée en 1992, et donc que tout cela nous montre, que les scientifiques sont particulièrement intrigués, par le comportement aberrant de notre Soleil, et qu'ils dépensent des milliards de dollars, pour en saisir le troublant fonctionnement.

       Rappelons aussi, à toutes fins utiles, pour les puristes, cet entrefilet de l'AFP du 10 Février 1992, disant que la sonde Ulysse , avait "frollé", la planète Jupiter, le 8 /02/92, à une vitesse d'environ 98000 Km, à l'heure, soit à peu près 27,22 Km par seconde, .


photo tirée, à l'époque, du site: http://tpesoleil.free.fr/partie_1_a.htm


     Mais, le 22/11/06, en fouillant dans nos archives pour trouver un document égaré, nous sommes tombés très opportunément, sur le n° 266 de la revue Ciel&Espace de Février 1992, où nous avons découvert un remarquable article de Mr Guillaume Cannat, qui nous a fait beaucoup plaisir.

En voici le titre :


     Cette sonde enropéenne qui a quitté la Terre le 6/10/90 à bord de la navette Discovery, a survoler Jupiter autour du 8 Février 1992, pour profiter du champ gravitationnel de la planète pour bifurquer hors du plan l'écliptique, où circulent les planètes de notre système. Puis Ulysse, a foncé vers le Soleil, et réussira ainsi à survoler ses deux pôles, et faire de nombreuses mesures du vent solaire et de son champ magnétique. Le magnifique schéma suivant, nous explique cette super "Odyssée d'Ulysse" :


       Tout cela, n'a donc pas suffi pour que nos savants puissent dire : "Le Soleil, pour nous c'est du connu... voyons ..."

       Mais, concernant Jupiter, où le bat blesse horriblement, c'est une photo inouie qui a été publiée par la revue par la même revue Ciel1Espace n° 266 de Février 1992, déjà citée ci-dessus :


       Mr Guillaume Cannat, l'auteur de cet article, sans doute grandement déçu, n'a pas hésité pour illustrer son propos, à nous présenter cette image extaordinaniraire du pôle Nord de Jupiter que nous allons présenter plus bas car il convient d'abord de parler de ce à ce disque bien noir, placé au-dessus de la carte de l'Antarctique, et photo tirée du n°1046 de la revue bien connue Science&Vie de Novembre 2004.


( Merci à l'internaute curieux qui trouvera la référence officielle de la NASA de cette incroyable photo )
     Aucune explication ne fut fournie par cette revue, sauf celle-ci :

    La légende qui présente cette photo est simplement: "L'Antarctique est surveillé de prés par Envisat"

    Il va s'en dire que cette gigantesque pastille noire , n'est pas là par hasard, et une fois encore, elle vise à masquer une chose incroyable qui s'impose à nous, et donc le satellite Envisat semble bien avoir, quelques trous dans ses mémoires électroniques, d'autant plus que l'on aperçoit des faisceaux très lumineux sous-jacents, s'échapper tout autour du disque noir.


    Ce qui est plus extraordinaire, c'est qu'une revue, qui a pignon sur rue, dans le monde des médias, se permet de présenter une photo de l'Antarctique avec un disque noir gigantesque, sans aucune explication concernant sa présence très insolite à l'endroit en question.

    Bien que l'on sache que cette photo est une photo mosaïque (il a fallu de très nombreux passages du satellite pour l'obtenir), on demeure confondu devant tant d'insouciance et de désinvolture, vis à vis des lecteurs de cette revue. ( A vous de juger...)

      C'est alors qu'un certain internaute Fabrice C....., nous a interpelés sévèrement, le 21 Mai 2006, pour nous dire, avec une assurance à toute épreuve : " Eeeet oui, il ne faut pas d'explications, quand il est EVIDENT qu'il s'agit de la limite de la couverture satellitaire... Mais bon, tant de naïveté offensée est rafraichissante. Vraiment... "

     Nous avons montré bien sûr, à cet internaute si fier de sa culture "satellitaire", la photo du Pôle de Jupiter, qui a été evoquée vue plus haut, et où l'on voit pastille noire, mais en plus quasiment rectangulaire, placée juste au Pôle .

     Voici donc maintenant cette incrroyable photo du Ciel1Espace n° 266 de Février 1992 :


( Merci mille fois encore, à l'internaute béni , qui trouvera la référence officielle de la NASA de cette fantasmagorique photo )
     Evidemment, ce qui saute aux yeux, ici, c'est cette pastille noire, presque carrée, (on est plus habitué à voir des disques noirs, quand la NASA veut nous cacher certaines choses ), placée juste au pôle, et pastille sous laquelle, on voit nettement fuser des rayonnements lumineux notoires. Que fait donc , cette obscure pastille ?

    Selon nous, cette affaire de trou à forme géométrique caractérisée, n'a rien à voir avec Jupiter, mais est simplement une manipulation informatique, pour "caviarder", le trou central de l'ouverture polaire, d'où jaillit naturellement la lumière éclatante du soleil central de la planète.

    Rappelons que la revue Science&vie de Novembre 2004, qui nous a sorti cette incroyable photo de l'Antarctique, déjà vue plus haut :


, n'a jamais à aucun moment, avancé la moindre tentative d'explication de cet aberrant trou noir . Vraiment , on nous prend pour de vrais nigauds décérébrés.

A vous de juger une fois de plus cette contingence insolite...


      Mais ce jour , nous pensons, pour illustrer tout cela, qu'il est utile de reprendre ici, quelques propos significatifs du collectif Soria, formé, on le sait, de 4520 entités cosmiques :>

  

Et propos tirés en page 47 de l'ouvrage intitulé Voyag, tome III aux Editions Ariane, premier trimestre 2002 :

      "...Votre isolement commence seulement à se lézarder. Les rayonnements des autres formes de vie pointent leur Lumière (Ombre ou Lumière : attention, tout n'est pas rose au sein des Univers !), et certains de vos gouvernements savent déjà à quoi s'en tenir ! Même s'ils ne vous ont pas révélé ces visites et essaient de vous ridiculiser dans votre approche des autres mondes, il est vrai qu'ils considèrent les habitants de cette Terre comme des retardés mentaux à qui il faut cacher la vérité, de manière à ne pas les affoler. La population terrienne ne jouit pas d'une grande réputation aux yeux des dirigeants! Étrange, votre choix d'être sans cesse rabaissés aux yeux des autres ! Ce miroir vous apprend-il encore quelque chose aujourd'hui ? Ne l'avez-vous pas assez exploité ? Ou avez- vous simplement oublié que vous pouvez exister sans cette reconnaissance aliénante ?...etc... ".

    C'est exactement la confirmation de ce que nous avons évoqué au sujet de la NASA et ses sbires, qui nous prennent pour des débiles mentaux .

    Mais ce jour, plaçons encore ici, ce petit plus, des pages 189 et 190 :

      "...Afin de vous aider a intégrer ces mondes intra et extra-planétaires, des rencontres sont prévues à cet effet. Ne vous étonnez pas de la publication éventuelle de livres relatant celles-ci. Les mots, c'est bien ; les actes, c'est encore mieux ! Comme une partie de cette humanité travaillera à construire une harmonisation entre nos trois mondes, les échanges doivent s'installer non pas officieusement, mais officiellement, la première approche conduisant à la seconde. Cet événement occasionnera de grands remous dans vos sociétés. Les gouvernements ont bien du mal à cacher leurs relations avec une humanité extra-terrestre éloignée de son centre d'amour. Ils seront confrontés à l'explosion de leur silence et aux dialogues avec d'autres formes de vie. Gageons que vos chefs nationaux passeront des nuits d'insomnie et se feront des cheveux blancs, leur crédibilité étant détruite ! Une période très instable s'annonce désormais dans le monde émotionnel.

    Si les Etats-Unis ne changent pas d'attitude guerrière et continuent à imposer leur supériorité, ils vivront des instants très difficiles. Ils risquent même de se retrouver seuls, sans aucune oreille attentive pour les écouter. Rassurez-vous, je n'ai rien contre ce pays ; il se trouve simplement qu'il cristallise tous les vieux instincts. Et ces réactions risquent d'être encore amplifiées par un adversaire aussi déterminé et prêt à recourir aux mêmes armes pour démontrer sa ferme détermination à vivre sur son propre sol selon ses aspirations. Votre planète offre une diversité d'expressions qui perdurera dans le temps. Vous êtes présentement devant la nécessité de cette reconnaissance. Un état gouvernemental mondial deviendra viable le jour où cette plurialité sera acceptée dans sa totalité et envisagée comme richesse. Alors, vous verrez siéger à une table commune tous les représentants de cette multitude. Le gouvernement mondial, tel que nous l'entendons, pourra alors voir le jour. Quand le respect de la Vie circulera sur toute la surface du globe terrestre, vous pourrez envisager une monnaie unique. Vos tentatives actuelles de mondialisation sont basées sur le profit et le servage de l'humanité accompagné d'une nouvelle forme d'esclavage. Celui-ci n'est pas physique (bien que...) mais émotionnel et financier. Avant la fin de ce demi-siècle, tous les travers de personnalité vont exploser, montrant l'horreur totale de la perversion humaine "
.

         Mais, il nous vient maintenant, à l'idée, pour clore notre causerie de ce jour, à l'idée de présenter une fois de plus le super film d'époque, qui décrit tant soit peu, la situation actuelle de la planète Terre, à savoir le célèbre film culte : "Le jour où la Terre s'arrêta" de 1951, dont voici, ci-dessous la version totalement refaite et masterisée :

  

       Et, nous le savons déjà, il est grand temps que les "autruchards" de tout bord puissent répondre , à l'injonction finale du Maître Klaatu :


juste à la fin du film :

" Nous attendons votre décision ..."

             Nous voilà arrivés, au 07 Août 2021,(alors que la Médiasphère se tiraille à propos l'établissement de la vaccination obligatoire et de la mise en route de pass sanitaires pour certains groupes de populations ), nous, nous allons aborder, ce jour, notre Quatrième focus tout à fait irréfragable.

Quatrième focus :

      Disons alors, que nous allons hisser, cette conversation à batons rompus pourtant très sélective , à un échelon très déstabilisant, pour nos prétendus intellectuels, qui croient être des mentors de la connaissance spatiale, et dont ARTivision, attend depuis des années, un simple petit mot, capable de nous expliquer les raisons de, ces obscures pastilles de camoufflage, vues juste ci-dessus (et il y a beancoup d'autres alilleurs), sur la zone de l'Antarctique, et sur le Pôle nord de Jupiter, tel que l'on decouvvre, à nouveau ceci :


     Mais, pour que le novice ingénu, se familliarise tant soit peu avec le contexte spatial en question, voici une brève échelle de valeurs, très significatives

Notre-Soleil-et-certains-autres.jpg

     Puis alors, on a aussi :

Nos-planètes+Soleil.jpg

ou encore :

Nos-planètes-hors-Soleil.jpg

     Avouons alors, que l'on est bien loin, d'évoluer dans la Cour des Grands, et que nous sommes bien, (cosmiquement parlant), très cosmiquement minuscule, pour avoir besoin, de nous chamailler sans cesse, si âprement, entre nous, pour des broutilles ...

     Enfin des environs de Saturne, il sembrerait, que l'on puisse aussi voir ceci :

Le-Soleil-et-la-Terre-vus-de-Saturne.jpg

ALIGN="center"> (Selon nous cependant, la Terre devrait être ici, encore plus petite et bien moins brillante

      Et, ceci est tiré, (après ajout de nos inscriptions), du site :

      C'est alors là, que nous voyons aisément, que si notre Soleil parait au voisinage de Saturne si petit avec une lumière plutôt fablarde, alors il est mpératif de se demander, quel phénomène, est à l'origine de la présence de ce disque éclatant et superbe, (d'un diamètre tournant autour de 300 km ), qui illumine le Pôle Sud, de Titan, le plus gros satellite de Saturne si souvent présenté sur notre siite, (voir SVP, plus hauit et super disque que les 'autruchards", refusent délibérement de voir et de présenter sur les plateaux de télé qu'ils hantent, si souvent. Mais, disons aussi par exemple, que nous avons été contactés en 2004 par un certain astrophisicien très médiatisé, (J-P P), au sujet d'un certain Dr Davidovits, dont il voulait à l'époque connaître l'email . Nous en avons profité pour lui glisser, dans notre réponse le 16/09/2004, l'affaire des ouvertures polaires, que connaissait (on le sait) dès au moins 1866, Jules Verne, et qu' ARTivision, a eu l'audace de mettre en exergue dès Septembre 2000. Nous n'avons plus eu une seule missive, de cet astrophysicien, même pour nous remercier pour l'email en question. Il s'en mordra les doigts, jusqu'à l'os, quand cette affaire de Titan éclatera au grand jour, ce qui ne saurait tarder. ) :


Et nous précisons volontairement, à nouveau , que cette superbe découverte fut faite
en exclusivité,
par le Webmaster du site ARTivision, dès Janvier 2005.
La NASA, et les astronomes prétendent, que le disque brillant en question,
n'est qu'un un petit nuage blanc de méthane.

      Le site ARTivision, dit, (compte-etenu des évènemens surprenants qui se passent en ce moment ) que c'est moment de mettre carrément,une fois de plus, un lourd pied dans le plat, des divers zélés détracteurs bien engoncés dans leurs cocons psychiques, super molletonnés, dont pas un seul n'a pu répondre (depuis près de 16 ans en 2021) à notre question clef, concernant l'affaire, car ces augustes détracteurs, n'ont pas vu, que c'est assurément un vortex polaire lumineux (et non un vulgaire nuage brillant atmosphérique), qui stationne au Pôle Sud de l'astre, comme le dit, si bien , un grand astronomme dans le Journal "Le Monde" du 10/11/04, dont nous avons placé les éléments clefs à l'url :

      En effet, ce jour, nous allons carrément mettre le pied dans plat, ce qui va encore faire grincer les molaires de nos "protagonistes Arteiques" et de leurs consorts scolastiques...


     Analysons alors le site suivant, qui hélas a disparu du Web (Merci d'avance à tout internaute, qui en retrouvera le nouvel url) :
où, on trouvait alors en 2004, cette image :


     Et aussi, ces propos surprenants :"Un évènement particulier a été observé en octobre 2004. Le nuage du Pôle sud est devenu extrêmement actif (Schaller et al., 2005) et a recouvert toute la région polaire. L'origine du phénomène et sa caractérisation physique, sont encore largement inconnus. Il est probable que le "sursaut" de l'albédo de Titan que Griffith et al. (1998) a détecté est en fait un évènement similaire à celui-là."

     Comme on le voit ici encore, pour cet astronome Rannou, la superbe luminosité du disque du bas de l'image, ne peut venir que d'un nuage notoire, et très particulier.

      Et de plus, tout est ici, très clair : On ne sait pas du tout, de quoi il s'agit...

     Notez bien cependant, la présence du vocable "Griffith", mot que nous avons déjà évoqué souvent, sur notre sitte ....

     Donc, il y a bien un hic, dans cette affaire.

      Donc l' explication officielle qui dit que le disque de près de 300 km au Pole Sud de Titan, n' est qu'un vulgaire nuage brillant atmosphérique, ne tient donc pas du tout debout, surtout si l'on sait, d'après les dires des savants officiels. que le Soleil est très loin de là, et que sa lumière devrait arriver à bout de souffle à cet endroit...

      En effet, voyez, vous-même, ce qu'en dit Mr Emmanuel Monnier, dans le n° Spécial de Mars 2008, suivant :




     Vous avez bien noté, le passage souligné en rouge, qui précise que le flux de lumière, est 900 fois, plus faible qu'au voisinage de la Terre
. Et pourtant ce flux de lumière, très affaibli, est arrivé tout de même, à nous faire briller admirablement un magnifique disque au Pole sud de Titan
.

     Mais, il y a mieux, et cela est tout à fait renversant, car il y a, rebelote, au Pole Nord, de l'astre tel que :


, et le phénomène, va nous faire aussi, une superbe réflexion, sur un hypothétique lac inconnu de Titan, pour de plus, aller diriger, un rayon réfléchi, pile-poil, en plein Pôle Nord de l'astre
.



et images peu remarquées par nos scientifiques, qui préfèrent bien sûr, s'extasier, ces temps-ci, devant un nouveau démarquement élémentaire, d'un Rover sur Mars.

     On a du mal n'est-ce-pas, à ne pas se tordre de rire... à la lecture de cette aberrante incongruité.

    Alors, on se demande, comment ce faiblard flux, venant de notre soleil, situé à près de 1,5 milliard de Kmde là , va pouvoir venir, par une concentration quasi magique, exciter les épaisses couches atmosphériques de Titan de 1200 km d'épaisseur, contre environ 100 km pour la Terre. C'est donc, tout à fait, stupéfiant...

    De plus, les scientifiques en question, nous affirment que la température, qui régne sur Titan, doit avoisiner les -180°, et ARTivision, affirme que c'est totalement faux, car, n'oublions pas, le fait que, nos instruments sont construits, en fonction des lois admises, dans le cursus universitaire. Point à la ligne....

      En effet analysons brievement les images suivantes de Titan :

  

Elles ne présentent en effet, pas du tout , un paysage glaciaire, correspondant cette température de -180° , prônée par les savants, mais plutôt, cela ressemble à des paysages d'une zone désertique très chaude, comme celle du Sahara. A vous de juger tout cela...

     Cette luminosité inexplicable, d'un disque au Pôle sud et nord de Titan, nous place bien bien ici, dans le cas où la science "interprète à la va vite, un fait étrange, à défaut d'en connaître sa structure véritable".

     Mais, les zélés détracteurs irréductibles, vous diront, que tout cela est trop particulier ici, et nous devons le classer, dans la catégorie des illusions d'optiques, si chères à leurs habituelles explications...

     Ce que ces détracteurs oublient, c'est qu'ARTivision, a toujours d'autres ressources sous-jacentes, pour appuyer ses dires :

     En effet, le Webmaster, de ce site, a eu l'idée un jour, de se demander, si, au Pôle Nord de Titan, il existe aussi un brillant disque lumineux ?

     Hélas nous sommes d'abord tombés sur cette image du Pôle Nord de cet astre, où subsiste une ombre notoire très génante, comme si, l'on tenait à cacher quelque chose, car l'on va voir, justement qu'il s'y trouve bien, un mystère très étrange...


     Mais, le 14 Janvier 2010, Super Hasard, est venu une fois de plus à notre secours, car en pénétrant occasionnellement, dans le site :


, à la rubrique concernant Titan ( faire bouger l'ascenseur à côté de GO jusqu'à Titan), et alors on y découvre dans le tableau n°1 de 12 clichés, l' extraordinaire image précédente, que voici à nouveau en réduction :



, avec comme explication en dessous : Reflection of Sunlight off Titan Lake.

     On peut retrouver aussi bien sûr cette photo de Titan, sur le site officiel de la NASA :


tel que l'on trouve, ce montage :


     Vous avez bien lu, nous l'espérons la mention "The cassini spacecraft will look for a glint of sun light reflecting off a methane lake", que nous traduirons grosso modo :

     "la sonde Cassini regardera un reflet d'un rayon du soleil, qui s'est réfléchi sur la surface d'un lac de méthane".

      Comme vous le voyez, c'est de la NASA elle-même, qu'est sortie cette fumiste explication, que bien d'autres revues ont reproduite, sans même voir qu'elle était nulle et non avenue...

     Mais, en droite ligne de cette incroyable affaire, présentons aussi ici, le super entrefilet, de la revue bien connue de notre ami Roch Sauquere "TOP SECRET" n° 47, publié en Février 2010. Et pour les puristes, qui aiment partir des sources, voici d'abord la photo de couverture de cette revue :



     Et voici maintenant le texte important de cet entrefilet (les couleurs sont de nous, évidemment):

TITAN.

Un point lumineux récurrent.

      La NASA a dévoilé, samedi 18 Décembre 2009, une incroyable photographie de Titan. On y découvre une forte lueur jaune qui serait selon l'agence le reflet du soleil sur un lac de méthane.

     Ce "reflet spectaculaire" au pôle nord a été photographié par la mission Cassini depuis l'hémisphère nord de cette lune.

     Curieusement, par le passé, la NASA, nous a déjà montré plusieurs photos de Titan montrant déjà la même lumière au pôle Sud. Une première fois la NASA avait parlé de nuages et une autre fois de "tempête tropicale"... Nous vous parlions déjà de cette anomalie dans les news de TOP SECRET N°20, N°30, et aussi dans le Hors Série N°1 page 55-56. Sur certaines images la lumière semblait même jaillir de la planète. Alors ?

     Après nous avoir parlé de nuages de méthane, ou de tempête tropicale, et maintenant de lac de méthane, la question que nous avons envie de poser à la NASA, c'est comment expliquer qu'il y ait toujours ce même "reflet", très brillant, à la même place et d'un même diamètre ? Cette lumière n'est-elle pas plutôt issue de l'intérieur de Titan ? Ce qui nous ramène une nouvelle fois à l'hypothèse des "Planètes creuses"...


     Fin de l'entrefilet.


     Mais en 2019, Super-hasard, est encore monté au créneau, car, il nous a offert l'occasion de visualiser un documentaire justement concernant Titan, tel que :


     Ce documentaire est superbement bien fait, pour nous montrer l'extraorninaire exploit réalisé par des equipes scientifiques americaines et europennes au cours de la mission spatiale la sonde Cassini Huygens

     Voici donc quelques images significatives et les interrogations qui s'y rapportent :


     Après 7 ans d'un voyage très perileux la la sonde Cassini Huygens arrive aux abords de Saturne, pour nous monter ces incroyages images jamais vues aussi nettes

  

:      Puis, après la double traversée très risquée des anneaux de Saturne, c'est la satellisation autour de Titan telle que :


     Puis les divers passages, auprès de Titan nous offrent les images surprenantes suivantes:

<BR>      En effet les premières photos, nous montrent, une brilance notoire,du Pôle Sud :


     Mais lisons avec soin, ce que nous dit, la scientifique suivante :


"... et puis, il y avait un détail assez extrordinaire qui montrait, sur ces images, que les pôles étaient plus brillants qu'à l'équateur... "


     Ceci pouvait s'expliquer disait-elle en substance, par des dépots ornaniques ou autres, qui empéchaient la luminosité de l'équateur.

      Notez bien, qu'elle parle des deux pôles, alors que les photos que l'on nous présente ici, ne concernent que le Pôle Sud. Jamais ce documentaire, ne nous a en effet montré cette image inouïe du Pôle Nord.:


     Pourquoi donc cette scientifique, parle de lumière apparue aux deux poles, alors qu'aucune photo du Pole Nord n'a jamais été ni montrée ni commentée ? A vous de juger !!!

     Il est aussi précisé, dans ce documentaire, que les scientifiques furent très étonnés de découvrir sur Titan, un cycle climatique très élaboré, avec évaporation ,condensation, formation de nuages de pluie d'hydrocarbures, donc une géologie très dynamique, alors que l'éloignement de Titan du Soleil aurait dû en faire un astre froid dont la température oscille,, on le sait déjà, autour de -180° Celsius .

     Comme vous le voyez les mystères de Titan, existent bien et nous attendons bien sûr, que les spécialistes veuillent débattre, à leurs sujets, sur nos plateaux de télévision, dont les protagonistes, sont toujours à l'affut des scoops très médiatiques.

     Mais, pour en savoir plus, présentons maintenant, l'entrefilet suivant du France-Antilles paru le 29 Avril 2017 :


     Et retenons d'abord les mots importants suivants :

     On découvre alors ici, que les 127 survols de Titan, par la sonde Cassini, ont pris fin le 22 Avril 2017, date importante, et on va voir pourquoi !

     On s'étonne en effet donc, alors franchement, que dans ces 127 survols, déjà effectués, qu'aucune autre photo, n'est apparue des vortex superbes nord et sud de Titan, (On s'étonne alors franchement en effet, donc, que dans ces 127 survols, déjà effectués, - mises à part les photos archi-conuues - :


qui semblent être, d'ailleurs, la même photo, présentée avec des couleurs différentes, exceptée celle à droite, qui est l'unique, que nous connaissons, du Pôle nord de Titan)
, qu'aucune autre photo significative, n'est apparue, des vortex superbes nord et sud de Titan, (On devrait découvrir, si nous admettons grosso modo jusqu'à 12 photos rapprochées connues, comme celles qui précèdent, il en resterait alors près de 115, totalement inconnues et jamais montrées, dans les sites de la NASA, et dans les colonnes de la Presse spécialisée...) !!!

     Que sont donc devenus, ces autres clichés fantastiques du pôle Nord et Sud de Titan, et photos qui, on le sait, nous interpellent, au plus haut point ?

     Il y a , bien plus qu'une anguille sous roche... n'est-ce pas !!!

       Analysons donc maintenant, plus avant, quelques photos de plus, du fameux Titan, astre si souvent mis en relief par ARTivision.

       Voici pour commencer, une photo ce satellite de Saturne, Titan, que nous avait présentée, le "Figaro Magazine" du Samedi 13 Nov. 2004 :


      On voit alors que la partie droite de l'image de Titan du "Figaro magazine" en question, présente une très remarquable luminosité, et, on nous dit alors dans la revue, que c'est "notre soleil qui illumine par derrière, l'épaisse atmosphère de Titan.".

      Voici encore une autre photo de Titan, tirée cette fois-ci, du n° 415 du "Ciel&Espace" de Décembre 2004 :


     On apprend alors que, cette belle image de Titan ci-dessus, aurait été captée par Cassini Huygens, le 26 Octobre 2004, en passant à 1176 km de la planète. Cette photo ne semble pas très différente de la précédente ci-dessus, du "Figaro magazine", où la partie droite du globe de Titan, brille d'une manière étonnante, pour un astre placé, si loin de notre Soleil. (Nous n'avons, hélas pas eu, le bénéfice de découvrir sur un site de la NASA, ces images. Merci mille fois à l'internaute béni qui nous en trouvera, l'URL)

     On ose alors nous dire, que cette luminosité remarquable, vient aussi de notre Soleil, qui fait ainsi briller admirablement, l'atmosphère de Titan...

     On a vu, plus haut, que d'après Mr Emmanuel Monnier, dans le n° Spécial de la revue "Science&Vie", de Mars 2008, que, le flux de lumière, qui arrive dans ces contrées reculées est, 900 fois plus faible, qu'au voisinage de la Terre
.

    Alors, on se demande encore, comment ce si faiblard flux, pourra, à près de 1,5 milliard de km du Soleil, venir par une concentration quasi magique , exciter les épaisses couches atmosphériques, de Titan (Il devrait en être de même d'ailleurs, de celles Pluton, placé à une moyenne de 5,9 milliards de km, et ayant une atmosphère qui tournerait autour de 800 km, et pourtant rien de cela, n'a été montré officiellement), de 1200 km d'épaisseur, contre environ 100 km pour la Terre...

    C'est, donc stupéfiant, et ceci est en ligne directe avec les propriétés, de notre soleil, et nous expliquerons cela, une autre fois.


     Mais, nous voilà arrivés ce 11 Août 2021, à notre super 5e focus, le plus glaçant et renversant, qui soit :


Cinquième focus :

      Alors que le virus Delta fait des ravages dans les îles, où nous habitons,t et que l'on reconfine la population à tour de bras, (ce qui prouve que nos scientifiques et nos politiques, sont assurément dépassés par la virtuose adaptabilié du mystérieux et planétaire phénomène Covid 19. Mille Bravos cependant, pour l'envoi d'au moins 260 courageux spécialistes d'apoint, pour pallier tant soit peu, au désastre)...

    Ce focus a déjà été évoqué plusieurs fois, par ARTivision
, et pourtant aucun scientifique n'a jamais essayé de démentir cette affaire inouïe,ce qui prouve que le document en question,a de sérieuses références, à son actif.

       Le document extraordinaire expliquant cette affaire,..(et il vaut déjà, selon nous bien sûr, son pesant d'or)), est tiré de la revue nommée ONDES VIVES n° 83 de Mars 1973:


     C'est la renversante explication, que nous donne un certain Maître cosmique, nommé Pomar...

     Voici donc, ce jour, une fois de plus, un texte que le Webmaster d'ARTivision, posséde depuis 48 ans (en 2021), et texte qui, selon nous bien sûr, ferait tomber à la renverse, nos meilleurs auteurs de Science-Fiction ...

     C'est dans cette revue, que nous avons découvert à l'époque, cet article de 5 pages, qui débute ainsi :

     Et voici le texte intégral en question :

VOYAGE EN OVNI : le système solaire

Extrait de la revue Ondes Vives n°83 de Mars 1973

     " Nous avons pris contact avec un groupe de Bologne (Italie), qui reçoit des messages télépathiques d'Extra-Terrestres. Ce groupe présente l'immense intérêt d'avoir des relations directes avec eux. De ce fait le témoignage des sens exclut toute fantaisie imaginative. Voici un résumé d'une de ces entrevues qui eut lieu le 15/10/62. C'était la 7e rencontre. Ondes Vives : (Itacar et Saki , sont deux extraterrestres)

     Le 15 Août 1962, à 23 heures, appelé télépathiquement comme d'habitude, je me rendis au lieu de rencontre. Itacar et Saki m'y attendaient et m'embrassèrent. Nous entrâmes dans la soucoupe volante. Itacar , passant la main sur le triangle, démarra. Quelques minutes plus tard nous étions arrivés. Nous sortîmes et je vis que nous étions dans un grand cratère volcanique dont le fond poli servait de base d'atterrissage. Itacar me dit que nous étions sur le satellite de la Terre, c'est-à-dire la Lune. J'eus tout loisir d'examiner l'installation avec ses grandes portes en arche, éclairées comme en plein jour. Nous entrâmes par l'une d'elles et suivîmes un corridor de 4 m de large et 400 m de long, éclairé par le plafond, mais on ne voyait pas de lampes. De part et d'autre, il y avait des portes surmontées de signes géométriques. Nous entrâmes dans l'une qui portait comme sigle un cercle avec un point rouge au centre. Je vis une chambre circulaire de 20 m de diamètre avec, au centre, une table ronde aussi, de 3 mètres de diamètre, entourée de sièges. Itacar et moi nous nous assîmes tandis que Saki, sortait.

     Bientôt entra un homme que je connaissais déjà. Je me levai et lui serrai la main. Il me dit:


      "Je suis POMAR, de la planète ATOUN. Me trouvant sur la Terre où je devais passer plusieurs jours, je pensais te revoir et te parler de choses que tu ne sais pas et que tu ne comprendras peut-être pas maintenant. Néanmoins, imprime-les bien dans ta pensée afin de t'en souvenir et de les répéter à tes frères. Donc écoute:

     Nous appelons votre Terre SARAS, d'un mot chaldéen ancien : SHAN-RAN (SHAN la Croix, RA cercle) Saras fait partie du Système solaire en vertu du mouvement qui l'anime. Si ce mouvement venait à cesser, il en résulterait une rupture d'équilibre qui affecterait l'harmonie de la Création et bouleverserait les lois précises qui la gouvernent. La Terre ne pourrait plus exister comme telle. Il lui faut donc, pour subsister, continuer son mouvement qui lui permet non seulement de parcourir son orbite définie, mais de se mouvoir selon les calculs extrêmement exacts de la nature, en synchronisme avec tout le reste du Cosmos.

     Dans l'espace compris entre tes mondes "matériels", il existe un immense filet éthérique, un océan éthérique où ces mondes naviguent avec leurs satellites. Le Cosmos où nos mondes orbitent est TRINO parce qu'il représente la totalité des formes "intérieures". La nature est conforme à la loi binaire parce qu'elle est la manifestation des formes "extérieures". L'un est le point de départ, l'autre le point d'arrivée. Les deux sont reliés au cercle éternel des phases dualistes naturelles, d'évolution ou d'arrêt. Ce dualisme trouve sa réplique dans divers symboles. En fait, sur ta Terre, l'axe vertical symbolise l'ascension, la vie, la flamme montant vers le haut, le principe, la levée. Au contraire l'axe horizontal représente l'assise, la fin, l'eau, l'immobilité, le sommeil, la mort.

     L'union et l'équilibre de ces deux lignes, verticale et horizontale, forme la CROIX, symbole métaphysique des événements de la nature dans son dualisme , accouplement des deux forces fondamentales qui générèrent l'équilibre des quatre éléments représentés par les quatre bras de la croix.

     Vos savants se sont-ils demandé la véritable signification du symbole de la croix ? Jamais, parce qu'ils sont athées ou semi-athées. Cela veut dire que, n'ayant pas foi en Dieu et ne connaissant pas à fond la métaphysique, ils ne réussiront jamais à comprendre les lois cosmiques multiples qui règlent les mondes et leurs évolution.. Vos hommes de science n'ont jamais pensé à ce que deviendrait l'existence humaine si ces lois venaient à faillir ne serait-ce qu'un instant. Eh bien, cela pourrait se produire, pour absurde que cette hypothèse puisse sembler à la suite de multiples explosions atomiques. L'astre solaire, étincelle de la création est par rapport à l'Univers comme l'Esprit est au corps. De même que l'Esprit vivifie la matière, le Soleil anime tout le système solaire. S'il vous était donné de le regarder hors de votre atmosphère, vous seriez stupéfaits de le voir comme une balle violette aux reflets verts opaques, parfois iridescents d'une multitude de couleurs où domine le bleu profond. Vous auriez aussi pour la première fois l'impression que le Soleil est "obscur" , et que l'énergie de chaleur et de lumière qui semble émaner de lui, n'est qu'un aspect de la radiation effective de l'astre.

     Combien de conceptions erronées ont été émises par vos savants, et combien de doutes les assaillent ! Tout cela parce qu'ils marchent sans foi dans une voie fausse. En fait, le Soleil ne représente pas autre chose qu'un centre d'émanation, une source d'ultra-micro-ondes radioactives à une fréquence extrêmement haute concentrant un potentiel de haute valeur.

     Tel quel, il ne peut donc être qu'absolument froid, ce qui est contraire aux conclusions de vos savants qui attribuent au soleil une chaleur de millions de degrés, tentant d'établir la valeur thermique de l'astre. - Se peut-il que la loi de Wien soit fausse ? La sensibilité des bolomètres serait-elle en défaut ? Rien de tout cela et cependant le Soleil est froid en réalité. L'erreur est dans le principe, sans lequel il est inutile de formuler une théorie. Il faut rechercher la cause de la lumière et de la chaleur, dans les phénomènes qui se manifestent dans le non parcours ou encore mieux dans la "réaction" de résistance que son énergie suscite loin du centre d'émanation. Les vibrations radiantes projetées par le soleil dans l'espace, sont reçues par l'éther qui n'est pas le6 vide absolu, mais bien un ensemble d'espaces qui s'étendent de planéte à planète et qui les unissent comme le ferait une mer dont les substances éthériques agissent comme des conducteurs d'énergie.

     La résultante de ces oscillations n'est pas la lumière mais un "rayon" inconnu de vous, qui part du Soleil et se propage dans le Cosmos en vertu du vide éthérique et par conséquent porteur d'une charge électrique à corpuscules radioactives, grâce auxquelles il acquiert la puissance radiante.

     Vous connaissez déjà quelques-unes des propriétés du radium par les simples applications que vous en faites et vous savez combien est mystérieuse cette substance qui émet une incalculable énergie soit sous forme radioactive, soit en pouvoir dissociant et consumant (dûs tous deux à des propriétés positives et négatives complexes et inconnues de vous).

     Vous avez fait des expériences avec le radium, et vous avez constaté que tout objet soumis à son action ne peut que bruler ou devenir lumineux. Le même phénomène se produit dans le Cosmos et les radiations du Soleil bien que froides et obscures, peuvent donner, en des points déterminés "d'arrivée", lumière et chaleur. En fait, le rayon obscur qui traverse l'espace, acquiert cette propriété ignorée de vous, selon la planète sur laquelle il est projeté. Son effet étant en rapport avec l'atmosphère déterminée qu'il traverse.

     L'émanation radioactive obscure à l'origine, et transportée à travers le Cosmos, se transforme donc en rayons lumineux au contact de l'atmosphère qui peut être plus ou mois dense et volumineuse. Il se produit en ce cas une réaction entre l' énergie "d'arrivée" et les composants gazeux de l'air. Il en résulte une production de micro-ondes lumière dont l'intensité augmente à mesure qu'elle approche de la croûte de la planète lorsqu'il y a des substances gazeuses toujours plus raréfiées. Un rapport analogue entre puissance irradiante et radiation se trouve dans votre lumière électrique que vous ne connaissez pas encore à fond. L'énergie est produite dans une lointaine centrale hydroélectrique alors que l'effet lumineux à travers le filament conducteur se manifeste à distance, dans un ballon de verre où existe une ambiance idoine pour porter le filament à l'incandescence.

     La Terre est comme une énorme lampe lorsqu'on la voit dans la nuit éthérique. Elle illumine une partie infinitésimale de l'infini et ce faisant, elle brille. Le cercle d'illumination en montre le diamètre alors que la ligne équatoriale en symbolise la résistance. C'est maintenant compréhensible parce que règne la plus profonde obscurité dans les espaces sidéraux infinis. Ce phénomène est vérifiable, bien qu'il soit en contradiction avec les conclusions de toutes vos recherches scientifiques. Il est donc tout simplement absurde de formuler un principe selon lequel la chaleur est inversement proportionnelle à la distance. Il s'ensuivrait pour vous, terriens, comme résultat logique, que Mercure devrait être une fonderie de bismuth et de plomb, alors qu'au contraire Mercure possède les mêmes éléments que la Terre, et il est le centre radio de notre système habité par des hommes physiologiquement et spirituellement plus élevés, que vous. Donc votre science erronée est en contradiction avec la leur en tant qu'ils obéissent aux lois universelles de l'Esprit Créateur : Dieu.

     Il y a aussi un autre fait qui contribue à démolir les théories scolastico-scientifiques grâce à la giration de la Terre autour du Soleil, vous avez l’été lorsque vous êtes au point le plus éloigné du Soleil, et l’hiver quand vous en êtes au plus près. Pour justifier anomalie votre science a émis l'hypothèse de l'obliquité des rayons et de la durée des jours. Cela est vrai, mais en fait, c'est dû à l'action des rayons obscurs qui viennent du soleil. S'il en était autrement, l'énorme accroissement de température que la Terre devrait subir au périhélie ne pourrait expliquer le retour cyclique de votre pâle et froid soleil des journées d'hiver. Je chercherai plus tard à vous confirmer le principe que je viens d'exposer : plus grande est la densité des stratifications atmosphériques traversées, plus grande est la chaleur des rayons. Comme toute autre planète, votre Terre, dans son mouvement de rotation autour de son axe, doit entraîner la rotation de l'atmosphère qui prend de ce fait un aspect parabolique. Elle se dispose donc sous une forme ellipsoïde avec le petit axe superposé à celui de la Terre. Il s'ensuit que le rayon solaire traversant l'équateur trouvera une plus grande épaisseur atmosphérique et par conséquent produira plus de chaleur qu'aux pôles. Voilà pourquoi la zone équatoriale est brûlante alors qu'en zone polaire règne la glace. En conclusion il faut se convaincre de l'erreur de vos savants qui font du Soleil ce distributeur d'énergie, une gigantesque pile infernale, qui devrait être aussi la cause des valeurs hyperboliques de la température des étoiles.

     Ceci est une autre théorie bâtie par vous, terriens, avec vos fausses convictions qui amènent des conclusions inexactes , à cause de l'insuffisance du préjugé initial. L'orgueil de nier l'Esprit Créateur et Ses lois dans le crépuscule où vous êtes, vous fait approcher toujours davantage de minuit.

     Que celui qui a des oreilles entende; que celui qui a des yeux les ouvre à la lumière "


      Pomar se tut. Je me sentais étrangement léger de corps et d'âme. Je comprenais parfaitement tout cela comme je l'avais toujours su. Je fus coupé de mes réflexions par Pomar qui me dit:

      "D'ici peu tu connaîtras d'autres frères de SARAS qui croient et qui travaillent selon leurs possibilités, mais avec foi. Ils t'aideront en tout ce dont tu auras besoin pour continuer ta vie. Beaucoup d'obligations te sont réservées et tu seras instruit en conséquence. Maintenant je dois partir "

     Il se leva, me tendit la main et dit "j' ai vite appris ta langue . Donc nous nous reverrons bientôt."

     Il partit. Nous sortîmes de la salle et nous rejoignîmes la soucoupe où Saki nous attendai. Nous décollâmes à la verticale et, en peu de minutes je fus déposé à l'endroit habituel. Nous nous saluâmes..

     De retour à la maison, je m'aperçus qu'il était 3 heures du matin. J'étais resté avec eux pendant 4 heures. Par bonheur tout le monde dormait à la maison. Personne, même ma femme, ne s'aperçut de mon absence.


     NOTA : Lors de son voyage à Catane, en Octobre 1972, Mr J.C.Salémi ((le rédacteur en chef et directeur de la revue Ondes Vives) a présenté ce récit à Mr Eugénio SIRAGUSA :


, pour lui demander s'il était authentique, puisqu'Eugenio, a des rapports avec les E.T. depuis 22 ans, et qu'il a lui-même voyagé en Soucoupe Volante. Eugénio a répondu: " que c'est bien ainsi que les choses se passent " .


     Ondes Vives.

     Fin du texte de la revue "Ondes Vives".


     En somme, si nous comprenons bien tout cela, le système fonctionnerait comme le four à micro-ondes, qui chauffe rapidement l'aliment que l'on y place, mais le four lui-même, demeure parfaitement froid, dans son environnement.

     Avouons donc que, si tout ceci est sorti du cerveau d'un auteur plein d'imagination, (depuis 1962 on en parle en italie, soit il y a 59 ans en 2021) il est alors vraiment fortiche, et il pourrait facilement écrire un roman de Science-Fiction qui surclasserait de loin les meilleurs du genre. A vous de juger.

    Ce qu'il faut aussi savoir, c'est que d'une part, nous avons été en correspondance avec le Directeur de la revue Ondes Vives J.C Salémi, et il nous a dit, ses vifs regrets de n'avoir pas pu obtenir plus d'information sur le Maître Pomar, présenté par le Groupe de Bologne d'Italie. Nous demandons donc, avec la plus grande déférence à toute personne connaissant l'italien, de rechercher plus avant, ce qu'est devenu, ce Groupe de Bologne, qui opérait déjà, en Italie, on le sait, en 1962.

    ll importe aussi, en second lieu de relire avec la plus grande attention, l'extraordinaire phrase suivante (déjà présentée et epliquée, très solennellement plus haut) du Maître Pomar, sur notre Soleil, où il déclare tout de go :

       " Les vibrations radiantes projetées par le soleil dans l'espace, sont reçues par l'éther qui n'est pas le vide absolu, mais bien un ensemble d'espaces, qui s'étendent de planéte à planète et qui les unissent comme le ferait une mer dont les substances éthériques agissent comme des conducteurs d'énergie."


     Voilà assurément de quoi faire hurler d'amertume, nos psycholologues et phychiatres et consorts affiliés académiques, surtout quand ARTivision, a tenté de prouver que l'Éther existait bien.      Mais d'après l'emission de Mr Charles Pépin de France Inter, que nous avons eu l'heureuse opportunité, d'écouter ce jour à 4 heures du matin (10h en métropole), (voir alors l'url : https://www.franceinter.fr/emissions/sous-le-soleil-de-platon), il existe un philosophe - Camille de Tolédo - , dont les idées sont basées sur des expériences plutôt douloreuses, et expériences qui ont entrainé chez lui, une quête et une enquête visant à nous guérir de l'excès, du volontarisme moderne occidental, prouvant qu'il y a beaucoup de choses que l'on peut régler, non pas en se livrant à des bras de fer, mais plutôt en essayant d'accepter le fait de consentir, qu'il y a ce qui est plus grand que nous, et ce qui est plus grand que nous, parfois cela vient de loin, de très loin..."

     Dans son dernier livre intitulé "Thésée, sa vie nouvelle" :


, il a écrit, nous dit Charles Pépin, ceci :

" Que fait la matière que nous ne savons pas encore, que nous échouons, à porter jusqu'au language "


      Les questeurs du Prix Goncourt, ont assurément loupé le coche, en oubliant à l'époque cet auteur.

      Comme par hasard, ce philosophe rejoint les propos si fantastiques du Maitre de Findhorn, si souvent mis en relief , depuis des années, par le Webmaster du site ARTivision.

     A vous donc de juger tout cela, donc documents tangibles, à l'appui.

     Mais, c'est le prochain focus, qui va assurément nous en boucher un coin, ... Patience donc ...

      Nous voilà donc, ce 14 Août 2021, dans le vif du sujet et une fois de plus le hasard, va guider nos pas souvereinement, car voilà que le 13 Août 2021, nous avons eu encore très grande opportunité d'entendre à 04 heures locales (et 10 h en Métropole), une nouvelle émission philosophique de Mr Charles Pépin de France Inter, (voir aussi l'url : https://www.franceinter.fr/emissions/sous-le-soleil-de-platon), où a été mis en relief le philosophe et rappeur connu Mr Oxmo Puccino, dont nous avons alors découvert le récent ouvrage :


et ouvrage dont les idées sont basées en substance, sur la phrase d'un de ses amis :

"Il y a plus de joie dans ma tristesse que dans ta joie"
      Et Mr Oxmo Puccino, nous explique, que cela signifie que : " J'ai conscience de ma tristesse et elle me permet de jager ma joieà sa bonne valeur tandis que lorsqu'on n'a pas une réelle idée de sa joie, selon la mise scène, on s'éloigne de sa vraie tristesse parce que de toute façon en régle générale nous avons de très bonnes raisons d'etre triste...et il ne faut pas se mentir, sinon tôt ou tard, on se trouve face à soi-même". Et l'auteur du livre dira aussi dans une chanson que : "son flow a pour but de réconforter ceux dont les pics se tournent vers l'intérieur". ( Pour en savoir plus, prière SVP d'écouter en Podcast, l'émision citée plus haut).
     Disons alors que le site ARTivision, apprécie aussi ces pensées culturelles, bien empreintes de psychologie basique, mais il aime avant tout s'appuyer sur un contexte culturel et iconographique, très atypique et empirique , et plutôt assez éloigné l'orthodoxie officielle et contexte montrant des faits clairs et nets, ayant une singularité très peu connue, digne des meilleurs récits de la Science- Fiction.

     Nous invitons donc les protagonistes de l'émission en question, de nous dire aussi, ce qu'ils pensent du fait transcendant, que nous avons mis en relief, dès le 22 Décembre 2020, à notre article clef : ( Les-compteurs-Suite5.html) , qu'il existe bien, une loi cosmique , concernant le partage humaniste planétaire , et loi nous vient de la formidable médiation, du 22 Décembre du Grand Maitre de Findhorn, telle que :

"Comme tu donnes tu recevras !".

       Mais, si vous savez lire entre les lignes, cette loi est très connue, et cela signie aussi très clairement, que "l'on récolte toujours ce que l'on a semé", et ceux qui se complaisent actuellement, à semer entre les humains, la division et la peur, récolteront au centuple, les fruits amers de leurs forfaits, car nous sommes bien arrivés parait-il, au Temps, de la remise à zéro, des compteurs planétaires.

       Pour en revenir à notre affaire de Soleil non brulant, revoyons maintenant, en guise de 6efocus, la brillance du satellite nommé Encelade de Saturne, qui suit :

Sixième focus :


       On voit alors que pour Ancelade , côté brillance de l'astre, c'est nul, et si vous trouvez, un autre satellite de Saturne, dont la brillance est comme celle-là :


        Alors, soyez assez aimable, de nous en faire part. Merci mille fois d'avance...

        A vous de juger tout cela...documents très prosaïques à l'appui...

        Pour expliquer plus avant, cette affaire effarante, prenons l'exemple simple suivant, en partant du simple schéma de fonctionnement, d'une loupe convergente :


     Un "primitif", vivant au fin fond de l'Amazonie, qui serait déjà surpris, en voyant qu'en plein jour que l'on peut allumer un feu, avec cette simple loupe, il serait encore plus étonné de découvrir qu'après l'arrivée de la flamme dans les brindilles de bois, que la loupe est parfaitement froide.

    Transposons alors, grossièrement, ce schéma de la loupe, pour mieux saisir ce qui se passe au niveau de notre environnement solaire :


    Précisons alors que cette coupe diamétrale, n'est pas du tout à l'échelle, et que le complexe moléculaire et vibratoire, en forme de loupe, est en réalité une sorte de sphère, qui existe tout autour de la Terre.

     Cette analogie avec la loupe, va nous permettre à un niveau bien supérieur, de comprendre ce qui se passe du côté du Soleil.

     On sait en effet, que l'axe de l'équateur et celui de l'écliptique sont inclinés l'un sur l'autre de 23° environ et, il en résulte que le pôle n'est plus le point où la lempérature est minima. Pour mieux visualiser tout cela, empruntons à l'ouvrage "Astronomie et l'exploration spatiale", publié à Hachette Jeunesse en Juillet 1985, le schéma suivant, que nous avons un peu modifié :



     Mais, ce qui est rarement expliqué dans les manuels scolaires, c'est qu'étant donné que la Terre ne décrit pas exactement un cercle autour du Soleil, mais une ellipse, on découvre alors que la distance de la Terre au Soleil est environ de 147 millions de kilomètres au mois de Janvier, et est de 152 millions de kilomètres au mois de Juillet, et autrement dit le Soleil est, paradoxalement, plus près de la Terre en hiver, qu'en été, ( Et le Maître Pomar a bien spécifié, ce fait, plus haut) de 5 millions de Km. Le site :



, nous illustre schématiquement tout cela, admirablement :


     Et on voit bien , que la Terre,est vraiment plus proche, du Soleil, en hiver, qu'elle ne l'est, en été.

     Dans les sphères officielles, on explique ce phénomène justement par l'inclinaison de 23,26° de l'axe de la Terre, par rapport au plan de l'écliptique, et cela fait que les rayons du Soleil, sont toujours obliques par rapport à l'axe de rotation de la Terre. Pour ARTivision, et bien sûr, pour le Maitre POMAR, cela est très discutable...

     Si donc, le Soleil était une boule de feu émettant chaleur et lumière en direction de la Terre, son action aurait certainement augmenté grandement en avançant de 5 millions de Km de sa cible. Des maquettes à l'échelle, et des simulations informatiques, le démontreraient sans doute mais là c'est le silence de la tombe, qui préside à ces expérimentations.


     Surprenant n'est-ce pas que tout cela !!! Affaire à suivre... donc de très près, afin d'en dire bien plus, sous peu !!!


      Mais ce 16 Août 2021, en attendant d'en dire plus sur notre affaire très refroidissante concernant notre Soleil, voilà que nous apprenons ce matin, que les Talibans, (dont les forfaits rétrogrades, ont souvent été évoqués sur ARTivision), ont damé magistralement le pion, en Afghanistan, aux occidentaux de tous bords, qui pendant des années ont cru pouvoir combattre leur civilisation confessionnelle attardée, qui s'assimile à celle des djihadistes radicaux , et qui s'aligne sur celle qui présidait aux dictats inquisitionnels et moyenâgeux, de l'Eglise catholique du l'époque et on sait par exemple que La très sinistre Inquisition de cette église , avait mis à l'index dès le 5 Mars 1616,le système de Copernic, (publié autour du 1513), qui expulsait la planète Terre, hors de sa position privilégiée au centre de l'Univers, et niait ainsile Géocentrisme, prôné par Ptolémée, du 2e siècle après J.C, et dont le principal ouvrage intitulé "l'Amalgeste", restera, pendant près de 14 siècles, le recueil de référence pour les astronomes et des savants. La condamnation dle système de Copernic, fut ainsi rédigée :

" Le Saint-Office considère qu'affirmer que le Soleil est immobile au centre du Monde est absurde, faux, hérétique, et nettement contraire aux Écritures. De même affirmer, que la Terre , n'est pas le centre du Monde, qu'elle n'est pas immobile, et qu'elle tourne sur elle-même, est une opinion absurde et erronée du point de vue théologique."

     On sait maintenant que tous les mots péremptoires prononcés, ci-dessus dans la déclaration du Saint-Office sont archi-faux, et ont entraîné hélas, vers le bûcher de nombreux théoriciens qui affirmaient le contraire, Ce fut le cas du philosophe et humaniste, Giordano Bruno, qui fut, on le sait aussi, brûlé en l'an de Grâce 1600, par cette Sinistre Inquisition, pour ses idées tout à fait admises actuellement, mais qui étaient hors normes pour son temps, car il affirmait tout simplement que l'univers était infini, et contenait sans doute des galaxies peuplées comme la nôtre.

    En effet , il n'est pas besoin donc, d'être un docteur en philosophie, pour admettre, que s'il existe dans l'univers des soleils en plus grande quantité, que tous les grains de sable de la Terre, il est fatal qu'il existe encore plus de planètes, tournant autour de ces soleils, et donc qu'il existerait des sœurs jumelles à notre Terre par millions. Or, c'est cela qu'affirmait dès la fin du XVIe, ce Giordano Bruno, mais pour ARTivision, il n'a pu savoir cela, qu'en recevant par exemple, , pendant son sommeil, une information d'un Maitre de la quatrième dimension ou plus.

Photo extraite du n° 16 de la revue "Le Monde Inconnu" de Mars 1981.

, philosophe, théologien, poète, peintre auteur de théatre, imprimeur , astromome , alchimiste... auteur de près d'une centaine d'ouvrages, et il affirmait que la Terre n'était pas du tout le centre du Monde, et qu'en plus l' univers était infini, comme l'infinie puissance divine, et possédait des mondes innombrables, et qu'il n'y avait pas un monde unique et limité, comme l'admettait Saint-Thomas d'Aquin, après Aristote. Pour ces paroles totalement admises actuellement, et d'autres broutilles, il a horriblement été pourchassé, par la Sinistre Inquisition, qui en l'an de grâce 1600, n'a pas hésité à le brûler vif, sur ordre du Saint-office.:

Dessin tiré du n°13 de la revue Maths&malices Sept-Oct 1993

    Ce dessin pourtant admirable est incomplet, car les tortionnaires de l'Inquisition ont en plus, traversé la langue du supplicié d'une tige métallique pour bloquer ses lèvres, et l'empêcher de hurler ses dernières volontés.

     Et ce Giordano Bruno, n'a jamais, à notre connaissance, été réhabilité, ou même canonisé, ce qui n'aurait pratiquement rien coûté, actuellement à l'Église qui l'a brulé.

     Nous l'avons souvent exprimé, dans nos causeries à batons rompus, la seule façon d'arrêter ces Talibans, c'est de leur montrer qu'ils ne sont, que des minus insignifiants, (et nous aussi bien sûr), vis à vis de peuples évolués, qui sont installés sur la Lune et dans les environs, depuis des lustres , et peuples aimables ou hostiles, qui ne veulent pas ouvertement ces temps-ci, (ils le faisaient bien sûr, autrefois), intervenir directement, dans nos scabreuses affaires, car ils savent aussi qu'il existe des lois cosmiques, qui remettent toujours les compteurs à zéro, quand le Temps est venu, et, c'est justement ce qui est entrain d'arriver en ce moment, et nous allons le montrer ci-dessous...

        En effet nous avons reçu notre grand ami Daniel D..... , l'inégalable surfeur, des sites incroyables du WEB ;



        Mais, il y a eu aussi, presqu'en même temps, cet url :



         Le premier message nous vient d'un très grand channel : Monique Mathieu qui avait répondu admirablement en 2008, à une de nos missives, concernant la Lune et le spationaute non officiel George Adamski.

      Pour bien situer le niveau très ésotérique de ce qui va suivre, voici donc la réponse qui nous fut faite, le 28 juin 2008 ( les couleurs sont de nous, bien sûr) :

----- Original Message -----
From: ACT Monique
To: fred.idylle@orange.fr
Sent: Saturday, June 28, 2008 6:06 PM
Subject: Réponse de Monique - ACT


                 Bonjour,

     Les gouvernements de plusieurs pays ainsi que beaucoup de scientifiques sont tout à fait au courant de l'existence de bases sur la lune, et autres corps célestes ainsi que des civilisations extraterrestres.

     Pour des raisons de main mise sur les populations, ils n'ont jamais voulu dévoiler au monde ce qu'ils considèrent comme des secrets d'état, d'ailleurs certains ont payé de leur vie le fait d'avoir dévoilé l'existence de nos frères galactiques.

     Nous sommes dans une civilisation de secrets malheureusement, s'il n'en était pas ainsi, les peuples auraient évolué beaucoup plus vite et auraient intégré la fraternité.

     En cette fin de cycle, tous les voiles tomberont et beaucoup de révélations seront faites à l'humanité (révélations qui pourront créer des chocs culturels, religieux ?).

     Concernant Adamski, il a réellement été en contact avec les Vénusiens, il y a eu maintes preuves de ses contacts, mais malheureusement, il y a toujours eu de la désinformation concernant ce sujet.

     Le Vatican est au courant de l'existence de nos Frères Galactiques, et il est malheureusement d'accord avec les gouvernements mondiaux pour maintenir le secret sur ces multiples contacts qui ont eu lieu depuis plus de 50 ans entre les humains et les civilisations extraterrestres.

     Nous pensons que bientôt,nous verrons en masse nos frères de lumière, ils nous ont dit, il y a fort longtemps, qu'ils se manifesteraient de façon visible pour tout le monde à la fin de notre cycle. Ils nous ont également dit qu'il pourrait y avoir un plan d'évacuation de la Terre, si l'humanité n'ouvrait pas davantage sa conscience à la fraternité et à l'amour inconditionnel.

     Cependant, tout est encore à notre portée, car nous sommes les artisans de notre devenir, et nous pouvons changer beaucoup de choses sur notre monde.

     Bien amicalement.

     Monique & Nat

     Fin de citation...

     Surprenant, n'est-ce-pas déjà, pour ces lignes de 2008... concernant un individu que la plupart des médias, des scientifiques et consorts ufologues considéraient comme un gourou de secte, ou un barman distributeur de hot-dogs et de coca-colas, dans sa résidence à Palomar Gardens en Californie...

Monique Mathieu, a aussi écrit ailleurs :

        "La Vie est magnifique !

"

Tous les êtres humains forment un immense corps qui s’appelle "l’humanité" »,


        D’une certaine manière, vous êtes une seule et unique entité humaine.

        Malheureusement, les hommes n’ont pas encore compris qu’ils font tous partie de cet immense corps ; ils n’ont pas encore compris qu’ils sont tous frères."

       Ne trouvez vous pas justement que tout cela ressemblent beaucoup à ce que nous déclare le Maitre de Findhorn en anglais dés 1986 et en français en 1989 : La petite Voix le 17 Octobre par Eileen Caddy, décédée en Mars 2007 :

       Mais revoyons tant soit peu, quelques paroles clefs, du Maitre de Findhorn en Question :

Toute choses font partie du Tout parfait ;
et tout ce que tu fais, dis, penses et ressens en fait partie
Donc, ne te limite d'aucune façon mais sens que tu t'élargis
et t'élargis, en assimilant de plus en plus de choses.


Tu n'atteindras jamais les limites, parce qu'il n'y en a pas.

La vie est infinie    et tu

fais partie de cet univers infini


Étends sans cesse ta conscience !

En toi, il existe un esprit d'aventure qui te permet de sortir,
sans peur, dans I'inconnu avec un réel sentiment
d'attente et d'excitation ?


....................................................................

         Mais il y a aussi en date du 3 Décembre, ce passage extraordinaire :

     Tu fais partie du Tout,
et chaque âme à son rôle à jouer dans le Tout ,

Alors ne sois pas critique ou intolérant envers les autres,

mais réalise que pas deux d'entre vous ne sont identiques
et qu' il faut beaucoup d'éléments différents
pour former le Tout partait .

As-tu jamais vu une horloge démontée ?
Il y a beaucoup de pièces différentes,
et en les voyant répandues là devant toi,
tu te demandes comment elles pourraient jamais
constituer un parfait instrument à mesurer le temps.


Mais quand quelqu'un qui connaît quelque chose aux horloges
prend chaque piece et la met au bon endroit,
tu t'aperçois que non seulement elle marche,
mais qu'elle donne aussi la bonne heure.

....................................................................


Mais, il y a aussi ce passage très significatif :


..............................................................................................................
Lorsque vous pourrez aussi accepter le fait,
que vous faites Un avec Lui
,
vous
pourrez accepter que vous faites Un,

les uns avec les autres...


La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 16 Mars , après adaptation d'
ARTivision

        

Notez bien cette phrase sublime de Mme Monique Mathieu :

" les humains n’ont pas encore compris qu’ils ne doivent pas se diviser à cause de telle ou telle religion ou de telle ou telle politique..."


       Mais comme justement Madame Monique Mathieu, nous avait si bien parlé plus haut, du spationaute non officiel George Adamski, voyons ici ce que ce dernier, nous disait déjà en 1955 au sujet de cette affaire de division entre les humains, et tout cela est tiré de l'ouvrage qui suit et ouvrage, qui disait-on alors d'un prétendu affabulateur, super vendeur de hot-dogs du Mont Palomar...

  

    Cet ouvrage semble être plutôt un traité théologique, comme on n'en trouve même pas, pas dans des instituts du genre, et surtout pas dans nos universités.

    En effet en pages 100 puis 101, on trouve alors, ce texte inouï :



      DUR... dur... n'est ce pas !, ce texte étrange venant d'un prétendu gourou... vendeur de hot-dogs ...

     Si l'ouvrage en question, paru en anglais on le sait dès 1955, avait été plutôt écrit comme un roman de science-fiction, il aurait certainement reçu le prix Jules-Verne ( qui fut un prix littéraire attribué de 1927 à 1933 puis de 1958 à 1963, à des œuvres d'aventures et de Science-fiction d'auteurs français), et donc aussi une grande approbation, des médias et autres philosophes, psychologues, psychiatres et consorts assimilés, qui se taisent lamentablement actuellement. Hélàs George Adamski, a loupé ici le coche de la célébrité littéraire fantastique, en refusant la voie de la Science-Fiction, et en prenant, on le sait, à rebrousse-poil, tous ces honorables quidams, qui ne pouvaient dès lors, que le vouer à l'anathème...

    Vous avez bien lu, nous l'espérons, cette assertion que nous affirme George Adamski, et aussi de très nombreux Maîtres, souvent cités par ARTivision : " ..Car si les impressions sont de nature joyeuse, l'être appelé homme, est joyeux. Mais s'il y a un état de colère, le corps l'exprime, ce qui prouve que les minéraux et les éléments qu'il renferme sont constamment au service de l'intelligence..."

    C'est exactement ce que nous affirmait, il y a bien longtemps le savant Georges OSORIO, ex. ingénieur en Physique, chimie, biologie au Commissariat à l'Énergie Atomique, et dont nous avons largement parlé dans notre article :


    C'est dans cet article que nous avons écrit l'adage :

"L'absence de preuve d'une chose, n'est-pas la preuve de l'absence de cette chose" .


      En clair, cela signifie ici, que la preuve de l'existence de "la Source" existe sans doute... (même si nos scientifiques ne l'ont pas encore démontrée)

      Alors ouvrez l'œil, et le bon si possible...

       Mais il y a encore mieux, qui nous vient du Grand Maître de Findhorn, dont nous présentons souvent certaines méditations. Il s'était en effet, exprimé sur le sujet, près de 31 ans après Adamski, et d'une manière très stupéfiante, pour les très fiers dirigeants de cette planète... Mais voyez cela, vous-même :

Qu'il ait aucun sentiment de compétition entre vous.
Quand vous prendrez conscience que
chacun a un rôle spécifique à offrir au Tout
cet esprit de compétition disparaîtra,
et vous pourrez vous détendre et être vous-mêmes.

Comme la vie devient plus simple
quand tu cesses d'essayer d'être quelque chose que tu n'es pas !
Tu as ton rôle à jouer dans le Tout ,
alors joue-le au mieux de tes capacités.
Le Très Haut vous dit de vous aimer les uns les autres.
Le fais-tu ou, par simple tolérance,
te donnes-tu des excuses en disant
qu'il y a certaines âmes avec lesquelles tu ne peux pas te fondre,
vu que vous êtes à des lieues l'une de l'autre ?

Vous êtes tous les bien-aimés du Très Haut ,
et plus vite vous en prenez conscience,
mieux ce sera, car vous êtes tous sous Son regard,
et Son amour coule vers chacun de la même manière.

Lorsque vous pourrez aussi accepter le fait,
que vous faites Un avec Lui,
vous pourrez accepter que vous faites Un,
les Uns avec les autres
.


La petite voix : Eileen Caddy.Le Souffle d'or(1994).
Méditation pour le 16 Mars , après adaptation d'ARTivision

      Curieux n'est-ce pas, que ce langage qui s'oppose à tout le contexte de notre civilisation moderne, dont la maxime habituelle semble être : "Otes-toi de là, que m'y mette" .

      Alors, Messieurs les fidèles fervents des joutes militaires, culturelles, ou sportives, des Jeux olympiques ou autres quelconques compétitions, entre les humains si fiers de les exiber, cela vous branche-t-il toujours ?...

       Cela semble désormais très clair n'est-ce pas!!!
, aucune notion de compétition, ne doit s'installer entre les hommes, et briser ainsi le contexte de l'Amour véritable entre eux. Vous pensez-bien, que ce n'est pas demain la veille, que nos sociètés actuelles, accepteront cette idée, venue d'ailleurs et d'une autre diùmension ...

     Comme on le voit, la situation est loin d'être cool, sur cette planète.

     Madame Monique Mathieu, a ainsi affirmé qu'à l'heure actuelle que de mauvaises connaissances, en vogue, nous tirent vers le bas... :

        Et justement, disons que c'est justement ce que nous dit l'ouvrage qui suit, qui prétend que nous sommes en effet entrain de perpétuer le même système d'exploitation des masses innocentes, qu'à l'époque de l'Atlantide, avant sa disparitiion totale, près de 12000 ans. Nous prenons donc exactement le même chemin, et le même sort, nous sera réservé..., si nous n'agissons pas très rapidement...


     Et donc nous vous invitons aimablement et très humblement, à découvrir les phrases extrordinaires, situées en pages 179 et 180, de l'ouvrage en question :


       Mais, disons aussi que les éternels détracteurs zététiques et leurs consorts intellectuels blasés, nous diront vite fait, bien assis dans leurs supposés cocons feutrés et rassurants de cette société en profonde mutation, que tout cela n'est que de la piètre Science-Fiction, digne de nos films catastrophes habituels, et que nous n'en avons aucune preuve scientifique.

     Ce que ces zélés détracteurs oublient, c'est que le site ARTivision, a toujours dans ses dossiers, d'autres ressources sous-jacentes, pour appuyer ses dires :

     Pour ceux qui aiment aller, au fond des choses, disons que le site ARTivision, pendant près de 20 ans de son existence, a parlé de cette super civilisation atlante (encore niée par pontifes universitaires, toujours bien gonflés d'orgueil), dans nos articles :



     Cette affaire d'Atlantide, aurait été vite oubliée, si un personnage tout à fait hors normes, nommé Edgar Cayce, ( se prononce Caïci ), n'en avait pas parlé, très clairement (voir photo ci-dessous :)


     C'est en l'état d' autohypnose quece fameux Edgar Cayce, avait l'inéfable possibilité d'explorer ce que les grands mystiques , appellent les Annales Akashiques, sortes de disque dur de l'Univers, et ainsi, il nous a laissé des milliers de comptes-rendus (appelés des Lectures) , dont des centaines, qui exposent la vie au temps de l'Atlantide

     Pour les puristes qui veulent aller plus loin, montrons donc ce petit fascicule incontournable,qu' Edgar CAYCE publié en son temps, concernant le sujet évoqué et intitulé en français, "Visions de l'Atlantide", paru dans la collection J'ai Lu, sous le n° A 300 en 1973.

  

      Voici donc ce texte fantastique :


       Ici on voit, qu' Edgar Cayce fait allusion au continent disparu la Lémurie, ( il a souvent aussi plutôt parlé de l'Atlantide, dans cet ouvrage), mais en plus, on découvre qu'à une époque, le Nil, au lieu de se jeter dans la Méditerranée, se jetait alors dans l'Atlantique. Mais de plus, oh surprise énorme, on apprend aussi, que l'axe terrestre s'est un jour renversé, ce qui s'oppose totalement à la théorie des Universités modernes : "l'uniformitarisme" , qui prétent que sur cette planète, il ne peut y survenir, que des changements très progressifs , et jamais de grands boulversements planétaires, comme nous le souligne, cet Edgar Cayce , hors-normes.

       Disons en plus, que rien dans l'univers n'est statique, et on se souvient parfaitement, par exemple, que l'on a assisté en direct, au mois de Juillet 1994. à la dislocation cosmique de la comète Shoemaker-Levy 9, ( en abrégé SL9), qui est alors entrée en collision, avec la planète Jupiter :


    Ce spectacle a émerveillé de très nombreux astronomes et consorts, mais imaginons que cette comète au lieu de se fracasser sur Jupiter, avait touché plutôt la Terre, qui, du point de vue cosmique, n'est même pas à l'épaisseur d'un cheveu, de cet astre Jupiter. Les détracteurs cités plus haut, et leurs consorts intellectuels blasés, n'existeraient probablement plus, (et ARTivision, non plus bien sûr), pour épiloguer sur tout ce qui précède.. D'ailleurs il est ici utile de dire fameux tsunami du 26 Décembre 2004, qui, en une matinée a détruit plus de 220 000 vies humaines en Indonésie , et nous pouvons imaginer facilement, que ce tsunami par rapport à ce choc qui a eu lieu sur Jupiter ne serait en indonésie qu'une goutte d'eau tombant d'une casserole placée sur une cuisinière allumée.

    D'ailleurs on le sait bien ce tsunami aurait pu parfaitement arriver sur les côtes d' Europe ou d'Amérique ou même de la Caraïbe.

    Le récent tremblement de Terre, arrivé de nouveau en Haïti, nous interpelle aussi grandement et cela nous montre que la Nature, a toujours le dernier mot, dans le contrôle de l'évolution de cette planète.

     Revoyez alors vous-même, ce que nous dit à ce sujet la revue "Science Magazine", n° 4 de Novembre 2005 :


      Mais sans que l'axe de la Terre soit inversé il y a aussi cette affaire se super volcan qui nous menace assurément comme nous le dit cet entrefilet du France-Antilles du 2 Décembre 2017 :


      Mais pour les sceptiques voici encore les pages 38 et 39 d'un dossier de 6 pages du n° 309 de la remarquable revue "Monde Inconnu" de Février-Mars 2018 :



      Et, il ne vous reste bien sûr, qu'à consulter aussi, les autres pages en question .
      Alors Messieurs les anarchistes révolutionnaires et autres va-en-guerre djihadistes décérébrés, qui ne savent pas, qu'ils sont considérés comme des pions sur un jeu d'échec, par ceux, qui en haut lieu, nous gouvernent en douce, et qui on le sait, cachent au monde entier, une vérité inouie , et gouvernants, qui nous assimilent ainsi à de véritables minables minus, à mener par le bout du nez.

      Donc Messieurs les va-en-guerre, et autres buveurs de tasses soporifiques, avant d'agir à la va vite, sans réfléchir, commencez par poser à vos zélés commanditaires et autres instructeurs agréés : Prêtres Évêques, Archevêques, Pasteurs, Grands Rabbins, Mollahs, dirigeants Bouddhistes, et autres consorts confessionnels annexés, qui ne jurent que par des textes éculés et trafiqués, de vous expliquer clairement, qui a construit, cette superstructure gigantesque, de près de 30 km de long, placée sur la face cachée de la Lune :


     Et voici, deux agrandissements élémentaires :


     Nous avons aussi, à votre disposition, depuis 27/05/2010, une structuration imaginée en 3D, venant du Service de Création d'une entreprise spécialisée :


     Il faut aussi savoir, que ce n'est pas un journaliste en chambre, et en mal de publicité, qui a sorti cette incroyable histoire, mais qu'elle est issue dès le début 1969, de l'Agence World Book Science Service, dont voici un site, qui en parle :


      Où nous pouvons extraire d'abord, cette image :


       Ce Monsieur DEMAR BORER, semble en effet, à l'origine de la création de l'Agence WBSS, en question et qui aurait alors pris corps, autour de 1965 :

       Nous demandons avec une grande déférence, à l'internaute qui sait, comment fonctionnait cette agence en 1968 ( Directeur, siège, lien avec la NASA..etc ), de nous en toucher deux mots... car c'est cette agence, qui avait prêté, à l'époque, le négatif, à la revue Paris Match, qui a publié, sans s'en apercevoir, cette superstructure inimaginable, dans son n° 1028 du 18 Janvier 1969, désormais incontournable, pour tout chercheur, qui s'intéresse aux choses inexplicables, de l'Espace.

       Si aucun des responsables religieux, cités plus haut, ne peut répondre, sans bafouiller, à votre interrogation, alors il ne vous reste qu'à aller fouiller, davantage, dans le site, ARTivision et vous aurez alors, au moins, une réponse significative, sur le sujet.

       Il vous faut aussi savoir, que cette affaire a été révélée en France métropolitaine, il y a déjà plus de 43 ans ( fin en 2017), par la revue OURANOS d'Avril 1974, telle que :

  

     Et voici le texte de présentation :

  

     Mais ce jour, il nous vient aussi l'idée de rendre un hommage bien mérité à la revue NOSTRA, considérée à l'époque par les bien-pensants, comme une feuille de chou dérisoire.

     En effet, notons ici également, le fait que le 8 sept. 1983 dans son n° 586 la revue, NOSTRA, a publié une de nos lettres, avec en plus la photographie de la "superstructure", du Paris Match 1028.

     Plutôt que de parler en l'air, voici donc, la missive en question :


      Le site ARTivision, a produit bien sûr, de très nombreux documents, qui prouvent que l'Ancien Testament, parle clairement d'êtres supérieurs nommés Elohim, qui ont trafiqué et manipulé le contexte planétaire terrestre, et que ces Elohim, n'ont rien à voir, avec l'entité, que le Webmaster d'ARTivision, nomme "le Très Haut" ou "La Source", ou tout simplement "la Nature". Pas besoin de chercher longtemps, ceux à qui profitait cet amalgame entre l'Ancien et le Nouveau Testament, et cela pour mieux contraindre à l'obéissance l'innocent commun des mortels, et faire appliquer, la devise scélérate connue :

"Il faut diviser pour mieux régner" .


       A bon entendeur Salut...

     Mais voilà que le 19 Août 2021, qu'en plus de l'affaire du retour des Talibans en Afghanistan, et de la multitude qui fuit précipitemmentle pays, voilà que cette nouvelle est tombée ce matin :


     Disons alors, que tous mythbusters officiels (admirateurs vertueux des exploits de la NASA et de ESA, qui on le sait depuis longtemps par les preuves irréfragables d'ARTivision cachent au monde entier une vérité première qui devrait absoluement rapprocher tous ces humains qui s'entretuent depuis des siècles pour des niaseries, sous le regard amusé des marchands de d'armes de toute nature).Les palabreurs vertueux des plateaux de télé, les didacticiens de l'insuffissance et de l'inutile, les (D2i), ceux qui cachent au monde entier, qu'il y a des artefacts découverts sur la Lune , et même sur un très vulgaire astéroide, Éros comme car exemple ceci :


,et aussi, sur beaucoup d'autres endroits du système solaire, comme par exemple sur Calisto, un satellite de Jupiter, filmé par la sonde Galiéo en son temps :


(Voir les indications présentées ci-dessous, qui sont, bien sûr, exposées dans d'autres articles)..

     Comme tout cela respire, la super magouille, au plus Haut Niveau .. N'est-ce pas !!!, et les protagonistes blasés de tout cette scabreuse affaire, vont porter une très lourde reponsabilité, quand la vérité, va éclater au grand jour, ce qui ne saurait tarder. et comme on le devine, ils vont s'en mordre les doigts jusqu'à l'os,car les bouleversements qui se passent en ce moment, montrent indubitablement que le Temps des Révélations est bien arrivé..., et que rien ne peut plus être caché.

     Ces magouilleurs sont directement responsables des tueries et des massacres, qui s'opèrent actuellement sur cette planète, et, ils ne pourront même pas prendre, le train en marche, car ce dernier s'emballe chaque jour d'avantage, et ils vont vite fait, être précipités, la tête première, sur le ballast, et ils vont alors raser les murs le soir, afin que l'on ne les reconnaissent pas pour les montrer du doigt, à la mesure de leur inqualifiable forfait..

        Cette photo, est issue de la NASA et nous l'avons découverte à la page 46 sur une revue d'astronomie bien connue, de Septembre 2003, portant le n° 400,, et elle représente, une photo de Callisto, un satellite de Jupiter, photo captée par la formidable sonde Galileo.

       Il suffit alors de regarder attentivement le bout de la flèche rouge, pour y découvrir une structure géométrique incroyable, hélas un peu floue mais l'image peut être bien plus nette, grâce à ceux qui ont la chance de possèder des logiciels puissants faisant de la 3 D ), qui s'érige à l'intérieur du cratère, lui-même d'une blancheur extraordinaire, qui,pour nous bien sûr, ne peut qu'être une conséquence du raclage technologique du sol.

      D'autre part, pas besoin non plus, de sortir de Polytechnique, pour deviner que l'image en bas à droite, ayant grossièrement la forme d'une croix de Malte :


n'a elle, aucune chance, de provenir d'un choc météoritique, (thèse bien sûr souvereinement admise par les cosmologistes officiels), tant cette image est bizarrement structurée, et également d'une blancheur inouïe, produite par le même processus...

      Evidemment, la revue en question, n'a pas osé (même à titre de curiosité), signaler dans son article, ces extraordinaires structures...

      Mais, nous avons bien mieux à soumettre à la fuyante sagacité des journalistes, qui aiment imiter l'autruche :

      En effet, voici un petit plus, en noir et blanc cette fois :


     Cette image nous vient de la revue "Pour La Science, n° 270 d'Avril 2000", et contrairement à ce que déclare aussi, la revue en question, ce cratère du dessus nommée Valhalla (dont le diamètre est d'environ 1500 km, et donc il est bien plus grand que la France), ne peut en aucune manière, être un cratère d'impact, car on y voit très bien, cette fois, en son centre, une structure phénoménale, quasi hexagonale, (jamais mise hélas en 3 D par les infographistes qui se prétendent dans le vent), et structure où figurent des formes géométriques classiques, et des angles droits à profusion.

     Vous trouverez plus de détails sur cette incroyable photo, à l'adresse de notre article :


     , les médias ayant pignon sur rue, qui devraient bondir de satisfaction sur ce scoop, d'ARTivision, publié dès la mi-Septembre 2003, et ces infographistes qui croient être malins, et toujours prêts à inventer des images bidonnées (voir l'affaire du cratère bidon, Tycho à notre article : Cratère Tycho bidon), ont loupé lamentablement le coche, et continuent , à fourrer carrément la tête sous le sable, exactement comme ceci :


      Et donc, finalement, tant que ces Messieurs les irréductibles sceptiques, qu'ils soient haut placés ou pas dans l'Université, et tous ces médias et autres prétendus astronomes et scientifiques de tout bord, se tairont au sujet des artefacts fantastiques, de notre Système Solaire, le site ARTivision, continuera à les pousser dans leurs plus petits retranchements, pour les forcer un jour à parler, et à dévoiler à l'humanité entière, que nous sommes bien des minus atardés, vis à vis de certaines intelligences, qui fréquentent, notre environnement planétaire...

       Voilà donc une mission non confessionnelle, et très prosaïque, qui n'a rien de magique ...

      N'oublions donc pas, en passant, que pour ARTivision, toute cette orgueuilleuse affaire a débuté, quand nous avons decouvert l'impensable déclaration de l'astronome Arthur Eddington, que l'on découvre, dans le n° 108 de Février 1956, de la revue Sciences et Avenir, ceci :



     Puis, on sait aussi, que nous sommes tombés à la renverse, quand nous avons pu découvrir l'affaire inouïe du Paris Match de Septembre 1954 dans le n° 287, tel que :


, Où cette revue, s'est lamentablement dérobée, à sa mission première qui sera appelée, plus tard :
"Le choc des photos",

     C'est en effet dans ce Paris Mach n° 287., que l'on découvre des témoignages inouïs, et surtout ,pour l'époque, un laïus très favorable au sieur George Adamski, qui était alors peu connu en France, et donc pas encore vilipendé, par les rationaliste de tous bords, qui se disaient fermement cartésiens.

     Les anti-soucoupistes et consorts intellectuels blasés actuels, devraient lire avec une attention toute soutenue, ce passage très surprenant de l'article, en page 63 :


      Rappelons, pour le novice ingénu, que le Major Donald E. Keyhoe, a travaillé à USAF (United States Air Force : Force aérienne des Etats Unis), et qu'il a dirigé pendant 13 ans, le NICAP: (Comité National Américain d'enquêtes sur les phénomènes aériens). C' est donc l'un des chercheurs les plus documentés sur le phénomène des Ovnis, et dont l'autorité est mondialement reconnue.

     Nous avons du Major Donald E. KEYHOE, l'heureuse opportunité, de posséder son livre remarquable, paru chez France-Empire, dès 1975 :


     Et pages 193 et 194, on découvre alors cette incroyable déclaration :


     On s'étonne alors, que les reporters de Paris Match, de l'époque
n'aient pas bougé, le petit doigt, pour retrouver, chez les astronomes en question, un seul petit cliché, de cette route lunaire, construite récemment disait-on, à l'époque.

     Voilà le genre de preuve qu'un journaliste patenté, doit obligatoirement se procurer. C'est exactement comme si une météorite était tombée sur un arbre du Zoo de Vincennes, et avait calciné cet arbre, et que le journaliste s'était contenté du récit d'un visiteur pour raconter l'affaire, sans se rendre sur place pour photographier l'événement. Il serait n'est-ce pas inadmissible que l'auteur de l'article agisse ainsi. Alors pourquoi ne nous a-t-on pas montré, dans ce super Paris Match n°287, cette route lunaire si significative ?

     N'allez surtout pas, oser nous dire que cette célèbre revue, (dite actuellement faisant partie du genre dit People), n'avait pas les moyens de retrouver l'astronome qui a photographié cette incroyable route lumaire !! Autrement dit, au lieu du fameux " choc des photos" , ce fut "le plus grand vide iconographique sélectif de l'époque, digne d'entrer dans le livre des records".

     A vous de juger, cette inqualifiable et inadmissible bévue..., et disons même, que peut-être, si cette photo nous avait été montrée à l'époque (il y a déjà 67 ans de cela en 2021), cela aurait peut-être pu déclencher un mouvement d'intérêt salutaire dans le monde entier, prouvant que la Lune est bien occupée par des entités, très en avance sur nous. Point à la ligne....


     Disons aussi de plus, que le fait que nous utilisons le vocable people, pour la revue Paris Match, n'est pas du tout une critique, car à chacun ses goûts qui correspondent à son niveau d'évolution, sur cette planète en grande mutation.

     Que celui, qui a de bons yeux, pour analyser tout cela, en tire les illuminations de nature logique, historique et cosmique qui s'imposent, et surtout, le désir latent, d'en savoir plus.


       À suivre...
       Fred IDYLLE

     Article mis en page le 11/05/2021, et modifié le 13/05/2021, et le 15/05/2021, et le 17/05/2021 , et le 21/05/2021, et le 24/05/2021, et le 26/05/202, et le 27/05/2021, et le 28/05/ 2021, et le 29/05/2021, et le 02/06/2021, et le 03/06/2021, et le 12/06/2021, et le 13/06/2021 , et le 15/06/2021, et le 17/06/2021, et le 18/06/2021, et le 20/06/2021, et le 21/06/2021, et le 23/06/2021, et le 25/06/2021, et le 03/07/2021, et le 07/07/2021, et le 08/07/2021, et le 11/07/2021, et le 14/07/2021, et le 16/07/2021, et le 17/07/2021, et le 21/07/2021, et le 22/07/2021, et le 23/07/2021, et le 25/07/2021, et le 29/07/2021, et le 31/07/2021, et le 01/08/2021, et le 02/08/2021, et le 07/08/2021, et le 11/08/2021, et le 14/08/2021, et le 16/08/2021, et le 17/08/2021, et le 19/08/2021, et le 20/08/2021.

Pour tout contact : fred.idylle@orange.fr