< Quand-le-Maitre-de-Findhorn-parle-de-la-Vieillesse
Consultations pour cet article :

ARTivision est une page Web strictement personnelle de :

Fred.IDYLLE - COPY RIGHT 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@orange.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.
Adresses du site :
http://artivision.eu
Pour entendre le fond musical de cette page, prière de cliquer ci-dessous :
fond musical
puis cliquer sur "ouvrir", puis sur le "-"
Pour couper le fond musical, faire fond musical
puis cliquer sur "ouvrir", puis sur le "-"
Pour couper le fond musical, faire un clic droit sur le disque du bas

Pour connaitre le code des couleurs, prière d'aller, SVP, à :
Avant-propos.html





Quand, Le Maître de Findhorn, en dit plus, sur la notion de la longévité humaine.

I Introduction.

     Ce 31 janvier 2019, il nous appartient une fois de plus, de redire que le site ARTivision, (qui ne soutient aucun mouvement religieux, de quelque nature que ce soit), bien qu'il aime sortir de ses dossiers des documents tangibles, souvent rares et incontournables, est avant tout, un site mystico-rationaliste, (mot que vous ne trouverez dans aucun dictionnaire), et pour cela, il intégre pleinement ces textes transcendants qui nous viennent d'entités dites ascensionnées, comme par exemple : Dratzo, SaLuSa, Mikaël, Dorian, Soria, Saint-Germain ...etc...

     Ces textes, pourtant, d'un très haut niveau de connaissance, ne sont jamais discutés, en public sur les plateaux des Télés qui ont pignon sur rue, et pourtant ces textes nous invitent à méditer sur le devenir de cette planète en très grande mutation.


      Nul n'a en effet le droit de prétendre, que sa Vérité est la seule acceptable et un peu de modestie de ceux qui nous dirigent dans ce monde au bord de l'asphyxie, aurait sans doute éviter, bien des drames.

      L'histoire des Sciences, en effet nous permet de savoir que les scientifiques n'agissent qu'en fonction des informations admises par leurs mentors universitaires, et si par exemple, on leur apprend que l'énergie du Soleil, est due à des réactions atomiques basées sur le noyau de l'hélium, ils s'en tiendront là, et feront leurs thèses et leurs calculs sur l'équation fondamentale tirant l'énergie de l'hélium. Ils en resteront là, jusqu'à l'apparition d'une nouvelle théorie plus générale, et la théorie actuelle du soleil brulant que l'on applique, ne sera pas plus durable... (voir notre article encore inachevé :
La notion d'éthérique.html ) .

II Genèse de l'affaire.

       Il nous appartient donc ce jour, de présenter, une fois encore, la sublime méditation du Maitre de Findhorn, ce qui va, une fois de plus, faire tiquer de dépit, nos détracteurs zététiques habituels et autres consorts intellectuels blasés de l'orgueilleux système actuel .

       Rappelons, à toutes fins utiles, que ce Maitre de Findhorn est une pure transfiguration pragmatique d' ARTivision, de l'entité qui s'est exprimée en anglais dés 1986, par l'intermédiaire d Eileen Caddy ( voir le site : Findhorn.html) .

       Voyons alors ce jour, cette méditation :

Elève ta conscience et découvre que tu es sans âge.
Tu es aussi jeune que le Temps, aussi vieux que l'Éternité.

En vivant pleinement et de manière splendide
dans l'éternel présent
tu es toujours aussi jeune
que le présent.
Tu renais constamment dans l'Esprit et la vérité.

Tu ne peux pas demeurer statique dans cette vie spirituelle;
il y a toujours quelque chose de nouveau
et de passionnant à apprendre et à faire.

La vigilance te garde toujours alerte et jeune.

C'est lorsque le mental devient vieux et ennuyeux

que la vie perd toute son étincelle et tout son zeste.

Si tu n'arrives pas à comprendre une nouvelle vérité avec le mental,
reste calme et élève ta conscience, accorde-toi avec,

l'Intelligence universelle infinie
et sois UN avec ELLE et tu pourras
comprendre toute chose.

Garde ton esprit alerte, et jamais tu ne pourras vieillir.

La fontaine de jouvence est ta conscience
;

la joie de vivre est l'élixir de Vie!



La petite voix : Eileen Caddy Le Souffle d'or (1989).
Méditation pour le 31 Janvier, après adaptation d'ARTivision.


     Rappelons qu'Eileen Caddy, était la cheville ouvrière, de ce que l'on a appelé, les jardins de Findhorn...


http://www.artivision.fr/Findhorn1.html
http://www.artivision.fr/Findhorn2.html

     Ce maitre nous dit d'abord, que nous devont vivre dans "l'éternel Présént" , et il le répète dans beaucoup d'autres textes, ce qui n'est pas habituellement, la façon de vivre des humains de cette Terre, qui pensent avant tout au lendemain, qui selon eux, devrait être meilleur, que le présent. Et, d'après ce Maitre c'est une grave erreur...

      On reste bien sûr, bouche bée devant une telle révélation, Mais, on le sait aussi que le chapitre VI de la Genèse, nous dit que l'homme devra vivre 120 ans,, alors que le chapitre 5 de la même Genèse prête à Mathusalem, une longévité de 969 années. Nous ne rentrerons pas dans le débat qui vise à savoir comment cela fut possible, mais nous pensons surtout que ceci prouve une fois de plus que le texte biblique en question, a été constitué d'éléments disparates, glanés, de ci et de là, sans parfois que l'on puisse établir une liaison logique quelconque entre eux.

     En effet, nous savons maintenant que cette notion révolutionnaire du temps cosmique, était assurément connue du Maître Jésus-Christ, (dont l'existence est encore niée par certains agnostiques et autres mécréants matérialistes), puisque qu'il préconisait, on le sait, ouvertement de "ne pas se préoccuper du lendemain et de vivre au jour le jour", sans doute pour mieux s'ancrer dans l'énergie relevant de la quatrième dimension ou plus, ce qui lui permettait évidemment de réaliser ce que nous avons appelé "des miracles", et, miracles, qu'il avouait, lui-même, être à la portée de chacun de nous. Point Barre...

     Notons ensuite que ce Maitre de Findhorn, affirme aussi qu'il existe une matrice psychique énergétique spéciale, qu'il nomme :

"l'Intelligence universelle infinie"

     Notez bien la couleur Fuchsia, qui indique que cette matrice peut évoluer, dans nos trois dimensions, mais aussi dans la dimension 4 et plus, et matrice que le site ARTivision, appelle parfois Le Très Haut ou La Source ...

     Les bien-Pensants et les mécréants, et autres agnostiques irréductibles de la même veine, vont bondir de dépit et d'amertume en hurlant : "Trop c'est trop, tout cela n'est que du prosélitisme sous-jacent pour une religion non précisée. Encore une affaire de secte. Vite avertissons la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires ( donc la MIVILUDES )...

     Ce que ces detracteurs zététiques ignorent, c'est que le site ARTivision, affirme aussi que nos savants, sont sur le point de découvrir cette matrice en question, qui prouve que les humains (qui souvent ne pensent qu'à s'entredéchirer, pour des broutilles), ont un rôle spécifique à jouer, dans le Cosmos, comme viennent de nous le démontrer les Questeurs des Prix Nobel de Stockholm :


      Comme on le voit, les recherches précédentes, des Prix Nobel en question, ne peuvent qu'être que les prémices d'une importante découverte, montrant qu'il existe bien la sorte de matrice énergétique intelligente déjà évoquée plus haut, par le Maitre de Findhorn, et matrice, qui relie tous les êtres vivants, de cette planète, et peut-être aussi, toutes les cellules organiques de notre Système Solaire.

      Mais il y a aussi, en plus, cette phrase extraordinaire, du Maître, en question dans notre article : (Civilisation de Rupture.html) :

" Tu as vu les plantes, les fleurs et les animaux
répondre à l'amour et aux bénédictions. "

      Cette phrase, serait plutôt difficile à comprendre, si le site ARTivision, n'avait pas eu l'audace dès le 08/06/1999, (il y a donc déjà 20 ans en 2019), de présenter, son article clef, placé à :


    L'article est intitulé :"Intercommunications naturelles spécifiques chez les êtres vivants et retour à la dimension cosmique de l'humain", avait mis l'accent sur des expériences extraordinaires prouvant, la communication des plantes entre elles, des plantes avec animaux et des plantes avec les humains, et expériences qui auraient dû être répétées dans toutes les universités, car elles montrent incontestablement, l'unité du vivant et l'intercommunication, qui règnent entre ses éléments constitutifs..

    Mais au contraire, il est évident que ceux qui préfèrent "diviser pour régner", n'avaient aucun intérêt à diffuser ce genre d'expériences, qui pourraient grandement remettre en cause leurs moyens de pression sur les humains, qu'ils ont su si bien séparer par toutes sortes de combines.

      Mais, les choses, en ces Temps de Révélation, bougent souvereinement, et les rieurs sous-cape et consorts intellectuels délibérement agnostiques, et franchement sceptiques concernant les dires d' ARTivision, seront encore, bien plus mal à l'aise, en découvrant sur le Web ou dans une librairie moderne, le très remarquable ouvrage suivant, de Novembre 2018 :



       Que c'est troublant, tout cela n'est-ce pas !!! Á vous de juger, documents à l'appui... Mais attendez donc la suite, qui est encore bien plus surprenante.


          En effet, il y a aussi cette méditation du Grand Maitre en question du 19 Juin, qui montre que cette affaire d'âge, s'applique bien, au corps physique, que nos médecins étudient, actuellement, très pragmatiquement sur Terre.

    
Q ue représente l'âge pour toi ?

As-tu peur de vieillir ?

Ou es-tu quelqu'un qui prend choses comme elles viennent

et qui sait et comprend que la fontaine de jouvence

se trouve dans sa conscience?

Si tu gardes un mental jeune, frais et alerte,

le vieillissement n'existe pas.

Si tu as beaucoup de centres d'intérêts dans la vie

et si tu jouis de la vie pleinement,

comment pourrais-tu jamais devenir vieux ?

Les humains se limitent eux-mêmes quand ils pensent qu'à soixante-dix ans,

ils ont atteint la plénitude de la vie.

Pour beaucoup d'âmes, ce peut être seulement le commencement,

l'éveil à la merveille qu'est la vie,

et en s'éveillant, elles commencent à l'aimer.

Bannis toute pensée de vieillesse !

C'est juste une "forme-pensée Universelle" .

qui est devenue si forte

qu'elle est comme une noix très dure, difficile à casser.

Commence dès maintenant à réajuster ta conception de l'âge
.

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 19 Juin, après adaptation d'ARTivision.


       Là, aucune ambigüité n'est donc plus possible :

"On ne sait pas pourquoi on veillit..."

       Pourtant dès 10/05/03, ( donc il y a de cela déjà, 16 ans, en 2019), nous avions écrit dans notre article clef :

http://www.artivision.fr/rencontreinso.html

, article dont, nous sommes ici obligés de reprendre, étant donnée son importance, le texte très surprenant suivant :

          " D'autre part, il est écrit dans l'un de vos textes sacrés :"Au Commencement était le Verbe". Mais que signifie" le Verbe" ? Tout ce qui existe dans l'univers est parti de la pensée de La SOURCE, de son verbe, qui est la vibration première à la base de toute chose. Vos savants ont bien montré par exemple que le son est formé d'un ensemble de vibrations que l'on peut décomposer aisément. Ils ne vont tarder à découvrir que la pensée est aussi formée d'un ensemble de systèmes vibratoires très subtils qui agit directement sur son environnement matériel et matière qui est, somme toute, une condensation énergétique donc aussi vibratoire. Autrement dit tout vibre à différents niveaux dans L'univers. Si donc vous prononcez les mots de mort, de décrépitude, de déliquescence, etc.. vous allez créer un vortex vibratoire où ces concepts seront efficients et vous participerez à son évolution... C'est exactement ce qui se passe quand vous allez habiter dans un pays étranger et vivre au cœur même de ses ressortissants (et non pour y vivre à l'écart avec votre communauté habituelle) vous ne vous apercevrez même pas que vous prenez l'accent des autochtones et c'est quelqu'un d'autre qui vous le fera remarquer. Ce qui s'est passé c'est que votre corps tout entier et surtout vos cordes vocales, sont entrés en résonance parfaite, avec niveau vibratoire du système dans lequel vous êtes plongés.

          Il en résulte que vous subissez inéluctablement et tout ce qui est vivant également (les plantes, les animaux), les contraintes vibratoires du milieu, dans lequel vous évoluez et si le concept de mort, y a été construit et admis comme infaillible, vous l'assimiler et vous mourrez. C'est aussi simple que cela. Mais rien n'est plus difficile que d'éradiquer de votre langage et de votre civilisation des concepts et des images qui ont été érigés et galvaudés depuis des lustres, surtout maintenant que les moyens de diffusion de l'information sont très multiples. Vous pensez bien que ce n'est pas demain la veille, que vos radios, télés, journaux, etc.. supprimeront de leurs expressions verbales et iconographiques les notions de mort, de décrépitude, de violence et d'agressivité tant physique que morale ...etc...

         De même tant que vous n'aurez pas compris qu'il faut fuir toute information vous apportant des images montrant la Peur, la Haine, les crimes, les massacres, etc ..( Ce que hélas nos médias actuels s'évertuent à diffuser largement), en somme tout ce qui est négatif, vis à vis de l'Esprit d'Amour, vous pataugerez dans la violence jusqu'au cou et ce sera vous-mêmes, qui en serez responsables, en créant ce qu'on appelle un égrégore vibratoire de basse énergie ( Note du webmaster : certains l'appellent le Diable), qui vous réclamera toujours plus de sang.

        La Source vous a donné votre libre arbitre, ELLE ne saurait vous l'enlever, en vous promettant une punition quelconque. Votre seule punition, est celle que vous avez vous-même choisie. Mais rassurez-vous, vous avez encore le moyen d'agir sur cette situation ( Et il faut faire cependant très vite car le temps presse) en refusant d'accepter de regarder des films noirs et d'épouvante, de lire des romans funestes où règnent violence, crimes et exactions de toute nature, d'écouter de la musique qui déprime déjà les plantes, etc... (Utiliser un vérographe moderne ultra-sensible pour cela), alors et alors seulement, il vous sera peut-être possible de retrouver assez tôt, Paix et Sérénité , au sein d'un Âge d'Or retrouvé..


      Fin de citation .


      Mais peut-être, allons nous mieux comprendre cette affaire de vieillissement, et lisant aussi les pages 79 et 80 l'ouvrage "Ultimes Paroles", de l'incomparable "Baird T.Spalding, publié par Robert Laffont, en Juillet 1985, dont voici les couvertures :

  
  

        Et que celui qui sait lire, ce qui apparaït clairement entre ces lignes...et qu'il s'interroge alors, sur le moyen, d'en savoir davantage...

      Mais, ce jour, analysons aussi cette autre phrase,, du Grand Maitre de Findhorn tirée de sa méditation très étonnante du 31 Janvier en question :

"En vivant pleinement et de manière splendide
dans l'éternel présent,
tu es toujours aussi jeune que le présent."


        On voit ici que le mot présent, est répété deux fois. Il y a sans doute une raison à cela !!. Et dans sa médiation du 11 Avril, il dira même ceci, qui ne manquera pas de mettre très mal à l'aise, nos éternels détracteurs et autres intellectuels blasés

" Sois comme un tout petit enfant, libre et joyeux,

et vis dans l'éternel présent
."


      
Voilà donc un texte, qui va certainement surprendre, le novice ingenu, qui découvre à peine le site ARTivision par cet article.

    Il est surprenant de s'apercevoir que de très nombreuses sources ésotériques, que nous ne pouvons détailler ici, nous redéfinissent, ces temps-ci, ce concept du Temps, et d'ailleurs, voici ce qu'en dit aussi le Collectif Soria en page 14, de son premier livre :

 

     " Le passé est dans le présent et le futur l'est aussi. Illusion du temps il n'y a pas de passé ni de futur; seul existe le moment présent Cette notion va prendre corps et sera assimilée dans les dix ans à venir. D'ici là, les événements futurs viendront du chemin ouvert par vos pensées. La lumière dégagée depuis cinquante ans a aplani beaucoup de difficultés et d'épreuves, et a sauvegardé votre planète."

    Mais, voici pour les puristes, autre chose, qui confirme tout cela :

    En effet, analysons maintenant, le paragraphe très surprenant suivant, extrait de l' ouvrage remarquable intitulé "Nos pensées créent le monde" de la journaliste scientifique Martine Castello et du polytechnicien Vahé Zartarian publié en 1994 à Paris, aux Editions R.Laffont dans la collection Nouvelles énigmes :

 

    Et nous lisons alors en page 23 :

" Les Hopis, indiens habitants l'actuel Arizona aux USA, ont du Temps une conception qui diffère radicalement de la nôtre.

    Ainsi ils n'ont aucune notion d'un temps s'écoulant de manière linéaire et continue et entraînant dans sa course tous les objets de l'univers, du passé au futur à travers le présent. Leur langage même est dépourvu de tout mot, expression, tournure grammaticale, conjugaison, ou quoi que ce soit d'autre faisant référence explicitement ou implicitement à ce que nous appelons le temps, ni au passé, présent et futur, ni à la durée, ni encore au mouvement (qui serait conçu comme déplacement et pas comme un processus de transformation globale). Pourtant la langue hopi est extrêmement riche et permet de rendre compte de tous les phénomènes observables dans l'Univers... les Hopis ne voient pas le monde en termes d'objets comme nous le faisons, mais en termes d'événements... ces événements appartiennent à deux catégories, "les manisfestés" et les "non-manifestés".


    Si vous voulez en savoir plus sur les Hopis que certains pionniers conquérants qualifiaient autrefois (on le sait déjà), de sauvages, précipitez-vous sur l'ouvrage en question indiqué ci-dessus, et vous y découvrirez , bien d'autres choses intéressantes.

    Curieux n'est-ce pas que tout cela ? Mais, de grâce, attendez donc, SVP, la suite qui frise le fantastique à tous les carrefours...

        Nous voici arrivés au, 03 Février 2019, mais pour mieux assimiler le reste de notre propos déjà très spécial, il nous appartient de présenter quelques découvertes photographiques hors-normes, fairtes dans notre système solaire:

      Mais pour mieux encore saisir le fin fond de cette affaire, nous allons devoir monter le niveau de cet exposé, à un degrè qui va assurément donner des sueurs très froides à nos détracteurs irréductibles et autres consorts intellectiels blasés du système sociétal actuel...

     Regardez d'abord, cette image où l'on découvre en bas à droite une très étrange luminosité :


      Cette photo fut prise en 2004, par la celèbre sonde Cassini Huygens, déjà évoquée plus haut, et ayant frôlé Titan, le 26 Octobre 2004.et tirée à l'epoque du site :

http://www.nasa.gov/mission_pages/cassini/media/Cassini_Multimedia_Collection(Search_Agent)_archive_1.html

       Présentons ensuite l' image suivante de la NASA :

  

      Cette photo, qui nous montre le satellite Titan de Sature, provient du site très bien fait :

https://speclab.cr.usgs.gov/spacecraft-planetary/cassini-vims/vims1.html

      Et on découvre aussi que cette photo, aurait été obtenue, par la sonde Cassini, le premier Juillet 2004 :


      Si nous analysons de près, le disque blanc très brillant, au pôle sud de l'astre, ( que certains ont qualifié, vite fait, de petit nuage blanc), on voit nettement en-dessous, une sorte de réverbération lumineuse, sur les couches de l'atmosphère de Titan, prouvant ainsi que la lumière du disque blanc, vient de l'intérieur de l'astre :


    Mais, "comme il faut battre le fer pendant qu'il est chaud", présentons cette image toute bleue de Titan qui est encore plus significative :


    Suivez donc d'abord aussi le bout de la fléche rouge placée sur l'image en question :



      Disons alors que la photo précédente vient, chose curieuse, de la NASA en début Juillet 2004, et dont l'url du site est placé à :

http://saturn.jpl.nasa.gov/search/?searchbox=Titan&category=Images

     On découvre alors ceci d'abord justement en noir et blanc :


Et voici alors, un semblant d'explication de la NASA :


     En rouge, on comprend : " Un brillant nuage de particules de méthane apparaît au pôle sud des 3 images. .."

     Oh là ....un "un nuage de particules de méthane", disons que ce méthane, a dû être chauffé à blanc, et ionisé sous forme de plasma, par un phénomène naturel inconnu, pour nous fournir une luminosité d'une telle intensité, amplifiée magnifiquement par les rayons d'un Soleil, qui, on le sait, est très éloigné de Titan, de près d' 1,5 milliard de Km...

      Et...désormais, c'est à vous de juger en toute connaissance de cause ...

     Puis, poursuivons maintenant en couleur, notre analyse, où l'on trouve aussi ceci :



     Pas besoin d'être fortiche en anglais, pour découvrir que le laïus en dessous de l'image, ne mentionne plus du tout, le disque blanc apparu ( Bien sûr, on en a déjà parlé ci-dessus, et pour la NASA, pas de bavardage inutile n'est-ce pas !!).

     Voyons cela de plus près maintenant, avec des couleurs toujours étonnantes :


     Comme vous l'avez sûrement remarqué, c'est bien le point extrêmement lumineux, que l'on aperçoit au bas de la planète, et un calcul élémentaire, nous montre que ce point correspond en fait, à un disque superbement lumineux gigantesque d'environ 300 Km de diamètre .

      Le site ARTivision, a été le premier site français, à expliquer ce phénomène, dès le 17 Septembre 2000, dans son article clef :

http://www.artivision.fr/Byrd.html

       Mais, voici d'ailleurs un petit plus, concernant la planète Saturne, qui confirme ce qui précède :


       Mais voici aussi cette photo superbe de Mars, dont le Pôle Nord est tout illuminé :


:
       Nous insistons alors ici, sur le fait que la photo de Mars ci-dessus, ne vient pas de la NASA, (qui vérouille et camoufle toutes les images venant des sondes spatiales), mais cette photo nous vient du Griffith Observatory, à los Angeles, en Californie, et qui existe depuis 1935.. . et cette extraordinaire photo de Mars , fut prise le 31 Août 2003, par ce "Griffith Satellite Observatory", lors de la fameuse opposition de 2003, où Mars, était alors au plus près de la Terre, à environ 56 millions de km ...

        Il en résulte que la NASA et ses sbires gouvernementaux ne peuvent, en aucune manière, nous présenter ainsi la Terre, qui a une semblable apparence, et ils trafiquent donc, toutes les photos globales de la Terre, vues de l'espace...

       Voilà une autre photo extraordinaire, non trafiquée, qui prouve, ce qui vient d'être dit :


Cette surprenante et rare photo date du 14/11/2001 et est tirée du site :
      https://apod.nasa.gov/apod/ap011114.html

      D'ailleurs, on doit savoir que cette surprenante photo, a déjà été montrée dans nos articles


      Donc on voit alors ici, que malgré la multitude d'engins spatiaux qui tournent autour de notre planète, il est très rare de tomber sur une photo présentant à la fois les aurores boréales et australes de la planète Terre, comme on en découvre aussi; une bien superbe pour Jupiter, placée à : Jupiteraurores.html



      On peut même avancer, la très déroutante constatation, qu'en ce qui concerne les  informations venant de l'Espace et de la NASA, les intellectuels soi-disant vigilants,  se mettent le doigt dans l'œil, jusqu'au coude, et que les conspirationnistes, sont bien ceux, qui dirigent cette planète,  d'une main de fer, Point Barre...

       On doit aussi savoir, d'abord en effet par exemple,  et chose tout à fait fantastique, que le site ARTivision fut le premier site du Web français, à avoir fait état, d'un phénomène polaire ahurissant, dont Jules Verne parlait effectivement dans son ouvrage :

"Voyages et aventures du capitaine Hatteras"

ouvrage publié en 1866 , au tome 2 : Le désert de glace, chapitre XXIV intitulé ..Cours de cosmographie polaire..
       Rappelons également que le site ARTivision a déja écrit plus de 100 articles, sur cette question polaire... et a aussi été aussi le premier du Web français, à traduire en amateur, l'ouvrage : "The Smoky God" tel que : de l'écrivain nord-américain Willis George Emerson :

  

ou encore, dans la revue Flying Saucers, des Usa :


        C'est l'histoire tout à fait fantastique, (qui selon nous, bien sûr, surclasse de très loin le célèbre ouvrage de Jules Verne VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE
de 1864, publié à Paris par le prestigieux Editeur Pierre-Jules Hetzel & Cie). d'un extraordinaire voyage de deux Norvégiens nommés Jens le père et son fils Olaf JANSEN, qui, en passant par le vortex polaire nord, sont arrivés à l'intérieur de la Terre. où ils ont constaté, qu'il y avait, un Soleil bien en suspension à son centre, et aussi des civilisations évoluées.


       Le texte en anglais peut être trouvé à :

http://ourhollowearth.com/SGContents.htm


et notre modeste traduction est sortie dès le 6/10/2001, sur notre site aux adresses :

http://www.artivision.fr/SmokyGod.html
http://artivision.pagesperso-orange.fr/SmokyGod.html

        D'autre part cet ouvrage fut traduit plus professionnellement, en 2007, par notre amie canadienne :Ischaia :


    Edité par les Éditions Saint-Germain-Morya au Québec N° ISBN 2-923568-01-X

       Pour les puristes, voici une superbe représentation de cette affaire de Soleil central, que nous devons au merveilleux site :

http://www.youtube.com/watch?v=ubKFmIDBMjU&feature=plcp

  


       Bravo donc, aux informaticiens et infographistes géniaux, qui ont su réaliser si admirablement, ces shémas, qui ne peuvent que combler de satisfaction, le Webmaster du site ARTivision.

      Mais, que ceux qui ont bien rigolé sous cape, en lisant ce qui précède, nous expliquent alors, clairement, sans bafouiller, ce schéma pourtant venant de 1892 :


      Nous avons été très surpris, de découvrir ce schéma sur le Web, montrant "les ouvertures polaires", et surtout le soleil central, de la Terre intérieure :

    Ce schéma est extrait d'un ouvrage de 1892, d'un certain William R. Bradshaw, et dont le titre commence par : "The Gooddest of Atvatabar : Being the history of Discovery of the interior Words and Conquest of Atvatabar ".

    


      Donc cet écrivain, avait reçu 26 ans après, Jules Verne, une information bien plus avancée que celle que ce dernier avait décrite en 1866, concernant le sujet extraordinaire de la Terre creuse, car en plus des ouvertures polaires, il présente le sublime soleil central, et soleil que Jules Verne ignorait.

      Mais revenons à notre affaire de longévité incroyable, préconisée ci-dessus par notre Maître de Findhorn :

      Tout ce qui précède, serait considéré comme de la très bonne science-fiction , s'il il n'y avait eu l'extraordinaire ouvrage , intitulé "Bêtes Hommes et Dieux", du Dr Ferdinand Ossendowski, voyageur polonais illustre, homme de science et écrivain, dont le manuscrit original a été publié dès 1924, chez Plon, et dont nous ne possèdons que l'édition de poche publiée au 2e trim 1970 chez l'éditeur "J'ai Lu"A 202, dans la prestigieuse collection hélas disparue, "L'aventure mystérieuse du Cosmos et des civilisations disparues" :

  

     Voici quelques bribes, des pages en question :

     « Le lama Turgut qui fit le voyage d'Ourga à Pékin avec moi, me donna d'autres détails :

     "La Capitale d'Agarthi est entourée de villes où habitent des grands prêtres et des savants. Elle rappelle Lhassa où le palais du Dalaï lama, le Potala, se trouve au sommet d'une montagne recouverte de temples et de monastères. Le trône du Roi du Monde est entouré de deux millions de dieux incarnés. Ce sont les Saints panditas...

     ...Ils peuvent dessécher les mers, changer les continents en océans et répendre les montagnes parmi les sables du désert. A leur commandement, les arbres, les herbes et les buissons se mettent à pousser; des hommes vieux et faibles deviennent jeunes et vigoureux et les morts ressussitent. Dans d'étranges chariots, inconnus de nous, ils franchissent à toute vitesse les étroits couloirs à l'intérieur de notre planète"».


Fin de citation.

      Avouons, que ces propos du Dr F. Ossendowski, surclassent de très loin, ceux des meilleurs auteurs de Science-Fiction, (mis à part l'ouvrage intitulé "La vie des Maîtres" de Baird. T. Spalding, paru 3 ans plus tôt en 1921), et à l'époque en 1924, même un tabloid très réputé, et avide de scoops journalistiques sensationnels, n'aurait pas eu le courage de publier ce qui précède...

     Ceci prouve de plus, quele peuple de l'intérieur, a des millénaires d'avance sur nous dans la compréhension du Cosmos et dans sa manifestation sur la Terre que nous appelons La Nature.

     Mais disons, dès maintenant, que c'est le Dieu grec Apollon, qui va bientôt, nous en dire, bien plus, sur cette affaire de longévité humaine, vraiment hors-norme...


      En effet, ce 5 Février 2019, analysons donc alors, si vous le voulez bien, une légende, bien connue des hommes de lettres et autres mythologues académiques, et qui est une légende grecque, (hélas que l'on ne saurait datée avec précision), qui prouve encore qu'au Pôle Nord, il a bien existé, l'accès à une civilisation fantastique,les êtres qui y figuraient, vivaient des siècles...

            Et ceci, nous amème tout naturellement à plonger dans l'Antiquité grecque, où l'on parle du Dieu Apollon.

      Voyons d'abord, ce que nous dit le Petit Dictionnaire Larousse de 1988, au sujet de cet Apollon:


     Plongeons donc très succinctement, dans cette affaire dite légendaire du Dieu Apollon, et remontons alors à ce Passé lointain, pourtant, bien plus extraordinaire que les bien-pensants, ne se l'imaginent et passé lointain, si bien explicité par notre Lord anglais, Brinsley le Poer Trench, déjà présenté largement plus haut, ainsi que le fut cet ouvrage, qui est paru, dans la collection de poche J'ai Lu, dès 1968 sous le n° A 252 :

  

        Mais, lisez plutot ceci, qui est formé, d'extraits tirés des pages 15 et 17 du livre en question de 1968 :


        On découvre là, que le Dieu grec Apollon, se déplaçait dans un char de feu, tiré par des cygnes, et on peut donc là, imaginer qu'il s'agissait d'un engin, ressemblant à ce que l'on appelait aux Indes un vimana, ayant une forme de cygne, ou décoré avec des dessins en forme de cygnes.

       Mais où les rationalistes endurcis, vont une fois de plus, mordre une amère poussière, c'est lorsqu'ils apprendront, que cet Apollon, allait régulièrement se resourcer dans une sorte d' Eden, situé, à notre plus grande stupéfaction, au Pôle Nord.

     Sortons alors à nouveau de nos dossiers, cette affaire de l'Hyperborée de la mythologie grecque, qui nous interpelle aussi, grandement. (Voir aussi à ce sujet notre article :

http://www.artivision.fr/Hyperboree.html

qui met alors les points sur les Is , dans cette affaire)


      En effet, nous avons sous la main, en ce moment, ce petit fascicule :



       Et, voyons tout de suite, ce qui pouvait être lu, sur les grecs dans leur glorieuse tradition...

    Pour être loyal, disons déjà, que pour faire plus condensé, nous avons recomposé les colonnes de ce texte :



    Nous avons bien lu, et même bien relu, les mots soulignés en rouge, de ce texte inouï.

     Mais, nous avons aussi reçu, il y a quelque temps, de Paris, de notre ancien élève Jean-François, le document suivant, tiré de cet admirable fascicule, qu'il est bien sûr, très préférable, d'avoir aussi en mains.


      Et justement en page 39, voilà ce que l'on peut y découvrir :


      Inutile de dire, n'est-ce pas, qu'il convient d'avoir vraiment sous la main, ces deux précédents fascicules, pour en savoir bien plus...

      Il ne nous reste, maintenant, qu'à nous poser la question cruciale :

       " Pourquoi donc ces grecs situaient leur "Paradis ", justement au Pôle Nord, qui est pour nos savants actuels, situé dans une zone extrêmement froide et désertique ?" .

    De plus, on apprend que le dieu "Apollon", rencontra les hyperboréens, peuple vénérable qui ne connaît ni la maladie, ni la vieillesse...

    Curieux n'est-ce pas !!!...

       Bien sûr, les détracteurs zététiques habituels et les consorts intellectuels blasés du système, vous diront, vite fait, que " que tout cela n'est qu'un mythe, qui est à relier, à l'imagination fertile de l'humain. Point à la ligne..."

      Mais le site ARTivision, va démontrer, que cette affaire de longévité, et du Temps qui passe, est surtout fonction, de la structuration de nos pensées. Mais helas, cela n'est pas encore enseigné officiellement dans nos universités...

      Ces détracteurs mal inspirés, vont assurément encore grincer les molaires, en découvrant ce qui suit plus bas, aux pages 114 et 115, de l'ouvrage très surprenant, d' Aurélia Louise Jones et de Dianne Robbins nommé "Télos: Révélations sur la Nouvelle Lémurie", publié aux Editions Ariane en 2002 (il y a donc déjà, 17 ans de cela, en 2019) :

  

      "Toutes les planètes possèdent des ouvertures aux pôles nord et sud. Nous avons migré par celles-ci et découvert notre petit "nid" à l'intérieur. Le cœur de la planète est si propre, si pur et si paisible, que depuis cette époque nous n'en sommes jamais sortis.

    Au cours des âges, nous avons amplifié et amélioré le réseau de galeries menant aux cités souterraines et à la surface, afin de faciliter les déplacements de nos concitoyens et des vôtres. Bien que les tunnels n'aient été que rarement employés par des voyageurs de chez vous, ils serviront prochainement, lorsqu'un nombre croissant d'entre nous se mêlera à vous et que nous nous rendrons mutuellement visite. La face externe de votre planète est donc parsemée d'entrées de tunnels conduisant à nos cités et à leurs agglomérations".

     Dur... dur, n'est-ce pas ces paroles surprenantes qui confirment noir sur blanc , les découvertes hors normes d'ARTivision. Point à la ligne...


      Allez, un petit plus pour la route, du novice, qui veut en savoir bien plus . En effet, aux pages 29 et 30, du même ouvrage, on peut lire ceci ;

      "Toutes les planètes sont creuses; autant celles de ce système solaire que de l'ensemble de l'univers. Naturellement, elles ne possèdent pas toutes une densité tridimensionnelle, mais elles sont toutes creuses à l'intérieur. La plupart sont peuplées de sociétés appartenant à diverses dimensions, surtout à la cinquième et au-delà. Bien qu'il y ait encore plusieurs astres tridimensionnels au sein de la création, ils comptent pour peu parmi ceux qui sont à cinq dimensions. Ils ne sont pas tous habités à leur surface, mais tous abritent des peuples à l'intérieur. Mars, en l'occurrence, contient une civilisation ascensionnée de la cinquième, dimension qui prospère en son centre, invisible et indécelable pour vos scientifiques. L'intérieur et la surface de Vénus portent aussi une population de la même dimension, qui s'apprête à passer à la sixième; l'humanité ne peut la déceler, ni par ses facultés sensorielles ni par ses instruments. Voilà pourquoi vos scientifiques en ont conclu que ces mondes sont inhabités et impropres à la vie.

    Les planètes sont créées par les Élohim, les architectes de la Création. Bien que chacune soit différente et douée d'un caractère unique, leurs écosystèmes internes et externes partagent une base similaire. L'architecture des planètes permet les déplacements à l'intérieur de leur structure... "

        Fin de citation

    Avouons que ce n'est pas du tout, ce genre de discours, que pourraient nous diffuser, les organes de Presse consacrés à l'étude de l'Espace, ni même les tabloïds, les plus tapageurs, et avides de scoops hors-normes .

    Mais il y bien mieux à découvrir dans l'ouvrage Telos en question, et allons à la page 37, pour decouvrir ceci ::


      Et pour ceux qui pourraient croire, qu'il y a eu une erreur dans l'impression des zéros, concernant l'âge actuel des Lémuriens, disons alors qu' en page 10, de ce même ouvrage, on trouve aussi déjà ceci :

      " Le peuple fut informé par ses religieux que d'ici moins de 15 000 ans, ses terres seraient complétement submergées. L'espérance de vie étaient généralement de 20 000 ans à 30 000 ans, et l'on comprit que le nombre de ceux qui avaient suscité ces conflits connaîtrait une fin apocalyptique "

      Dur... Dur, n'est-ce pas à encaisser ...mais le meilleur est encore à venir...

       On pourrait se tordre de rire en douce, s'il n'y avait pas aussi cette déclaration hors norme du colonel Billie Faye Woodard, qui a eu le très grand privilège de vivre malgré lui, dans la Terre creuse : (voir notre article : BillieFayeWoowardTelephone.html)
     " Mon guide Zora, un scientifique de la Terre Intérieure, qui est vieux de 150 000 ans, m'a révélé le fait que ma sœur et moi-même sont à l'origine, de la Terre Intérieure, où vivent nos vrais parents . Quand notre Père de la surface, nous a récupérés chez l'organisme s'occupant d' enfants adoptés nous ne parlions aucune langue connue de toute Terre extérieure.
      Mon type de sang est inconnu. Je n'ai jamais eu de maladie quelconque. Mon sang a été examiné par un médecin et détruit toute infection virale lorsqu'il est combiné avec d'autres échantillons de sang dans un laboratoire..."


      Mais, il faut aussi savoir que Billie, raconte qu'il vivait en Alaska en 1986, après ses incroyables aventures dans la Terre creuse. Alors il ne pouvait pas lire les ouvrages Telos 1 et Telos 2, non encore parus, et qui parlent de cette incroyable longévité des lémuriens ( entre 10 000 et 30 000 ans), ce qui est déjà énorme. Or Billie affirme que son Guide scientifique Zora, de l'intérieur de la Terre, avait 100 000 ans. Si vous croyez qu'il a été assez fou pour imaginer cela... Bravo....

       Pour gagner un temps fou, voici (sans changer les formes et la taille de l'écriture), la méditation en date du 22 Avril, du Très Grand Maître de Findhorn :


La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 22 Avril, après mise en couleurs d'ARTivision.

       Autrement dit, ce n'est pas le Temps qui manque à chacun, mais, c'est la façon de le concevoir, qui fait défaut.


III Conclusion préliminaire.

       Voici quelques infos récentes d'une revue passionnante :


       Bien sûr, ce qui nous interpelle ici, c'est la polémique, certes, peut-être objective, lancée par le directeur général Yuri DEIGIN, d'une entreprise russe, mais polémique tout à fait dérisoire, vis à vis des informations hors normes, révélées ci-dessus, par le site ARTivision.

       N'empèche ces Messieurs les psycho-sociaux, (comme on les nomme dans le milieu ufologique ) (Psychologues, Psychiatres, Sociologues officiels et consorts affiliés), bien assurés par la limpidité votre culture officielle, feront mieux de tourner au moins, 7 fois, leur langue dans son palais, avant d'affirmer en douce, que le Maître de Findhorn, n'est qu'un excentrique extravagant, dont les émules, sont vite, à enfermer, dans un hopital spécialisé...

       Et à bon entendeur Salut !!!


       Fin de l'article.


                    Fred IDYLLE

     Article mis en page le 31/01/2019, et revu le 03/02/2019, et revu le 05/02/2019.

Pour tout contact : fred.idylle@orange.fr

Retour à la page d'accueil