Consultations pour cet article :
ARTivision est une page Web strictement personnelle de :

Fred.IDYLLE - COPY RIGHT 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@orange.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.
Adresses du site :



Suite de l'article "Byrdalice"
et de cette affaire de soleil froid.

            Cet article est la suite logique de deux articles pr?c?dents sur "L'extraordinaire d?couverte de l'Amiral Byrd" qui ne pouvait ?tre allong? outre mesure et qu'il convient et de lire respectivement en priorit? aux adresses suivantes :

http://www.artivision.fr/Byrd.html

http://www.artivision.fr/Byrdsuite.html

http://www.artivision.fr/Byrdsuiteplus.html

http://www.artivision.fr/Byrdalice.html


     Mais voici un message tr?s scientifique que nous avons re?u de l'internaute C?dric au sujet de l'ouvrage "La Terre creuse" de R. Bernard.

---- Original Message -----
From: Cedricm33
To: fred.idylle@orange.fr
Sent: Wednesday, February 27, 2002 at 5:13 AM
Subject: Terre Creuse

           Cher Fred,

...........

     Lecture tout ? fait passionnante, je dois l'avouer, m?me si, sur certains points, mon avis et mes interpr?tations divergent de ceux de l'auteur.

     En effet, il me semble que le ph?nom?ne des aurores bor?ales s'explique parfaitement sans faire appel ? l'hypoth?se du soleil central.

     Car la pr?sence d'un bouclier magn?tique autour de la Terre n'est pas contraire ? l'explication traditionnelle qui veut que les aurores polaires soient provoqu?es par l'entr?e en contact du vent solaire avec la haute atmosph?re terrestre.

     Au contraire, c'est m?me pr?cis?ment la pr?sence de ce bouclier qui explique le ph?nom?ne des aurores.

     Pi?g?es par les lignes de force du champ magn?tique terrestre, les particules solaires sont "guid?es" pr?cis?ment vers les p?les magn?tiques o? ces lignes convergent.

     L?, ces particules percutent les gaz de la haute atmosph?re ? tr?s grande vitesse et provoquent leur ionisation (perte d'un ?lectron) qui s'accompagne de l'?mission de photons, d'o? l'aurore observ?e (dont la couleur est fonction de la nature du gaz ionis?).

     L'argument invoqu? par les tenants de l'hypoth?se de la Terre creuse, selon lequel la Terre recevrait les particules du soleil ext?rieur en quantit? insuffisante pour provoquer les aurores, ne tient pas du tout.

     Il ne tient pas pour la simple et bonne raison qu'une quantit? infime de particules peut suffire ? illuminer la haute atmosph?re. Ce qui compte c'est leur vitesse.

     Par exemple, savais-tu que les tr?s brillantes ?toiles filantes, que l'on observe sous toutes les latitudes, sont en grande majorit? provoqu?es par des m?t?ores qui ne sont gu?re plus gros qu'un grain de sable?

     C'est pourtant la v?rit?, aussi incroyable que cela puisse para?tre.

     Les "grains de sable" en question sont tellement ?chauff?s qu'ils produisent un puissant rayonnement.

     Il en va de m?me pour les gaz de la haute atmosph?re terrestre quand ils sont percut?s, ? des vitesses encore plus colossales, par un flux de particules solaires dont la densit? est pourtant tr?s faible.

     Pour ma part, apr?s avoir lu le livre que tu m'as aimablement fait parvenir, je pense que l'hypoth?se de la Terre creuse pourvue d'un soleil central tient parfaitement la route, mais je ne vois pas comment ce soleil (de taille infiniment plus r?duite que le soleil ext?rieur), pourrait produire un "vent" suffisant pour ?tre responsable des aurores bor?ales et australes.

     En effet, il me semble plus plausible de consid?rer que si ce soleil central produit un vent de particules quelconques, celles-ci seront ?galement d?vi?es de leur trajectoire par l'attraction de la cro?te terrestre et par son champ magn?tique (comme c'est le cas pour les particules du soleil externe).

     A mon avis la cons?quence de cette d?viation pourrait ?tre la suivante : les particules en question n'atteignent pas la haute atmosph?re (ou bien ? une vitesse insuffisante pour l'illuminer) par contre elles vont percuter les bords de l'ouverture polaire, o? convergent les lignes de force du champ magn?tique.

     Il doit donc n?cessairement en r?sulter une radioactivit? naturelle de la glace et des roches plus ?lev?e que dans les r?gions polaires situ?es ? des latitudes plus basses.

     D'autre part, je trouve que l'auteur de "la Terre Creuse" minimise un aspect important du r?cit d'Olaf Jansen : le soleil central est moins lumineux que le soleil ext?rieur et il semble comme envelopp? d'un nuage (ou une sorte de brume).

     Si donc les soleils centraux des autres plan?tes du syst?me solaire pr?sentent les m?mes caract?ristiques, alors il sera tr?s malais? de les observer, par les ouvertures polaires, dans le domaine visible.

     Par contre, une image prise dans l'infrarouge serait particuli?rement r?v?latrice, puisqu'elle rendrait l'ouverture polaire bien plus lumineuse et c'est (je crois) ce qui a ?t? observ? sur V?nus par des scientifiques qui sont rest?s perplexes.

     Autre point important, l'auteur de "la Terre Creuse" fait preuve d'une m?connaissance totale des caract?ristiques des com?tes, assimilant la chevelure ? un ph?nom?ne provoqu? par un petit soleil central (sic) ? l'int?rieur de celles-ci.

     Pour moi, cela n'enl?ve rien ? la validit? de l'hypoth?se d'une Terre creuse, mais nous montre autre chose d'important : quand on veut ? tout prix d?fendre une th?orie, on finit par fournir une interpr?tation totalement erron?e de certains ph?nom?nes, pour venir la renforcer o? faire cadrer l'observation avec la th?orie.

     Il faut donc savoir prendre un certain recul par rapport ? tout cela, bien que, je le r?p?te, la th?orie d'une Terre creuse ne me semble aucunement invraisemblable.

     Vives amiti?s.

          C?dric.


     Fin du message de C?dric


     Notre site ?tant avant tout un site ?sot?rique qui cherche ? d?voiler la moindre information se rapportant ? un sujet et n'ayant aucune possibilit? de deviner l'intensit? et la nature des radiations ?mises par cet ?ventuel soleil central, aux abords des ouvertures polaires, il ne nous reste plus qu' ? contacter Daniel Meurois ( un aimable internaute en contact avec lui pourrait aussi bien le faire de notre part ) dont l'article "Shambhalla l'aventure int?rieure", suit d'assez pr?s, le n?tre, dans la revue "Le Monde de l'inconnu" n? 295 de Jan /f?v 2002, et dont surtout nous aimerions savoir dans quelles conditions fut ?labor? l'ouvrage ?crit en collaboration avec Anne Givaudan et intitul? " LE VOYAGE A SHAMBHALLA " (1986) aux Editions Arista ou Le Pers?a, ouvrage qui nous apporte au sujet du soleil central de la Terre une information surprenante.

    En effet, nous tenons ? savoir, comment ces auteurs ont pu recevoir, avec autant de clart? et de po?sie, la d?claration totalement ?sot?rique et venant semble-t-il d'une source transcendante, suivante sise ? la page 194 de leur ouvrage et surtout nous aimerions qu'ils nous pr?cisent, s'ils avaient d?j? lu le livre "La Terre creuse" de R. Bernard ou un autre livre de m?me nature, avant de publier leur ouvrage. N'oublions pas en effet que le subconscient est capable de nous jouer bien des tours pendables n'est-ce pas ? Voici ? nouveau quelques bribes de cette d?claration dont l'int?gralit? est ? "Byrdsuite":

"La Terre vous sugg?re en certaines contr?es la grande flamme de son c?ur. Elle la fait s'?lancer vers le cieux comme le lotus flamboyant et tel un baiser d'union avec ce qui est en haut. Cette flamme ou plut?t ces flammes sont les aurores bor?ales ou australes. C'est la radiation cristalline du soleil int?rieur enclos dans le grand ?tre qui nous porte tous et qui jaillit par les p?les. C'est aussi une source vitale ?th?rique dont vous ne pouvez avoir id?e. L'heure ne se pr?sente pas encore d'?luder pour l'homme la totalit? des myst?res de l'Agartha et du continent central. Nous refusons de pr?cipiter ce temps pour la sauvegarde de la majorit? des consciences immatures. Vos gouvernements s'y refusent aussi, bien que partiellement inform?s pour la sauvegarde de leur pouvoir. "

Fin de citation

     Autrement dit que repr?sente vraiment cette radiation cristalline du soleil int?rieur ? Est-elle vraiment responsable de ces train?es lumineuses flambloyantes qui apparaissent autour des p?les de la Terre? Les auteurs auront-ils la gentillesse de nous en dire plus ? Qui vivra verra donc ?...

     Le 27/08/03 nous avons re?u d'un tr?s aimable internaute la missive suivante :

----- Original Message -----
From: BDV-DIFF
To: fred.idylle@wanadoo.fr
Sent: Wednesday, August 27, 2003 2:47 AM
Subject: R?ponse de Anne Givaudan

           Bonjour Fred.

     Apr?s avoir lu la page "Byrdalice" du dossier sur la Terre creuse, et suite au passage o? tu fais allusion ? l'ouvrage "Voyage ? Shambhalla", comme je suis en contact avec Anne Givaudan, je lui ai transmis tes questions et elle vient de m'envoyer sa r?ponse que je te joins ci-dessous.

     Bonne continuation et bravo pour ce dossier.

     R?gis F.



     REPONSE D'ANNE GIVAUDAN :

    En r?ponse ? cette demande, je peux affirmer qu'? l'?poque nous n'avions rien lu qui puisse concerner la Terre Creuse. En effet, lorsqu'un voyage et une exp?rience sur un sujet pr?cis nous sont propos?s par les ?tres de Lumi?re qui nous guident, nous avons pour principe de ne rien lire avant sur le sujet en question de fa?on ? ce que nos perceptions ne soient pas influenc?es par une lecture quelle qu'elle soit.

     Actuellement, il est des myst?res, qu'il ne nous est pas encore autoris? de d?voiler, mais ce que je peux dire, c'est que la Terre en tant qu'Etre, a un soleil central qui pulse comme un coeur et qui ?claire d'une lumi?re particuli?re les habitants de l'int?rieur de la Terre. La radiation ?mise par ce soleil est d'une teneur plus cristalline que celle du soleil ext?rieur.

     Les mesures actuelles qui parlent et d?crivent les couches terrestres sont bien loin de la r?alit?. Ce dont il est question actuellement n'est que la description d'une premi?re ?corce de la Terre...

           Amicalement.

           Anne Givaudan .


Fin de missive .

      Nous n'avons aucun commentaire ? faire sur ce qui pr?c?de et nous ne pouvons ici, que remercier Anne Givaudan d'avoir eu l'extr?me gentilesse de r?pondre ? nos interrogations en d?pit des tr?s nombreuses sollicitations auxquelles, elle doit faire face.

III Conclusion.


    Quelle explication sensée peut-on donner à tout cela ? Alice, qui nous accompagnait  virtuellement dans cette exploration, n'est-elle pas là, bien arrivée aux pays des merveilles ? A vous d'en juger...!  Mais si tout cela s'averrait un jour authentique,  ne penseriez-vous pas, encore un fois de plus, "que la réalité dépasserait de très loin la fiction" ?

PS en date du 18/07/02


     Gr?ce ? l'heureuse initiative d'une internaute, que nous remercions vivement ici, nous avons pu d?couvrir un site rempli de messages transcendants, c'est ? dire d'une richesse extraordinaire qui nous arrivent depuis 1984 d'un channel  nomm? Monique et messages dont la provenance, ? notre avis , ne peut qu'appartenir ? des dimensions tr?s sup?rieures. Sur la page Web http://assoc.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre/FR/ViePlanete.htm , nous avons d?couvert les r?v?lations suivantes (les couleurs sont de nous ?videmment) :

     Question pos?e ? l'entit? : La th?orie de la terre creuse est-elle exacte ?

R?ponse Oui. "
     Avec l'entr?e par les p?les ?

Oui, je peux vous dire que tout ce qu'il y a sur terre existe sous terre, c' est ? dire que tout est reli?. Dans les profondeurs de la Terre, en dessous des mers, il y a des vies qui se relient entre elles. Il y a une autre vie parall?le ? celle que vous vivez sur terre. "
     Y a-t-il aussi un soleil ?

Oui mais un soleil qui n'est pas le m?me que le v?tre, c'est plut?t une ?nergie qu' un soleil. Ce sont des ?tres qui ne connaissent pas la guerre, qui ne connaissent pas l' animosit?, qui vivent sur un autre plan, mais qui ne sont pas arriv?s au bout de l'?volution spirituelle. "
     Ils sont plus ou moins avanc?s que nous ?
" Dans un certain sens, ils sont plus avanc?s, dans un autre moins parce qu' ils ont moins de chance que vous pour l' avancement spirituel, ils ne sont pas confront?s ? cette dualit? permanente du bien et du mal."
     Est-ce que le livre d. Anne et Daniel Meurois G?vaudan les d?crit bien ?

" Oui.  Vous aurez contact avec ces ?tres lorsque vous serez moins belliqueux, lorsque vous aurez domin? cette pr?dominance que vous voulez toujours avoir sur les autres. Et de la fusion de vos deux mondes na?tra aussi quelque chose de tr?s beau pour eux et pour vous.

Cela se fera, mais dans plusieurs centaines d. ann?es, quand l' humanit? de la surface sera pr?te. Vous leur apporterez un certain Amour, et ils vous apporteront une plus grande compr?hension de ce que vous ?tes. "

 

Est-ce que les Sir?nes, les Yetis et autres monstres du Loch Ness existent ?

" Il existe des ?tres marins immenses que vous ne pouvez percevoir, car ils vivent dans le plus profond des ab?mes. Ils vivent dans l'obscurit? totale. Ce sont des ?tres qui n'ont pas encore une conscience de vie. "

   Ce ne sont pas des ?tres, ce ne sont pas des poissons, je n'arrive pas ? discerner leur forme. Je vois des masses assez sombres et je ne vois pas leur forme. Ils me disent : 

  " Sur votre monde, il y a une infinit? de vies que vous n'avez pas encore d?couvertes. Il y a m?me des hommes qui vivent et que vous n'avez pas encore d?couverts. Cela peut vous surprendre, mais cela est vrai. Tout n'a pas ?t? compl?tement explor? sur votre monde. Vous croyez avoir tout vu, vous pensez tout conna?tre et vous n'avez pas encore compl?tement fait le tour de votre propre plan?te. "

Maintenant je suis projet?e dans les montagnes. Je vois un homme. Je ne sais pas si c'est un Yeti mais il a l'aspect d'un homme. Il est tr?s grand. Je le vois entrer profond?ment dans les entrailles de la terre, il est en relation avec les ?tres qui habitent ? l'int?rieur de notre sph?re.

Ils me disent :

" Ce sont des humains primaires qui ont habit? votre monde avant les bouleversements et qui ont ?t? aid?s par les ?tres d'en bas pour survivre. Il y a aussi de tout petits ?tres qui vivent en partie sur votre monde et en partie ? l'int?rieur. Ils prennent parfois contact avec vous pour vous avertir ou pour vous aider. Vous ?tes tellement t?tus et born?s que vous ne voulez rien comprendre. Vous avez toujours l'impression que votre imagination vous joue des tours, ou que l'on ne vous croira pas ! Alors, beaucoup cachent les rapports qu'ils ont eus avec ces petits ?tres.

Il y a une vie ? l' int?rieur de la Terre, tout aussi importante que celle de l' ext?rieur. Tout est plein, m?me le vide est plein, plus que plein. "


Je n'avais jamais per?u autant de vies, que ce soit sur notre terre, ? l'int?rieur de notre terre, dans notre atmosph?re ou sur le plan de l'astral de notre terre. C'est une multitude de petits points brillants de vie.



" Vous rendez-vous compte ? quel point vous perturbez tout ce qui vit sur ou ? l'int?rieur de votre terre, ce qui vit tr?s pr?s de vous, dans votre atmosph?re, avec vos pens?es destructricesCe n'est pas simplement la pollution chimique qui les perturbe, ce sont vos pens?es. Vous vivez en ?go?stes en pensant que sur ce monde, il n'y a que vous, que ce monde n'a ?t? fait que pour vous, qu'il vous appartient en totalit?, alors qu'il vous a simplement ?t? pr?t? afin que vous puissiez y vivre. Vous n'?tes que les locataires de ce monde. Vous n'?tes pas les propri?taires. Seul Dieu est propri?taire de Sa Cr?ation, mais nul homme n'est propri?taire de ce sur quoi il vit."

Autre PS en date du 06/09/02.


    Un concours heureux de circonstances (qui est d?j? lui m?me ?tonnant, mais que nous n'avons pas le temps de d?crire ici) a fait que nous sommes entr?s en possession, il y a tr?s peu de temps, de 3 ouvrages  particuli?rement ?sot?riques qui se rattachent ? l'enseignement diffus? par ceux que l'on d?nomme les Pl?adiens. Ces ouvrages transmis par channelling proviendraient d'une d'une certaine Soria entit? f?minine, adepte d'une haute transcendance. Ces ouvrages que nous n'avions pas encore lus ?taient rest?s sur une table de notre biblioth?que quand, le jeune Jean Fran?ois, (dont nous avons d?j? eu ? parler de sa remarquable sensibilit? m?diumnique) est venu nous rendre visite. Il a de suite ?t? pouss? ? jeter un coup d'oeil sur le premier livre de Soria et en ouvrant ce livre, chose ?tonnante, qui n'a pas manqu? de nous surprendre grandement, il est tomb? pile sur la page 112 suivante : (les termes en rouge sont de nous ?videmment : )

"La th?se retenue par vos scientifiques n'est pas conforme ? la r?alit?. Le centre de la Terre est la demeure d'?tres hautement ?volu?s qui sont les gardiens des fonctions vitales de la plan?te, et le si?ge du grand ?tre qui g?re la maintenance de l'assemblage des particules selon le sch?ma du Grand Constructeur.
   Votre centre de la Terre est creux et poss?de son propre Soleil g?n?rateur de Vie. Une flore y pousse ?galement et re?oit la vie de milliers d'insectes, d'animaux. D?sol?e de lever ce voile, mais il faut regarder la v?rit? dans sa th?orie pour la d?couvrir dans la mati?re.
  Vous regardez vers les ?toiles mais ne connaissez pas la composition de votre Terre. Des portes donnent acc?s au sous-sol de votre plan?te. Naturellement, elles s'ouvriront d?s votre all?geance au Soleil Central. L'int?rieur de votre sph?re est aussi beau que son ext?rieur, on y trouve des vall?es, des monts, des lacs, des rivi?res comme dans votre g?ophysique externe. Les gardiens de ces portes sont tr?s efficaces et le passage ne sera accord? qu'avec un d?cret du Soleil Central .
   L'humanit? interne de cette plan?te vit d'apr?s les lois des univers et pour l'av?nement de votre humanit?. Parfois, quelques ?tres ?lev?s de votre sol prennent contact avec des repr?sentants de cette civilisation tr?s avanc?e, et le silence maintenu jusqu'ici l'a ?t? pour respecter leur vie. Mais aujourd'hui, en accord avec cette civilisation, nous levons un coin du voile.
  Leur technologie rejoint la n?tre et ils utilisent des vaisseaux d'exploration et de surveillance.
Nous les accueillons aux tables de congr?s des univers, leur lumi?re int?rieure est sup?rieure ? la n?tre, tout plan ?tabli en vue d'une aide ? votre humanit? est soumis ? leur connaissance, et nous attendons toujours leur approbation avant de mettre ? ex?cution toute partie d'un plan vous concernant.
  Dans les interventions sur votre sol figurent parfois des participants de cette humanit?. Chose certaine, votre plan?te est surveill?e par leurs vaisseaux, qui effectuent r?guli?rement des vols afin d'intervenir si besoin est. Ils acceptent de d?voiler leur existence mais ne veulent pas encore entrer en contact avec vous dans les prochaines ann?es.
   Autrement dit, vous allez devoir plonger dans la connaissance des diff?rentes humanit?s que votre Terre porte en elle et sur elle. La ceinture de feu est actionn?e ? volont? par cette humanit? quand un nettoyage en surface s'av?re n?cessaire. Ces ?tres r?gulent les flux internes de votre sph?re pour maintenir ouverts les circuits de la fluidit? de la Terre. Leur participation consciente avec l'?tre resp?nsable de l'ordonnance des particules de votre plan?te est permanente et gard?e dirig?e vers le but initial donn? par le Grand Constructeur. Il manque le troisi?me participant conscient votre humanit?.
   La pr?sence interne de ces Etres permet l'ancrage des couleurs, du Noir et du Blanc. Votre participation dans la r?alisation du but du Grand Constructeur ouvrira le chemin des couleurs vers les Univers en construction. Rien n'est anodin dans la Cr?ation, tout sert ? la r?alisation finale et ? l'expansion de la Vie du Soleil Central. Les grandes civilisations ant?rieures de votre plan?te connaissaient ces ?tres et les respectaient avec v?n?ration. Il est demand? d'ancrer cette connaissance et de vivre en partenariat avec les humanit?s existantes sur votre plan?te.
   Non, vous ne vivrez pas avec eux, leur quotidien est bien trop ?loign? de vos pr?occupations primaires, mais des d?l?gations repr?sentant chaque humanit? pourront se rencontrer afin d'?tablir les ponts permettant des r?alisations communes. Ainsi, avec notre venue sur votre sol, plusieurs niveaux de conscience seront ?tablis. La r?sonance de ces diff?rentes consciences vous offrira de nouvelles portes ?explorer et, de nouveau, vous aurez sept portes par chakra et les couleurs correspondantes ? ma?triser. Je vous ai parl? d'infini, mais cette notion existe sur votre sph?re. Nul besoin de partir sur une autre plan?te pour la rencontrer et la vivre. La reconnaissance de cette civilisation interne correspond au premier niveau de la vie au centre de votre Terre.
  Le Soleil du centre de la Terre est une porte ? dimensions multiples comme votre Soleil externe. Il vous invite ? d?couvrir tous les chemins de sa composition.
 Les premiers contacts entre ces humanit?s se feront par l'interm?diaire des voyages sur votre kundalini. Quand vous serez vraiment install?s dans votre volont? de servir fid?lement le but du Grand Constructeur, alors ils ouvriront leurs portes pour vous rencontrer.
  Leur lumi?re ?tant tr?s soutenue, il vous faut grandir dans la v?tre pour soutenir sa brillance.
Ils connaissent tout des particules et utilisent avec aisance la fusion atomique dans sa forme la plus ?volu?e. Constamment, ils surveillent vos apprentis sorciers, et ils interviennent parfois directement quand cela s'av?re trop dangereux pour la plan?te. Leur action a sauv? plusieurs fois d?j? la r?alit? de votre monde. Pourtant, c'est avec amour qu'ils vous soutiennent dans la difficile t?che exp?rimentale qui vous incombe.
   Tous les ?tres conscients et en accord avec les lois des univers reconnaissent que vous avez une multitude de difficult?s ? surmonter avant de pouvoir vous ancrer dans le Soleil Central...
"

fin de citation


  Que dire de plus devant un tel aveu de Soria. Si c'est encore de la d?sinformation, comme certains seraient tent?s de le croire, avouez cependant que cela est bigrement bien tourn? et que les meilleurs ?crivains de Science-Fiction pourraient ais?ment en prendre ombrage et regretter de n'avoir pas ?crit un tel texte. D'autre part avouons aussi que cette affaire de Terre creuse n'a pas fini de faire couler de l'encre.
   Les trois ouvrages de Soria en question s'intitulent: Tome I - Les grandes Voies du Soleil Avril 2001; Tome II - - Ma?trise du corps ou l'unit? retrouv?e; Sept.2001; Tome III - Voyage Mars 2002; Tome IV - L'?tre Solaire - Juillet 2002 ; Tome V - Fleur d'Esprit d?but 2003 publi?s aux Editions  Ariane.

Prolongement r?v?lateur sp?cifique en date du  29/12/02


     Nous allons aujourd'hui vous transcrire deux passages  extraits d'un ouvrage extr?mement surprenant, que nous avons en main et dat? de 1974 pour sa publication en France chez R. Laffont, mais qui est paru  d?s 1921 aux USA.

     Mis ? part le mot ?ther dont nous avons d?j? parl? dans un pr?c?dent article, et qui n'a certainement pas ici  la m?me acception que lui accordent les scientifiques modernes, les termes utilis?s dans ce texte sont si clairs et si percutants pour l'?poque de leur ?criture (d?but du si?cle 1900) que l'on en reste muet d'admiration...Et pourtant, ils confirment bien  notre propos tout ? fait hors-normes d'un soleil froid :

   Page 166 : " Dans le domaine des sciences naturelles, une l?gende r?pandue ici dit que toute chaleur, toute lumi?re, et beaucoup d'autres forces naturelles sont contenues dans le sein de la terre. Le soleil ne poss?de en soi ni chaleur ni lumi?re. Il a des virtualit?s qui tirent chaleur et lumi?re de la terre. Apr?s que le soleil a extrait les rayons lumineux et calorifiques de la Terre, la chaleur est refl?t?e ? nouveau vers la Terre par l'atmosph?re qui flotte dans l'?ther. Il en est ? peu pr?s de m?me des rayons lumineux r?fl?chis vers la Terre par l'?ther. L'?paisseur de l'atmosph?re est relativement faible. L'effet des rayons calorifiques est donc variable entre la surface terrestre et les limites ext?rieures de l'atmosph?re. A mesure que l'air devient moins dense il y a moins de r?flexion. En cons?quence la chaleur diminue et le froid augmente avec l'altitude. De m?me chaque rayon lumineux tir? de la terre et r?fl?chi vers elle retombe sur la terre o? il se r?g?n?re. En atteignant les limites de l'air, on atteint les limites de la chaleur. Il y a similitude entre les rayons lumineux tir?s de la terre et ceux r?fl?chis par l'?ther. L'?ther s'?tendant beaucoup plus loin que l'air, les rayons lumineux ont toutefois un trajet beaucoup plus ?tendu ? parcourir avant d'?tre tous r?fl?chis. En atteignant les limites de l'?ther, on atteint les limites de la lumi?re. Quand les limites de la chaleur et de la lumi?re sont atteintes, on arrive au grand froid. Celui-ci est infiniment plus dur que l'acier.

     Il comprime l'?ther et l'atmosph?re avec une force irr?sistible et en assure la coh?sion...

    Maintenant que la question du domaine sup?rieur est r?gl?e, abordons l'autre l?gende scientifique, celle du domaine inf?rieur. Selon cette l?gende, la masse terrestre est en fusion ? peu de distance de sa surface. Elle est si chaude que toute substance y fond. Le noyau central en fusion tourne plus lentement que la cro?te solide ext?rrieure. Il en r?sulte une friction ? la ceinture de jonction .
"


    Mais h?las si le  texte parle d'une l?gende scientifique il ne donne pas d'autres explications sur la nature r?elle de l'int?rieur de la Terre  ni sur le soleil central qui pourrait flotter ? l'int?rieur.

    Mais cependant, il y a mieux ailleurs : Nous savons que c'est, douze ans apr?s son lancement le 20 Aout 1977 du cap Canaveral que la sonde Voyager -2 de 825 kg  aliment? en ?nergie par une source radio-isotopique apr?s avoir frol? Jupiter , Saturne, Uranus,  s'est approch?e de la huiti?me plan?te Neptune du syst?me solaire, le 25 Aout 1987 apr?s avoir parcouru pr?s de 4 milliards de Km, pour nous en pr?senter l'admirable photo avec son oeil extr?mement brillant que nous avons eu l'opportunit? de vous pr?senter dans notre dossier Byrdsuite.html. Mais, sans que l'on sache pourquoi, c'est justement, de la plan?te Neptune, d?couverte en 1846  par le Fran?ais Le Verrier et aussi l'anglais Adams..dont nous entretiennent les pages 303 et 304 suivantes toutes aussi fantastiques pour un texte du d?but du si?cle pr?c?dent et qui ?voquent comment Neptune a pris naissance, alors que l'on aurait plut?t imagin? que l'on nous parle des plan?tes plus proches de nous (Mars ou Venus par exemple)
 
   " C'est l'image de la naissance de la plan?te Neptune, qui n'est encore qu'un grand ensemble de particules micocopiques ou atome, ?ject? avec puissance du soleil g?n?rateur.

    Le point lumineux apparu avant l'explosion finale est un centre solaire qui poss?de ? son tour le pouvoir d'attirer ? lui les particules les plus infimes et d'en maintenir la coh?sion en m?me temps que celle des particules plus grosses issues du soleil g?n?rateur.
   A premi?re vue, vous croiriez qu'une explosion a eu lieu et que des fractions du soleil ont ?t? lanc?es dans l'espace. Arr?tez un instant et observez ce qui est r?ellement arriv?. Pourquoi les particules et les gaz gardent-ils de la coh?sion et prennent-ils une forme sph?rique pr?cise ? C'est ? cause de la loi intelligente qui a form? les mod?les et qui guide l'ensemble des univers dans une harmonie parfaite. C'est la preuve qu'il ne s'agit pas d'un accident, mais que tout s'accomplit selon un ordre parfait r?gi par une loi infaillible.

   Le point lumineux ou noyau est l'?tincelle centrale, le soleil, le Christ de l'Humanit? autour duquel tourne toute l'humanit?. C'est la force d?termin?e de l'Esprit dont la loi pr?vaut parmi toutes les unit?s humaines. L'?tincelle centrale est un point de pure lumi?re blanche, le Christ qui a p?n?tr? la premi?re cellule. Il cro?t ensuite, puis se divise, et communique sa lumi?re ? une autre cellule. N?e de la scission, celle-ci reste cependant attach?e ? la premi?re par une force de coh?sion appel?e AMOUR.

    La nourriture et la coh?sion des particules sont assur?es comme celles d'un enfant serr? et nourri par sa m?re. Il se forme en r?alit? un enfant du soleil qui contient en lui-m?me le noyau ou soleil central. Ce noyau est ? l'image et ? la ressemblance du parent qui vient de lui donner naissance. D?s qu'il est n?, ce nouveau soleil central poss?de les m?mes pouvoirs que son ascendant pour attirer, consolider, et maintenir les vibrations d'?nergie qui l'entourent et qui sont n?cessaires ? sa vie et ? sa croissance. Il se consolide finalement en formant la plan?te Neptune, la plus ancienne de notre univers et celle qui occupe l'orbite la plus ?loign?e. (Note du webmaster: Neptune est en effet, parfois plus ?loign?e de nous que Pluton. C'?tait peut-?tre le cas au moment du propos de l'interloculeur. A v?rifier donc ).

   Quand Neptune naquit et que son soleil central commen?a d'attirer l'?nergie vers lui, principalement celle en provenance de son parent le soleil, l'atome commen?a ? prendre la forme du moule projet? pour lui avant sa naissance. Neptune occupa alors l'orbite matricielle, int?rieure ? celle que Mercure occupe aujourd'hui. Sur cette orbite, l'enfant est mieux capable de tirer sa substance du parent, car il en est encore tr?s proche.
"


    Extraits de l'ouvrage : La vie des Ma?tres de Baird. T. Spalding publi? en 1974 chez Robert Laffont dans la c?l?bre collection "Les portes de L'?trange" ou en livre de poche J'ai lu dans la collection "L'aventure secr?te" n? 2437 en 1995.

    Que dire de plus devant ce texte si ?nigmatique ? A vous de juger ....

Autre prolongement r?v?lateur sp?cifique en date du  31/01/03


     Il serait peut-?tre judicieux de placer ici, un texte tir? du troisi?me livre, tr?s surprenant de l'entit? transcendante nomm?e Soria et channellis?e par la fran?aise R?gine Fran?oise Fauze et texte qui nous entretient, comme par hasard justement de la temp?rature du Soleil au sujet de laquelle nous nous interrogeons ici plus haut :

   "...Aussi, vos scientifiques supposent une temp?rature ?lev?e autour du noyau atomique du Soleil. Or celle-ci n'exc?de jamais plus que votre temp?rature normale, soit 37,6?. Votre corps refl?te l'exacte r?plique des donn?es solaires. Votre Soleil communique aussi avec vous de cette mani?re. Oui le noyau solaire ne repr?sente aucun danger; seul le rayonnement des frictions atomiques am?ne une zone de radiance suppos?ment ? haute temp?rature. L? aussi de grandes d?couvertes seront faites. Pourtant, malgr? cela, les portes du Soleil ne souvriront pas avant longtemps pour votre corps physique. Il faudra attendre votre passage dans l'?tude des trois chakras sup?rieurs pour l'emmener sur la surface de votre Soleil et d?couvrir les merveilles de ce monde. Vous ferez alors connaissance avec les lois fondamentales rattach?es ? chaque chakra et leurs mondes associ?s..."

   Extrait des pages 204 et 205 de Voyage tome III aux Editions Ariane, premier trimestre 2002.

    Voil? donc un texte tr?s surprenant n'est-ce pas? Et ne d?passe-t-il pas de loin, tout ce que nos meilleurs sp?cialistes de la science-fiction ont imagin?..?

    Mais une question "br?lante" se pose cependant ? nous: " Que repr?sentent vraiment les fameuses ?ruptions solaires qui proj?tent ? des milliers de kilom?tres du disque solaire des sortes de mati?res incandescentes?"

    Soria nous donne cependant aussi une"explication" ? ce sujet :

    "...Partons visiter ce syst?me solaire. Toute vie vient du Cœur de votre Soleil, donc d'H?lios et de Vesta, ces deux Êtres exemplaires par leur tol?rance et l'?tendue de leur Amour. Ils ont la charge de maintenir la coh?sion de toutes les particules atomiques selon un sch?ma pr?tabli pour ce Soleil et re?u afin de d?velopper une expression du Grand Constructeur. Chaque Soleil d?ploie une ?nergie diff?rente; celle-ci teintera les formes de vie qu'il engendrera...

   Les parents, H?lios et Vesta, coordonnent r?guli?rement l'id?e ma?tresse du syst?me solaire, des plan?tes et des ?tres vivant ? l'int?rieur de la zone d'influence de leur rayonnement. Les ?ruptions ? la surface du Soleil indiquent des mouvements r?gulateurs pour tout le syst?me solaire. L'effet de celles-ci induit des ?nergies agissant ind?pendamment les unes des autres afin de r?activer la g?om?trie sacr?e d?pos?e dans la cellule m?re de chaque plan?te. Nous appelons cellule m?re celle qui d?tient le sch?ma expansif de la Vie pour un corps d?fini. Les ?ruptions solaires sont donc provoqu?es en r?action ? un d?veloppement n?gatif de la personnalit? d'un groupe dans une zone cern?e. Prenons l'exemple d'Urantia Ga?a (La terre : note du Webmaster). Sa zone d'influence (m?me en quarantaine) est contenue dans un cercle de 125 000 km au-dessus de la surface de son sol. Au-del? de ce p?rim?tre, il y a des portes d'entr?e o? tous les tests sont effectu?s permettant ? des visiteurs de p?n?trer dans son secteur de vie. Des capteurs renvoient les signaux d'identification du taux d'?l?vation de cette humanit? ou de son involution. Ces signaux sont re?us ? la surface ext?rieure du Soleil et d?clenchent des r?actions, d'o? ces ?ruptions parfois. Ce sont des r?ajustements temporaires qui s'effectuent quelquefois sur plusieurs plan?tes en m?me temps. De toute mani?re, un r?ajustement sur l'une ou l'autre d'entre elles a des r?percussions sur l'ensemble du corps communautaire. La premi?re plan?te (cit?e plus haut) agit uniquement sur une sph?re lors de son passage, l? o? sa zone d'influence interp?n?tre la zone de l'autre plan?te.
"

  Extrait du m?me ouvrage pages 81 et 82.


    Oh l? l?.. . Ici nous devons avouer vraiment, qu'il faudrait que nous puissions augmenter notre niveau d'assimilation de la M?moire Akashique Cosmique pour avancer dans la compr?hension de ce texte. Bravo ? vous, si vous avez tout compris, mais notre r?le ici est simplement avant tout, de pr?senter cela en temps utile : mission accomplie donc !

Autre prolongement surprenant r?v?lateur en date du 14/04/03


     Le 3 Avril 2003, gr?ce ? la perspicacit? et ? la bienveillance du jeune Jean-Fran?ois, qui nous l' avons d?j? dit ailleurs, est d'origine indienne et un peu m?dium sur les bords (sans doute un de ces enfants indigos dont parlent ces temps-ci les channels) nous avons pu avoir en main, juste avant de partir quelques jours en d?tente dans les ?les voisines de la Cara?be, l'ouvrage de Neal Donald Walsh " Nouvelles R?v?lations " paru en fran?ais en d?but 2003 et aussi un ouvrage qui ?tait souvent ici en rupture de stock intitul? : Telos R?v?lations de la nouvelle L?murie d'Aur?lia Louise Jones et de Dianne Robbins publi? aux Editions Ariane 2002, dont le site est ?: http://www.ariane.qc.ca et l'e-mail est ? : info@ariane.qc.ca et comme par hasard nous y avons aussi trouv?, quelques nouvelles r?v?lations sensationnelles sur la Terre creuse.

    Voici donc quelques lignes significatives pages 29 et 30, de cet ouvrage ? ce sujet : (Les mots en relief sont ?videmment de nous et c'est d'abord Adama un ancien l?murien qui nous parle) :

"Toutes les plan?tes sont creuses ; autant celles de ce syst?me solaire que de l'ensemble de l'univers. Naturellement, elles ne poss?dent pas toutes une densit? tridimensionnelle, mais elles sont toutes creuses ? l'int?rieur. La plupart sont peupl?es de soci?t?s appartenant ? diverses dimensions, surtout ? la cinqui?me et au-del?. Bien qu'il y ait encore plusieurs astres tridimensionnels au sein de la cr?ation, ils comptent pour peu parmi ceux qui sont ? cinq dimensions. Ils ne sont pas tous habit?s ? leur surface, mais tous abritent des peuples ? l'int?rieur. Mars, en l'occurrence, contient une civilisation ascensionn?e de la cinqui?me dimension qui prosp?re en son centre, invisible et ind?celable pour vos scientifiques. L'int?rieur et la surface de V?nus portent aussi une population de la m?me dimension qui s'appr?te ? passer ? la sixi?me; l'humanit? ne peut la d?celer, ni par ses facult?s sensorielles ni par ses instruments. Voil? pourquoi vos scientifiques en ont conclu que ces mondes sont inhabit?s et impropres ? la vie.

    Les plan?tes sont cr??es par les ?lohim, les architectes de la Cr?ation. Bien que chacune soit diff?rente et dou?e d'un caract?re unique, leurs ?cosyst?mes internes et externes partagent une base similaire. L'architecture des plan?tes permet les d?placements ? l'int?rieur de leur structure.

    La Terre comporte elle aussi ces caract?ristiques. Au moment de sa formation, on a ?chafaud? un mod?le interne sp?cifiquement pour elle, avec un certain nombre de tunnels naturels int?gr?s ? ses multiples grilles ?nerg?tiques.

    Par ailleurs, quelques peuples qui l'habit?rent jadis, bien avant les d?buts de votre pr?histoire, ont aussi am?lior? le r?seau de souterrains existant et l'ont encore ?tendu. Il y a plus de 200 000 ans, une ou deux soci?t?s tr?s ?volu?es, provenant d'un autre univers, se sont install?es dans la Terre ; c'est ce que vous appelez ?la Terre creuse?. Ces populations ont apport? de formidables am?liorations aux r?seaux de galeries. A ce jour, ces habitants s'y trouvent encore, mais dans un ?tat compl?tement ascensionn?. Pour la construction des tunnels, ils employ?rent une technologie qui vous est inconnue mais qui rendit leur travail tout ? fait ais?.

    Ult?rieurement, d'autres soci?t?s ?lirent r?sidence au sein de la Terre; plusieurs cit?s de lumi?re y furent ?difi?es. Chacune de ces soci?t?s venues vivre au coeur du globe terrestre creusa des passages suppl?mentaires connexes au r?seau en place. ? l'int?rieur de la Terre, ces tunnels d'une grande pr?cision, fruits d'un savoir s?p?rieur, assurent des d?placements ais?s et rapides. Les galeries actuelles permettent ? chaque citoyen de l'int?rieur du globe terrestre de passer de son domicile ? n'importe quel endroit dans la Terre creuse en moins de trois ou quatre heures. Ceux qui sont capables de se t?l?porter en font ?galement usage ; ils atteignent ainsi leur destination en quelques minutes ou secondes. Les soci?t?s plus r?centes ont toujours b?n?fici? de l'apport des cultures anciennes pour la conception de leurs tunnels. Ainsi, on peut affirmer que le r?seau souterrain fut b?ti ? diff?rentes ?poques par diverses cultures. Les L?muriens qui habitent l'int?rieur du mont Shasta sont consid?r?s comme les ?nouveaux venus?. Ils n'y sont install?s que depuis environ 15 000 ans, une arriv?e plut?t r?cente par rapport aux autres communaut?s qui y r?sident depuis beaucoup plus longtemps. Nous avons commenc? ? ?riger notre ville, il y a environ 3 000 ans avant l'engloutissement de notre continent.... "

     Mais il y a aussi cette affaire de trous aux p?les que nous r?v?le en page 114, un certain Mikos un autre l?murien :

     "Toutes les plan?tes poss?dent des ouvertures aux p?les nord et sud. Nous avons migr? par celles-ci et d?couvert notre petit "nid" ? l'int?rieur. Le cœur de la plan?te est si propre, si pur et si paisible, que depuis cette ?poque nous n'en sommes jamais sortis.

    Au cours des ?ges, nous avons amplifi? et am?lior? le r?seau de galeries menant aux cit?s souterraines et ? la surface, afin de faciliter les d?placements de nos concitoyens et des v?tres. Bien que les tunnels n'aient ?t? que rarement employ?s par des voyageurs de chez vous, ils serviront prochainement, lorsqu'un nombre croissant d'entre nous se m?lera ? vous et que nous nous rendrons mutuellement visite. La face externe de votre plan?te est donc parsem?e d'entr?es de tunnels conduisant ? nos cit?s et ? leurs agglom?rations. C'est ainsi que sont constitu?es la plupart des plan?tes de votre galaxie; les gens se d?placent librement entre le noyau et la p?riph?rie, en vue d'?changer des inforrnations et d'apprendre les uns des autres... "

    Mais en page 128, on trouve pour finir :

"Notre station spatiale se situe ? l'int?rieur de la Terre creuse, align?e directement sur les ouvertures aux p?les nord et sud. Contrairement ? vous, nous ne sommes pas captifs de cette plan?te, mais pouvons aller et venir ? notre guise. Nos d?placements ne sont pas entrav?s : nous pouvons voyager comme bon nous semble de par l'univers. Notre monde n'est pas sujet aux contraintes physiques, car nous appliquons les lois universelles de l'?nergie et faisons usage des autoroutes d?j? trac?es partout dans le cosmos. Tout est cartographi?, si bien qu'il est impossible de se perdre ; et tout ce qui existe est en communication constante avec tout. Il n'y a qu'? faire appel ? ce r?seau ?vivant ?, qui ?met sans interruption, pour le parcourir sans effort. Nous ne sommes pas isol?s du reste de la vie dans l'univers comme vous l'?tes, et nous ne sommes pas non plus restreints dans nos d?placements."

    Que dire de plus devant de telles r?v?lations qui surclassent de loin, les imaginations les plus fertiles des auteurs de Science-Fiction et arr?tons l? donc, voulez-vous, toutes ces surprenantes explications sur la nature ?ventuelle de cette Terre creuse et nous vous invitons pour terminer, si ce n'est pas d?j? fait, ? vous procurer cet incomparable ouvrage d'un niveau tout ? fait hors normes.

Nouveau prolongement r?v?lateur surprenant en date du 02/08/03


     Nous avons eu l'heureuse opportunit? de d?couvrir ces temps-ci le remarquable site :

http://www.edicolaweb.net/nonsoloufo/el_testf.htm


    En plus d'une traduction du journal de Bord de l'amiral Byrd qui nous a fait palir de jalousie en comparaison avec la notre ci-dessus,(Nous aimerions bien en conna?tre l'auteur, mais nos d?marches ? ce sujet n'ont pas abouti) nous y avons relev? justement les propos renversants concernant la nature du soleil:

    "Lors d'une entrevue, l'acad?micien biochimiste Gianfranco Pantellini, ?l?ve du c?l?bre physicien Ettore Majorana, m'a confi? avoir discut? une fois avec son ma?tre ? propos des ?nergies ? basse temp?rature; le Prof. Majorana pensait que le Soleil ?tait froid y compris dans la couronne. Il prit pour exemple les roues d'une bicyclette: lorsqu'on en gonfle les pneus, la temp?rature se r?chauffe vers l'ext?rieur tout en maintenant l'anneau central froid.
    Cela nous permet de comprendre comment le mouvement tourbillonnant et la condensation des masses solaires dans la formation des Plan?tes produisent l'?nergie gravitationnelle, certaines temp?ratures dans la couronne ext?rieure et le vide ? l'int?rieur par centrifugation.
    Des t?moignages extraordinaires ? ce sujet nous furent apport?s par certaines des 39.953 photos prises par le satellite Essa 7, lanc? par la Nasa, le 23 novembre 1968, tandis qu'il survolait le P?le Nord.
"


    Comme vous le voyez les assertions incroyables d'ARTivision se pr?cisent et nous avons ?t?, osons le dire, l'un des premiers sites fran?ais ? lancer cette affaire de soleil froid sur le Net sur cet article m?me. Il ne nous reste qu'? en d?couvrir un peu plus sur la nature des travaux concernant cette affaire de Soleil froid du Prof Ettore Majorana. Toute aide ? ce sujet serait appr?ci?e grandement.

    Mais pour terminer cet imposant dossier, nous vous invitons ? d?couvrir du site pr?d?dent l'incroyable page (attachez bien vos ceintures, il risque d'y avoir des turbulences) sur la cit? l?gendaire : El Dorado :

http://www.edicolaweb.net/nonsoloufo/el_eldof.htm
 
    Enfin si vous d?sirez en savoir plus sur cette aventure de Byrd et sur cette th?orie de la Terre creuse, vous pouvez consulter, la page bibliographique modifi?e r?cemment et situ?e ? : ? :

Quelques ouvrages de r?f?rence sur la Terre creuse


Prolongement sp?cifique en date du 12/02/04, concernant un projet surprenant.


    Plusieurs internautes nous ont demand?, si nous avions eu vent d'une exp?dition ayant pour but de rejoindre le centre de la Terre pour bien v?rifier qu'elle est creuse.

    Voici ? ce sujet, une missive que nous avons re?ue d'un ami canadien, et voici aussi notre r?ponse annex?e.

---- Original Message
From:j........n
To: fred.idylle
Sent: Friday, December 05, 2003 1:52 AM
Subject: Voyage organis?...

    Re-Bonjour Fred

    Je ne sais pas si tu es au courant mais un certain Steve Currey organise un voyage (sous forme d'exp?dition) a l'int?rieur de la Terre. Leur moyen de transport et bien c'est pas trop compliqu?e: un brisseur de glace ? ?nergie nucl?aire russe !!!

    Pour r?server, c'est pas trop compliqu?, il faut payer la modique somme de 20 000$ US.

    D?part: 26 juin 2005 et Retour Pr?vu: 19 juillet 2005

    Toute l'information se trouve sur le site:
http://www.expeditioncompany.net/upcoming_trip.htm?trip_id=67


    Amiti?s glac?e... Ici il fait froid, l'hiver s'installe...

        Julien

    Et voici notre r?ponse:

---- Original Message
From:fred.idylle
To: j........n
Sent: Friday, December 05, 2003 3:48 PM
Subject: Voyage organis?...

        Cher JULIEN

    Je r?ponds ? ta missive de ce jour.

        Ce n'est la premi?re fois que des particuliers tentent de rejoindre l'int?rieur de la Terre. Mais les Services Secrets des gouvernements concern?s veillent et sauront faire ce qu'il faut pour les en dissuader ( pi?ges, sabotages, ?liminations physiques d'individus comme pour l'affaire John kennedy ..etc..).... A moins qu'officiellement, l' on ait d?cid? en Haut Lieu de "vendre la m?che" pour des raisons sup?rieures que nous ignorons...

    Aussi je demeure vis ? vis de cette information dans une vigilante expectative, mais tout cela me plonge cependant dans une grande perplexit?.

    N'oublie pas surtout de m'envoyer, si tu les retrouves ?videmment, les fameuses r?f?rences du "Globe and Mail" au sujet de la photo que ce journal aurait pr?sent?e en 1960, montrant un paysage verdoyant film? par un aviateur en plein P?le Nord, et note m?me la page si possible car une information publi?e en premi?re page, n'a pas la m?me valeur que celle perdue dans les pages int?rieures.

    Vives amiti?s tropicales et ? bientot

        Fred

Prolongement r?v?lateur tr?s ?tonnant en date du 21/04/04.


En vrai pr?curseur des id?es d'ARTivision, voici le "Jeanne d'Arc" allemand : Jakob Lorber


     Le Vendredi 13 f?vrier 2004, nous avons eu le privil?ge de recevoir de l'ami Jrestayn@globetrotter.net l'importante missive suivante : (les couleurs sont ?videmment de nous)

"           Cher Fred,

     D?cid?ment vos articles Byrdalice et Byrdalicesuite et la th?orie de la Terre creuse, nous enfoncent de plus en plus dans les profondeurs du sujet. Nul doute qu' ? ce rythme nous serons bient?t rendus au centre de la Terre, d' ici peu de temps et je m' en f?licite autant que vous.

     C'est donc en ce sens que je vous fais parvenir ces quelques informations tr?s anciennes et compl?mentaires sur ce sujet passionnant et qui sera bient?t une r?v?lation , une apocalypse ? lui seul.

     Il existe en langue allemande une s?rie de livres que l' on qualifierait aujourd'hui de " channel?s " ?crit par un auteur du nom de Jakob Lorber (1800-1864).

     Je joins une courte biographie malheureusement en allemand sur ce personnage fort int?ressant. Grosso modo, ce professeur de musique , interpr?te puis compositeur, qui n' eut que tr?s peu de succ?s durant la premi?re partie de sa vie. Au moment o? il allait recevoir enfin la conc?cration et les fruits de son travail, une voix l' appelle ( 15 mars 1840) et l' incite ? coucher sur le papier, ce qui va lui ?tre r?v?l?. Ne riez pas , mais cette voix , semble avoir ?t? celle de J?sus. Jakob Lorber , laisse tout tomber, carri?re , honneurs , richesses pour servir cette voix pendant les 24 ann?es qui lui reste ? vivre.

     Les r?v?lations s'av?reront comme exactes par la suite et touchent aussi bien la vie du Christ que des myst?res bibliques et historiques qui ne seront d?couverts qu' apr?s la mort de Jakob Lorber ( 1864) ? Graz , cependant, il reste d' innombrables myst?res, non encore r?v?l?s, mais pr?dits par lui, ou mieux par Sa voix.

     Ainsi il explique l' origine humaine compl?tement ? l' oppos? d' un Darwin avec de grandes civilisations ayant exist? bien avant le d?luge et du premier Royaume d' Hanoch . Il ?crira plus de 25 volumes principaux sur diff?rents sujets, dont 11 sur l' Apocalypse selon St Jean et valent assur?ment tous la peine d' ?tre lus ( h?las et ? ma connaissance qu' en allemand). Gr?ce lui a ?t? rendu , car pr?s de 150 ans apr?s sa mort dans la simplicit? fr?lant la mis?re , ces livres prennent une dimension grandissante aux yeux et dans le c?ur des d?fenseurs de l' Amour Divin et d' une nouvelle Science Humaine .

     Mais le plus int?ressant en ce qui concerne notre th?orie de la Terre creuse , est qu' il en parle dans ses ?crits (Erde und Mond - terre et lune :256 pages). Il la d?crit comme un ?tre vivant et respirant, tout comme la lune, creux ? l' int?rieur , inspirant l' ?nergie cosmique par le P?le Nord, et expirant par le P?le Sud, peupl? d' une civilisation tr?s ?volu?e et aussi d' esprits.Tous ceci n' est pas en contradiction avec les articles de Byrdalice et de Byrdalicesuite, bien au contraire.

     Le Soleil ( die naturliche Sonne - le soleil naturel : 320 pages)est ?galement vivant, et ne d?gageant aucunement la fameuse chaleur provenant de son soi-disant noyau en fusion.

     Ce soleil serait notre m?re ? tous ( die Sonne - le soleil est f?minin en allemand) et r?unirait ? lui seul tous les ?l?ments contenu sur nos plan?tes. Lui aussi est peupl? d' ?tres merveilleux.

     Plus de 1000 pages sont ?galement consacr? au soleil spirituel , un ouvrage sensationnel traitant de mondes spirituels sur diff?rents niveaux mais tr?s difficiles ? lire pour les non initi?s.

     Saturne ( Der Saturn - 272 pages) sur laquelle vivent des ?tres tr?s ?volu?s, d?vou?s ? Dieu et tr?s grands physiquement. Il d?crit la composition de la plan?te et de son anneau , et m?me sa v?g?tation.

     Le tout fut ?crit par lui entre 1840 et 1864. Je recommande vraiment la lecture de ces tr?s nombreuses pages. Elles sont ?difiantes sous tous les aspects.

     La Mythologie germanique est fond?e sur la th?orie de la terre creuse. Le royaume int?rieur s' appelle AAGARD . Coincidence?

     Rappellons ici que Mihka?l Omraam A?vanhof dans ses nombreuses conf?rences parle aussi de la Terre creuse , et du Roi du monde vivant en son centre. Il s' agit selon lui d' une synarchie. On pourrait la contacter par t?l?pathie.

          J' esp?re, cher Fred que vous pourrez pr?senter le clich? envoy? par mes soins montrant le si beau trou du p?le nord, la photo est de la NASA le site est www.pousada.ch. Je n' en ai jamais vu d' aussi belle, n' en privez pas vos lecteurs. Elle est issue du site allemand du site allemand : http://www.pousada.ch/erde/pol.html



     Amiti?s

     Jean

PS : Je vous ?crirai prochainement un peu plus longuement sur nos Reichdeutsch, si vous le souhaitez bien s?r. des dizaines de pages peuvent ?tre consult?es sur cette histoire si l'on connait l'allemand, par exemple:
Zur?ck zur Religion
Fin de missive

      Nous sommes rest?s bouche b?e devant les nombreuses r?v?lations que nous apporte cette missive en si peu de lignes.

     Quand on pense que ces informations ont ?t? donn?es d?s la premi?re moiti? du XIX si?cle, nous avons les bras qui nous en tombent.

     R?capitulons voulez-vous !

     Ce mystique nous r?v?le, d?j? en son temps, entre autres choses:

1?) Que la th?orie de Darwin est fausse.
2?) Qu'il a exist? avant le d?luge de grandes civilisations.
3?) Que la Lune est creuse. (voir justement "Le document compl?mentaire sp?cifique" en date du 29/03/04 ? Roselune.html).
4?) Que la Terre est creuse.
5?) Qu'elle est peupl?e ? l'int?rieur d'une tr?s grande civilisation.
6?) Que le Soleil ne d?gage aucune chaleur venant d'un soi-disant noyau en fusion.
7?) Que le Soleil est notre m?re ? tous et lui aussi est peupl? d'?tres merveilleux qui n'ont probalement pas le m?me niveau vibratoire que nous. ( Soria n'en a -t-elle pas effectivement parl? un peu, plus haut dans ce m?me article, en disant : "..malgr? cela, les portes du Soleil ne souvriront pas avant longtemps pour votre corps physique. Il faudra attendre votre passage dans l'?tude des trois chakras sup?rieurs pour l'emmener sur la surface de votre Soleil et d?couvrir les merveilles de ce monde"?)
8?) Que le Soleil comme la Terre sont des ?tres vivants.
9?) Que la Terre ?tant vivante, respire, et que son inspiration de l'?nergie cosmique, se fait par le P?le Nord et l'expiration par le P?le Sud.

      Ne trouvez-vous pas que c'est d?j? beaucoup, pour ce que disait cet homme, il y a d?j? environ 150 ans ?. Et sans doute, Il y a certainement encore d'autres d?tails cosmiques importants que l'on pourrait d?couvrir dans les nombreux ouvrages publi?s par ce Jakob Lorber. Les ?sot?ristes qui parlent l'allemand pourront certainement nous en dire un peu plus ult?rieurement.

     Nous ne reviendrons pas sur les 7 premiers points qui ont ?t? largement explicit?s sur ARTivision et nous pouvons d?sormais affirmer que si toutes les d?clarations pr?c?dentes sont v?rifi?es exactes, Jakob Lorber est sans contestatiion possible l'authentique pr?curseur de certaines id?es clefs lanc?es sur notre site.

     Mais ce qui nous a le plus ?tonn? dans tout cela ce sont les 8?) et 9?) points, car nous en avons tr?s peu parl? sur ARTivision (Voir cependant, la troisi?me photo multiple, de notre article sur Byrd, que nous pr?sente Mr Siragusa ).

     Cependant le 29 F?vrier 2004, nous avons contact? Mme R?gine-Fran?oise Fauze qui est le channel de SORIA, afin de soumettre ? son analyse les deux photos suivantes:

   


      Le premier sch?ma de gauche, est tir? de l'ouvrage " La Terre creuse " presque introuvable en France de l'am?ricain Raymond Bernard publi? en 1971 par l'Editeur Albin Michel dans la prestigieuse collection, h?las disparue les Chemins de l'impossible. Bien que ce soit peu lisible ? cause de la r?duction de l'image (voir la taille normale ? Byrd.html) , l'ouverture polaire nord et sud est ?valu?e sur ce sch?ma ? pr?s de 2300Km, ce qui nous paraissait plut?t excessif.

     C'est pourquoi nous avons cru ? une ?valuation plus mod?r?e comme celle pr?sent?e sur le deuxi?me sch?ma ? droite, tir? du site : http://www.ourhollowearth.com/PolarOpn.htm.

     Nous constatons l?, ( les c?tes ?tant en miles), que l'ouverture polaire nord (comme celle du sud d'ailleurs) ne fait plus que 90 miles (145 Km environ) ? son niveau le plus centr?, ce qui fait une s?rieuse diff?rence avec la c?te pr?sent?e sur le sch?ma de gauche de R. Bernard.

      Voulez-vous conna?tre la r?ponse de Soria au sujet de cette diff?rence de largeur dans les ouvertures polaires pr?sent?es?

     Et vous allez bien voir maintenant, pourquoi nous avons mis en exergue les 8? et 9?) points ?voqu?s, il y a pr?s d'un si?cle et demi par Jakob Lorber.

     Voici la r?ponse de Soria :

     " Ami de la Terre"

     L'ouverture des P?les utilise la respiration de votre Terre. De ce fait son diam?tre ?volue au rythme des mouvements.
     L'ouverture se dilate et se r?tracte constamment. Aussi les deux mesures ne sont pas fausses. La Terre dans son ensemble use du mouvement dilatation, r?tractation, mais en r?alit? cette plan?te s'expanse. Dans quelques d?c?nies, son diam?tre ne sera plus celui de cet instant.

     Au plaisir de l'?change

       Scientifique Soria.


     Que dire de plus devant tant de r?v?lations fantastiques? Sinon ce que disent souvent les anglosaxons embarrass?s: No Comment.

     Mais la photo pr?sent?e plus haut et venant du site allemand : http://www.pousada.ch/erde/pol.html, ne pouvait que nous interpeler avec son trou b?ant d'une incroyable luminosit?. H?las ce site ne nous apprend rien de la provenance de la photo, mais l'ami J.Restayn nous raconte que cette photo aurait m?me dit-on fait la premi?re page d'un grand journal anglais peut-?tre "The Time" (que nous recherchons ?videmment ) dans les ann?es 60-70, mais elle aurait ?t? pr?sent?e comme l?impact d?un ?norme m?t?ore qui aurait frapp? la Terre ? l??poque de la disparition des dinosaures et nous pensons qu'il se pourrait qu'un manipulateur en photographie du journal ait ajout? le faisceau lumineux pour donner l'illusion du m?t?ore qui s'enflamme en rentrant dans l'atmosph?re.... Donc, affaire ? suivre de tr?s pr?s...

     Cependant nous avons fait quelques calculs rapides concernant le diam?tre du trou pr?sent?. Compte tenu du diam?tre polaire de la Terre qui d?environ 12713 km et que sur la photo test?e, l?arc de la courbure terrestre mesure 15,5 cm, un calcul ?l?mentaire nous donne 1494 km pour l?ouverture que nous avons arrondi pour simplifier ? 1500 km, ce qui est tout de m?me bien plus court que les 2300 km du sch?ma pr?c?dent (pr?sent? sur notre site, nous l'avons dit, ? Byrd.html) de R. Bernard dans son ouvrage la " Terre creuse ".

     Nous avons aussi retrouv? cette photo camouffl?e par la mention "The Hollow Earth" sur le site : http://www.2012.com.au/hollow.html .



     Mais ce site ne nous dit rien non plus d'o? provient cette photo. Nous avons contact? en anglais le 15/04/04 le Webmaster en question, pour savoir s'il savait quelque chose ? ce sujet.Pas de r?ponse. Le 15/04/04, nous avons r?cidiv? et enfin le 04 Mai 2004, nous avons eu la r?ponse suivante:

----- Original Message -----
From: Nick Armstrong
To: fred.idylle
Sent: Tuesday, May 04, 2004 7:53 PM
Subject: Hollow Earth
          Hi Fred,
     I am not sure of the origin of the Hollow Earth graphic, but I think it came from the video series and book "Legend of Atlantis"      Both of these are available from my catalogue at www.2012.com.au.
     The videos were produced at my studio in Tasmania, Australia by a German producer
.      I am not sure where he sourced many of his graphics
.      I hope that is helpful.
          regards

     Nick

Nick Armstrong
2012 Unlimited
PO Box 157, North Hobart
Tasmania, Australia. 7002
Phone: 04 1988-2012
Phone: 03 62788422
Fax: 03 62788411
International +614 and +613
Email: 2012@2012.com.au
Web: www.2012.com.au

Fin de missive.

     Donc tout cela nous vient d'Australie et comme vous le voyez, si vous connaissez un peu l'anglais, nous n'avons pas avanc? beaucoup dans notre affaire qui est de trouver l'origine de cette photo extraordinaire publi?e par ce Nick Armstrong. Encore donc des recherches en perspective... et nous invitons les internautes int?ress?s ? pousser aussi loin que possible les investigations.

     Mais comme il est toujours bon de faire une certaine r?capitulation dans ce domaine o? le fanstatique nous subjugue sans arr?t, voici un texte que nous avons re?u le 18/04/04 de l'ami belge Pierre Lux tr?s "?clair?" on le sait, et texte que nous avons, comme ? notre habitude, re-structur? en couleur :

http://www.artivision.fr/dossierTerrecreuse.html


Prolongement r?v?lateur sp?cifique en date du 19/02/06.


     Le 18/02/06, nous avons re?u de l'ami Jean-Philippe, des informations remarquables sur le contexte de la Terre creuse, (r?v?l? ? plusieurs reprises plus haut), en provenance de la plateforme ?sot?rique Arcturius du 17/02/06, correspondant ? la channellisation #860 intitul?e "Messages des Agarthiens" par Seldan Nidle et extrait du site :
http://www.adapa.org/COMPRENDRE/cgtdimensionnel.html


La Terre Int?rieure

Selamat Jarin !

     Nous sommes encore de retour pour vous informer de diverses choses. A l?approche de l?inexorable moment o? sera r?v?l? le Contact Initial, nous souhaitons tourner bri?vement notre attention vers vos voisins int?rieurs.

     La Terre Int?rieure a inspir? une multitude de mythes, de l?gendes et d?histoires fantastiques.

     Le premier point ? ?tablir est que la Terre Int?rieure existe effectivement ! Votre science g?ologique pr?tend depuis longtemps que votre M?re Terre est une sph?re solide, compos?e uniquement d?une section interm?diaire dense appel?e ?manteau? et d?un noyau central hautement ?lectromagn?tique.

     Vous vivez sur la cro?te ext?rieure de la Terre qui entoure le manteau. Aujourd?hui, nous venons vous dire que votre M?re Terre poss?de une bien diff?rente configuration.

     Comme tous les objets c?lestes, tels que les plan?tes ou les ?toiles, la Terre est creuse.      Ceux qui vous dirigent secr?tement ont supprim? ce fait, parce que cette v?rit? occasionnerait une r?action en chaine qui pourrait entraver l?usage d?autres fausses perceptions profondes utilis?es pour vous manipuler.

     La v?rit? est un puissant ?S?same, ouvre-toi?.

     Quand elle est utilis?e sagement, elle peut servir ? r?v?ler de vastes et nouveaux horizons de connaissance et vous encourager ? appliquer votre sagesse int?rieure ? vos circonstances actuelles.

     La Terre Int?rieure consiste en deux principales caract?ristiques.

     La premi?re est la cro?te int?rieure de votre M?re Terre, laquelle est une continuation de la cro?te de la surface externe. Les deux r?gions polaires poss?dent chacune une vaste ouverture ou trou, un peu ? la fa?on d?une pomme ?vid?e, (Note du Webmaster : Comme par hasard, nous avons justement, en exclusivit? sur ARTivision, profit? de l'exposition r?alis?e ? la Gallerie nationale du Jeu de pomme des mois d'Avril ? Juin 2003, des ?uvres du peintre surr?aliste belge Magritte, pour nous livrer ? un petit jeu ?galement artistique, et pour ?laborer cette image :


)
et la cro?te s?enroule autour du manteau pour contourner cette ouverture et plonger dans l?int?rieur creux.

     Les cro?tes externe et interne ont une topographie tr?s similaire : les deux contiennent des oc?ans, des continents, des chaines de montagnes, des lacs et des rivi?res. La cro?te int?rieure fait tout simplement face au noyau terrestre.

     Ce noyau rayonne et est entour? d?un voile brumeux.
     La lumi?re qu?il g?n?re est plus diffuse que celle du soleil.
     La lumi?re du jour dans la Terre Int?rieure est donc plus douce et plus suave que celle de la surface terrestre ext?rieure. La seconde caract?ristique d?importance de la Terre Int?rieure est le pr?tendu r?seau de cavernes. Celles-ci consistent en d?immenses creux situ?s ? l?int?rieur du manteau. Certaines d?entre elles ont ?t? form?es naturellement par votre M?re Terre, tandis que d?autres ont ?t? cr??es par la technologie avanc?e de la soci?t? principale de la Terre Int?rieure, le monde d?Aghartha. Ce monde est le dernier vestige vivant de la seconde colonie appartenant ? la F?d?ration Galactique terrestre, la L?murie.(Note du Webmaster: lire ? ce sujet l'ouvrage remarquable intitul? Telos : R?v?lations de la nouvelle L?murie d'Aur?lia Louise Jones et de Dianne Robbins publi? aux Editions Ariane 2002, dont le site est ?: http://www.ariane.qc.ca)

     La L?murie, dans sa forme originale, ?tait une soci?t? de surface dont une composente ?tait souterraine. Sa cit?/capitale principale ?tait situ?e sur la grande ?le qui s?engloutit sous les vagues du Pacifique, il y a de cela environ 25 000 ans.

     Une cit?/capitale secondaire ?tait situ?e dans la Terre Int?rieure. C?est dans cette cit?-l? que le gouvernement de la L?murie se transporta apr?s le cataclysme.

     Apr?s quoi, le nouveau dirigeant de la surface, l?Empire d?Atlantis, ordonna que l?entr?e des principaux tunnels soit scell?e. Ce n?est que vers la fin de l??poque d?Atlantis que les L?muriens en bris?rent les sceaux et ainsi sauv?rent plusieurs habitants de la surface d?une mort certaine.

     Ces gens form?rent une soci?t? qui, subs?quemment, retourna pour un temps ? la surface et devint l?Empire Rama qui se situait dans l?Asie du Sud.

     Puis, le grand d?luge de 8 000 avant JC. mit fin ? la tentative de sauver l?humanit? des vis?es sombres des Anunnaki.

     Malgr? ce contretemps, La L?murie persista dans son r?le de protectrice du monde de la surface contre ces vauriens faiseurs de trouble. C?est gr?ce ? ses ?missaires galactiques que la L?murie a pu maintenir une affiliation avec la F?d?ration Galactique pour ce syst?me solaire.

     Apr?s le grand d?luge et l?an?antissement de l?Empire Rama, les L?muriens se regroup?rent et nomm?rent leur nouvelle soci?t? combin?e Aghartha.

     La capitale, Shamballah, fut relocalis?e dans une caverne situ?e tr?s loin sous la cit? de Lhassa, dans le Tibet moderne. Plusieurs tunnels relient Shamballah ? la surface, dans l?Himalaya. (Note du Webmaster: lire ? ce sujet les ouvrages incontournables intitul?s "Le troisi?me Oeil" et "Cr?puscule" du Lama Lobsang Rampa, toujours contest? par les journalistes ignares, tr?s sous-inform?s en mati?re d'?sot?risme)

     Ceux-ci ?taient utilis?s par de saints hommes qui vinrent pour r?pandre leur grande ?nergie et leur divine sagesse dans le monde ext?rieur.

     Dans cette r?gion, un lieu extraordinaire ?tait conserv? pour des occasions sp?ciales, ou de saints hommes et leurs disciples choisis se rencontraient afin de maintenir les grilles sacr?es d??nergie de votre M?re Terre. Ce travail, accompagn? de nombreux rituels quotidiens effectu?s partout ? travers la Terre Int?rieure, est en grande partie ce qui a maintenu en vie l??nergie divine qui est le leg le plus important de la L?murie aux peuples de la surface terrestre. La L?murie, et plus tard l?Aghartha, ont continuellement entretenu la Lumi?re, contribuant ? vous faire redevenir des Etres de Lumi?re pleinement conscients.

     Aghartha est un monde qui ressemble beaucoup au v?tre.

     La Terre Int?rieure contient un ?cosyst?me florissant, dans lequel on retrouve des cr?atures qui n?existent plus ? la surface. (Note du Webmaster: voir l'affaire du mammouth aper?u en 1947 par l'amiral Byrd dans notre article Byrd.html)

     Cette m?nagerie exotique re?oit une ?troite supervision. Pr?s des diverses cit?s de la Terre Int?rieure se trouvent des endroits sp?ciaux ou les Agharthiens prennent soin des nombreuses cr?atures de cette ?cologie vari?e et les gu?rissent lorsque n?cessaire. Les Agharthiens r?sident dans un r?seau de cit?s de cristal qui parsement toute la Terre Int?rieure.

     Leur nombre varie environ entre 10 000 et 1 000 000 d?habitants, bien que la plupart d?entre elles en contiennent en moyenne entre 100 000 et 200 000.

     Ces cit?s ressemblent, en y regardant de plus pr?s, ? des mini-colonies qui, ensemble, forment la soci?t? toute enti?re. L?unite sousjacente s?appelle ?petit noyau?. Les petits noyaux qui partagent une raison d??tre similaire se regroupent pour former des ?clans?. Les clans sont les composantes principales d?une soci?t? galactique.

     Au fil du temps, des humains pleinement conscients d?velopp?rent une formule de vie harmonieuse appel?e soci?t? galactique, dont Aghartha est un exemple fondamental.

     Cette soci?t?, quant ? elle, est form?e d?un syst?me de 12 clans qui constituent le coeur de l?op?ration.

     Ces clans sont organis?s en fonction des t?ches ? accomplir: par exemple, administration, ing?nierie, sciences de gu?rison, etc. Chaque clan se d?compose en petits noyaux contenant un maximum de 64 individus. Il est courant de voir les petits noyaux d?un clan s?associer librement avec ceux des autres 11 clans. Ces groupes plus larges forment des mini-communaut?s qui poss?dent chacune les ressources n?cessaires pour r?soudre avec cr?ativite tout probl?me potentiel. Ces mini-communaut?s, ? leur tour, se m?lent pour former le quartier d?une cit?. Ainsi donc, chaque cit? est une ruche d?individus qui se r?unissent pour partager avec leur quartier, leur cit? et leur monde, et y apporter leur contribution.

     Le Conseil ? la t?te d?Aghartha se compose de 12 chefs de clan ?lus ? ce poste ? cause de leur service m?ritoire ant?rieur envers le clan et la soci?t?. C?est dans ce Conseil qu?est choisi un individu consid?r? comme le plus sage et le plus m?ritant pour l?honneur titulaire de Roi ou Reine d?Aghartha. Cette personne est en charge d?une vaste arm?e d??missaires et de liaisons qui sont d?p?ch?s aupr?s du monde de la surface et des conseils appropri?s de la F?d?ration Galactique. Sa responsabilit? consiste ? voir ? ce que votre retour ? l??tat d?ange physique s?op?re selon le plan divin. Som travail en votre nom nous a aid? ? refocaliser cette mission du Contact Initial qui a result? directement en une manoeuvre appel?e ?Decra Zau? ou Op?ration/Esprit. De plus, c'est le Roi et son Conseil qui ont ?tabli le programme pour la p?riode incroyable qui doit succ?der aux atterrissages en masse qui s?effectueront r?ellement sur votre monde.

     Cette technologie avanc?e, laquelle permet ? chaque personne de cr?er sa nourriture quotidienne et son v?tement, contribue ? l?autonomie de chaque cit? de cristal.

     Les industries de la ferme, de la construction et de fabrication du monde de la surface deviennent d?suets, ? c?t? de cette technologie de Lumi?re.

     Par exemple, chaque individu peut changer subitement l?apparence et l?aspect int?rieur de sa r?sidence.

     Cette technologie transporte ?galement une personne d?un point ? un autre presque instantan?ment. Cela signifie que ce monde-l? vous devient aussi accessible que l?est votre voisinage imm?diat.

     Par cons?quent, la facon de penser des Agharthiens, n?est pas restreinte par les conditions limit?es qui assujettissent leurs voisins de la surface. La libert? que conf?re cette technologie de Lumi?re g?n?re de merveilleux talents cr?ateurs qui sont mis ? pleine contribution par leur soci?t?.

     Heureusement, les Agharthiens utilisent maintenant leurs talents afin de r?unir Aghartha avec ses fr?res de la surface.

     Aujourd?hui, nous avons effleur? le sujet du monde all?chant qui existe tr?s loin sous vos pieds. Ce monde de la Terre Int?rieure est tr?s semblable ? celui sur lequel vous vivez et il b?n?ficie du m?me amour habitants de ce monde, les Agharthiens, vous saluent et ont bien h?te d'?tre au jour ou ces deux mondes de votre M?re Terre pourront ? nouveau devenir un !

Traduction Diane Deziel pour amourdelumiere.com

Fin de citation.

     Vous avez bien lu que les " Les Agharthiens utilisent maintenant leurs talents afin de r?unir Aghartha avec ses fr?res de la surface". Quel courage, il leur faut pour entreprendre cette t?che ardue, car vu le comportement de ceux qui nous dirigent, ils ont encore "du pain sur la planche", n'est-ce pas ?

Prolongement r?v?lateur sp?cifique en date du 22/04/06.


     Le 21/04/06, nous avons re?u, une fois de plus, de l'ami Jean-Philippe Goglu, un texte important qui nous parle d'?v?nements devant arriver prochainement, mais aussi qui nous entretient succinctement des habitants de la Terre creuse, (r?v?l? ? plusieurs reprises plus haut). Ce texte nous vient une fois de plus de la plateforme ?sot?rique Arcturius en date du 20/04/06, correspondant ? la channellisation #976 intitul?e "Le temps s'acc?l?re " par l'entit? transcendente ker-On . Le texte est transmis par Mike Quinsey et extrait du site :
http://www.adapa.org/COMPRENDRE/cgtdimensionnel.html


Le temps s'acc?l?re


     Comme vous pouvez sans doute le voir par les ?v?nements qui se produisent autour de vous, le filet se resserre sur ceux qui refusent de faire place ? la lumi?re.

     Non pas qu?une poign?e de gens puisse ais?ment contr?ler tout ce qui se passe dans le monde entier, mais le talent de ces gens r?side dans leurs complots rus?s et dans le soutien -souvent d?plac?- qu?ils obtiennent des autres. Ceux qui se montrent ? vous n?ont aucune id?e de ce qu?est le v?ritable pouvoir. Toutefois, quand les joueurs principaux seront enlev?s de leur poste, vous assisterez ? un effondrement imm?diat. Le temps se pr?cipite et les T?n?bres se sentent press?es de toutes parts par les ?v?nements qui se d?roulent.

     Quand leurs activit?s sont expos?es ouvertement, les T?n?bres se sentent tr?s vuln?rables, car ils pr?f?rent utiliser la respectabilit? comme fa?ade, pr?tendant travailler pour vous, plut?t que contre vous. Leur couverture ne tient plus, car vous vous assagissez par rapport ? leurs man?uvres et la v?rit? est en train de sortir. M?me ceux qui ont vou? all?geance ? votre gouvernement font partie de ceux qui doutent et il r?gne une grande ins?curit? au sein de vos forces arm?es.

     D?clarer qu?il ne soit pas possible que la situation dure beaucoup plus longtemps est le moins qu?on puisse dire. Celle-ci doit changer tr?s bient?t, afin que le plan pour vous restaurer, vous et votre M?re Terre, ? la place qui vous revient de droit, soit en mesure de d?marrer. Comme nos pr?c?dents messages vous l?ont d?montr?, il ne suffit que d?un pr?avis d?une minute pour que nous intervenions ; ? partir de ce moment-l?, les choses se d?rouleront rapidement. Nous avons les gens et la technologie pour agir efficacement, et nous connaissons d?j? ceux qui peuvent apporter leur contribution ? nos programmes. Certains d?entre vous nous ont visit?s ? bord de nos vaisseaux, mais vous n?aurez aucun souvenir conscient de ce contact. La seule raison en est qu?il vous faut vous concentrer plut?t sur vos responsabilit?s terrestres, en ?vitant toute distraction.

     Il nous fait plaisir de constater qu?un grand nombre d?entre vous acceptent maintenant notre pr?sence et entrevoient positivement une interaction mutuelle. Au lieu de vous sentir isol?s et incapables de faire quoi que ce soit, ? propos de la mort lente de la Terre et de ses formes de vie, vous voyez maintenant qu?il y a de l?espoir. Au lieu de d?sesp?rer, vous r?alisez maintenant que la vie a une raison d??tre et qu?il est possible de sortir du chemin d?sastreux que les forces des t?n?bres ont trac?. Le nouveau chemin, c?est nous tous qui l?avons pr?par? ; mais la v?ritable raison de notre venue est issue d?un plan plus vaste qu?aucun pouvoir terrestre ne peut r?voquer.

     Votre destin et votre victoire sont assur?s, et les forces c?lestes se sont concert?es pour s?assurer de la r?ussite du plan divin. Les choses s?effectueront dans l?ordre, parce qu?elles ont ?t? bien planifi?es. Il ne nous reste plus qu?? enlever les derniers obstacles et cela est en bonne voie. J?aimerais vous rappeler que rien n?arrive, sur terre ou au-del? de celle-ci, sans que nous ne le sachions. Tous les gens et les ?v?nements font l?objet de notre surveillance, m?me si celle-ci n?est pas ?vidente. Nos m?thodes de d?pistage sont absolument infaillibles et personne de ceux qui doivent faire face ? la justice n??chappera ? son sort. D?s que s?amorcera le Contact Initial, nous ne tol?rerons aucune tentative t?m?raire pour contrecarrer nos plans. Nous ferons en sorte que notre venue s?effectue dans la paix et sans incident.

     La propagation de la connaissance fera partie des changements majeurs et plus jamais vous ne serez gard?s dans les t?n?bres. Nous entendons vous tenir au courant de tout ce que nous entendons faire ; et vous serez bien inform?s de nos projets. Vous serez tr?s ?tonn?s de la vitesse ? laquelle nous op?rons et vous assisterez ? toute une gamme de changements. Je parle surtout du travail destin? ? restaurer votre terre, mais il faudra qu?il y ait ?galement une m?thode diff?rente pour d?signer des chefs d??tat. Telles que cela se produit dans les civilisations avanc?es, vos repr?sentants seront choisis pour leur sagesse, leur exp?rience et leur quotient spirituel. Ceux qui ont des intentions peu louables seront connus, et il n?y aura aucune place pour ceux-l? dans l?organisation administrative.

     Nous pouvons atteindre rapidement un degr? de perfection, pour que vous puissiez voir le v?ritable potentiel que la Terre a toujours eu ? vous offrir. D?s lors, ce potentiel ne sera plus abus? ou utilis? ? mauvais escient. Vous trouverez enfin la paix et le bonheur que vous avez cherch?s et dont vous avez r?v?. A mesure que les vibrations s??l?veront encore plus, les taches noires dispara?tront et une merveilleuse lumi?re se r?pandra sur la Terre enti?re. Vous vous ?merveillerez du changement et verrez qu?en suivant les chemins de la lumi?re et de l?amour, cela a toujours ?t? possible.

     Pouvoir vous lib?rer de vos inqui?tudes et de vos besoins est une exp?rience que vous n?avez pas encore faite. Cela viendra tr?s bient?t et les probl?mes et malaises qui y sont associes se dissiperont. Vous jouirez d?une parfaite sant?, et l?activit? sera grande au niveau des traitements pour ceux d?entre vous qui sont pr?sentement malades. Le vieillissement cessera graduellement d??tre un probl?me, ? mesure que vous vous rapprocherez des derni?res ann?es pr?c?dant l?ascension. Tous auront retrouv? un Moi rajeuni, ayant consomm? l??lixir de la vie. Les ?nergies qui circulent sur Terre deviendront si ?lev?es qu??ventuellement, rien moins que la perfection ne pourra y demeurer. Ce processus a d?j? commenc?. C?est la raison pour laquelle tout parait changer ?norm?ment maintenant.

     Nous ne faisons pas souvent mention de vos anc?tres qui vivent dans la Terre Int?rieure, mais ceux-ci sont ?galement impliqu?s dans les changements. Ils feront surface en temps appropri?, puisqu?ils ont aussi un r?le ? jouer, lequel consiste ? vous aider ? vous pr?parer pour la fin des temps. Ils sont beaucoup plus avanc?s que vous ne l??tes, mais vous vous r?unirez les uns aux autres afin d?op?rer ensemble des changements qui profiteront ? tous. Les Etres de la Terre Int?rieure font partie de l?histoire ancienne des L?muriens qui, comme les Atlantes, ont atteint un haut niveau spirituel. Ils ont beaucoup ? offrir et ?mergeront apr?s le Contact Initial. Vous dites souvent que ?La v?rit? est plus ?trange que la fiction?, et c?est certainement vrai. Vous le r?aliserez en apprenant votre lien ant?rieur avec les ?tres c?lestes et les anciennes civilisations.

     Je suis Ker-On de V?nus, que vous apprendrez ?galement ? conna?tre davantage. Elle existe ? une vibration sup?rieure et ce n?est pas sans raison qu?elle est associ?e ? l?Amour. Tout comme vous, nous ascendons et nous nous int?ressons grandement aux affaires de la Terre, car vous ne pouvez pas vous pr?parer ? l?ascension sans aide ext?rieure. Nous offrons nos services et maintenons un lien de longue date avec vous. Certains d?entre vous ont v?cu sur V?nus et peut-?tre que cette seule mention ?voquera des souvenirs en vous. Nous r?pandons sur vous nos ?nergies d?amour, comme plusieurs le font en ce moment. Nous d?sirons ardemment que ces changements vous fassent oublier les temps sombres, compl?tement et une fois pour toutes.

Fin de citation

     Comme vous le voyez, ce texte s'alligne parfaitement sur les informations contenues dans le texte pr?c?dent, et nous pr?cise une fois de plus que le Grand Chambardement est pour bient?t. Le souhait d'ARTivision, est ?videmment que l'on ait pas besoin d'attendre la date si souvent ?voqu?e de 2012. Gardez donc l'Oeil bien ouvert et si possible le bon....

Prolongement r?v?lateur concernant Jakob Lorber en date du 09/11/06.


     Le 04/06/06, nous avons eu le grand privil?ge de recevoir de notre ami parisien Max, la missive importante qui suit. Comme il ma?trise parfaitement la langue de Goethe, nous lui avions en effet demand? d'avoir l'extr?me gentillesse de chercher ? v?rifier si possible les incroyables r?v?lations du Jakob Lorber, dont il est question plus haut dans cet article :

----- Original Message -----
From: L M
To: fred.idylle@wanadoo.fr
Sent: Sunday, June 04, 2006 10:35 AM
Subject: Lorber Jakob

     Salut Fred,

     J'ai re?u il y a 48h les 2 livres en allemand que j'avais command?s chez Amazon.

     J'ai commenc? la lecture de "Erde und Mond"... avec le plaisir suppl?mentaire de devoir lire ce bouquin imprim? en caract?res gothiques qui n'est pas tr?s ais?, car on confond facilement les B, V, W ou les F et S...

     J'ai donc commenc? ? le lire, avec l'espoir de d?couvrir ce qu'il en est dit de la structure interne de la terre. D'(apr?s la table des mati?res, un seul petit chapitre, tout au d?but du livre parle de "la construction interne de la Terre". Je l'ai d?j? lu et il ne parle nullement d'une quelconque terre creuse, ni bien entendu d'un soleil froid...

     Apr?s la lecture de ce chapitre, j'ai repris la lecture depuis le d?but et, le chapitre en question, je vais essayer de te le traduire le plus fid?lement possible; mais ce n'est pas chose ais?e, car il y a des phrases tr?s longues... Enfin, j'essayerai de te faire poarvenir quelque chose d'ici la fin de la semaine qui vient.

     Pour te mettre au parfum un peu ? l'avance. La strucutre interne de la terre est compar?e ? la triple structure de tout organisme vivant, ? l'image de la triple structure d'un v?g?tal (exemple pris d'un arbre) ou d'un animal.

     l'arbre est compos? d'un 1er arbre externe fait d'?corce, elle-m?me compos?e d'une partie exterieure morte et d'une partie interne vivante; le 2?me est constitu? par le bois dur; le 3?me est la partie centrale, spongieuse, o? les cellules tirent la substance de vie de la terre pour la r?pandre dans toutes parties vivantes de l'arbre.

     M?me comparaison ? partir d'un animal: le 1er est l'enveloppe ext?rieure, fait de peau (un animal empaill? par ex.); le 2?me est l'annimal squellette fait de sa charpente osseuse et des chairs et muscles qui l'enveloppent; le 3?me est constitu? par les organes de fonctionnement : poumons, foie, rate, coeur...

     Voil?, je t'ai presque d?j? r?sum?, et peut-?tre mieux qu'avec la traduction compl?te ? venir de ce chapitre, ce qui est dit dans ledit chapitre intitul? "construction interne de la Terre.      Je vais n?anmoins continuer ma lecture et je te ferai part de ce que j'y aurai d?couvert...

     En attendant, inutile de t'impatienter; je ne pense pas que ce livre va r?v?ler ce que tu cherches... Bon week end tropical. Ici il a plut?t fait une temp?rature de frigo jusqu'? hier..

. Max


     Et voici une deuxi?me missive de Max sur cette affaire:

----- Original Message -----
From: L M
Sent: Wednesday, June 07, 2006 5:05 PM
Subject: traduction du chap.sur l'int?rieur de la Terre

Salut Fred,
Voici la traduction (pas d'un niveau acad?mique, mais compr?hensible toutefois), du fameux chapitre Intitul? "Der innere Bau der Erde" = La construction (structure) interne de la Terre.
 

La construction interne de la terre

 

Wenn ihr einen tierischen K?rper betrachtet, so werdet ihr, ohne weiter die Anatomie aller Tierk?rperwelt studiert zu haben, gar leicht begreifen und einsehen, dass entweder das Blut oder die S?fte durch alle Adern und anderen Gef?sse , ebenso durchgehen , als wie durch diejenigen Adern und Gef?sse  die im eigentlichen tierischen Herzen vorhanden sind und dass an allen Punkten im selben Augenblick wie im eigentlichen Herzen der Puls oder Triebstoss geschieht;


Si vous consid?rez un corps animal ? et sans avoir ?tudi? l?anatomie de tout le monde animal ? vous pouvez facilement comprendre et reconna?tre que, soit le sang, soit les sucs traversent  pareillement toutes les veines ou cavit?s comme ils traversent les veines et les cavit?s qui existent  r?ellement dans le c?ur animal et qu?en tous points et dans le m?me instant se produit l?impulsion ou l?impact d?impulsion comme dans le c?ur r?el.

 

Und es ist leicht einzusehen, dass in einem tierischen K?rper darum nicht mehrere Triebkr?fte vorhanden zu sein n?tig haben, als eben nur eine die hinreicht f?r zahllose Gef?sse.

 

Et il est facile d?admettre que dans un corps animal ce ne sont pas plusieurs forces d?impulsion qui sont n?cessaires, mais une seule qui suffit pour les innombrables cavit?s.

 

Also ist es auch mit dem Herzen der Erde der Fall. Durch seinen Puls oder Triebstoss der vor 6 zu 6 Stunden sich wiederholt, werden die verschiedenartigsten Erhaltungss?fte des Erdinnern in alle Teile des Erdk?rpers getrieben, und es bedarf da keiner zweiten, vierten oder f?nften anderartigen Triebkraft; da h?ngen demnach alle Erscheinungen als Erdk?rper- Lebensprozess von dieser alleinigen Triebkraft ab.

 

Et c?est aussi le cas avec le coeur de la Terre. Par son impulsion ou impact d?impulsion qui se r?p?te toutes les 6 heures, les sucs les plus divers de maintien (de la vie) de l?int?rieur de la Terre, sont entra?n?s dans toutes les parties de son corps, et il n?est besoin d?aucune deuxi?me, quatri?me ou cinqui?me autre force motrice ; par cons?quent, toutes les manifestations de vie du corps de la Terre d?pendent  de cette seule et unique force motrice.

 

 

Flut und Ebbe und sonstige Erh?hungen der ?usseren Erdrinde, wie auch die davon abgeleiteten Winde haben alle da ihren Ursprung; denn dieses Herz der Erde vertritt zugleich auch die Stelle der Lunge im tierischen K?rper, woraus  dann erkl?rlich ist dass sowohl die regelm?ssigen als auch die unregelm?ssigen Ausdehnungen und Wiederzusammenschrumpfungen des Erdek?rpers lediglich daher r?hren.

 

Le flux et reflux des mar?es et autres mouvements de l??corce ext?rieure de la Terre ainsi que les vents d?riv?s y trouvent leur origine ; car ce coeur de la terre repr?sente aussi en m?me temps la place du poumon dans le corps animal, ce qui explique que les expansions et re-diminutions (r?tractions) autant r?guli?res qu'irr?guli?res du corps de terre proviennent de l?.

 

Um aber dieses allgemein Vorausgeschickte desto gr?ndlicher zu fassen, wird es sonach notwendig sein, den inneren Erdbau so viel als m?glich in der K?rze zu durchblicken, um durch dieses Bild zu jener Anschauung zu gelangen, wie von dem einem Hauptschwerpunkte sowohl in dem Erdk?rper selbst, wie auch in den tierischen K?rpern die zahllosen anderen Nebenschwerpunkte in  die gleiche Bewegung gesetzt werden.

 

Toutefois, pour saisir plus convenablement ce qui pr?c?de, il devient n?cessaire de concevoir bri?vement la construction interne de la Terre, afin d?arriver par cette image ? cette repr?sentation, comment ? partir du seul centre de gravit? dans le corps de la Terre lui-m?me ? comme dans les corps animaux ? les innombrables autres centres d?action annexes sont mis en mouvement.

 

Wie sieht demnach der innere Bau der Erde aus ?

Um diesen einigermassen gr?ndlich zu beschauen, muss vorerst das aufgefasst werden, wie nicht nur die Erde, sondern sogar ein jedes Gew?chs, eine jede Frucht am Baume, sowie jedes Tier und endlich der Mensch selbst sich k?rperlich gewisserart  in drei K?rper in sich selbst absondert.

 

Comment, par cons?quent, se pr?sente la construction interne de la Terre ?

Pour ?tudier cela correctement, il faut remarquer au pr?alable que non seulement la Terre, mais chaque plante, chaque fruit sur l?arbre, chaque animal et finalement l?homme lui-m?me, se d?composent structurellement en 3 corps.

 

 

Gehen wir zu einem Baume. Was ist wohl das erste, das wir an ihm entdecken ?  Es ist die Rinde, die sich wieder in sich selbst  absondert in die ?ussere, tote und in die innere, lebendige Rinde, Splint genannt; das ist der erste Baum. Der zweite Baum, von dem ersten ganz verschieden, ist das eigentliche feste Holz, eine Kombination von zahllosen R?hrchen, die da nebeneinander in der sch?nsten Ordnung fortlaufen. Das ist der zweite Baum. Der dritte oder der innerste Baum ist der Kern, gew?hnlich eine weitere R?hre, die durchaus mit einem schwammartigen Zellengewebe angef?llt ist, welche Zellen die S?fte aus der Erde vorerst einsaugen, in sich l?utern und dann durch ihre extensive und kompressive  Kraft in alle die zahllosen Organe des anderen Baumes hinaustreiben.

Auf diese Weise habt ihr nun bei einem Baume drei B?ume gesehen.

 

Prenons un arbre. Qu?y d?couvrons-nous d?abord ? C?est l??corce, qui se d?compose elle-m?me en une partie externe, morte, et une partie interne vivante, appel?e ? Splint ? (je ne connais pas ce mot et n?ai pas trouv? de traduction convenable) ; c?est le premier arbre. Le deuxi?me arbre, tout diff?rent du premier, repr?sente le v?ritable bois dur, une combinaison d?innombrables canules dispos?es dans un bel ordonnancement. C?est le deuxi?me arbre. Le troisi?me, ou arbre le plus interne est le c?ur, habituellement un tube rempli d?un tissu de cellules spongieuses, ces cellules aspirant la s?ve pr?lev?e de la terre pour ensuite, par leur force de compression et  d?tente se r?pandre dans les innombrables organes de l?autre arbre.

De cette mani?re, vous avez vu trois arbres en un.

 

Betrachten wir eine Frucht am Baume. Was entdecken wir zuerst z. B. bei einer Nuss, Kastanie, Eichel, kurz bei was immer f?r einer Frucht ? Das erste ist die Rinde, die ebenso wie die Baumrinde zweifach ist. Dann kommt die Schutzschale als der zweite Teil der Frucht, der gew?hnlich der festeste ist. Hinter dieser Schale ist erst der dritte und Hauptteil der Frucht vorhanden, in welchem Teile erst das Herz oder die Keimh?lze wirkend rastet.

 

Consid?rons le fruit d?un arbre. Que d?couvrons-nous d?abord, p. ex. avec une noix, une ch?taigne, un gland, en bref avec tout fruit ? La premi?re chose, c?est l??corce qui, comme l??corce de l?arbre est double. Ensuite, la deuxi?me partie du fruit c?est la coquille de protection, qui est g?n?ralement la plus dure. Derri?re cette coquille repose la troisi?me et principale partie du fruit, le c?ur ou le germe agissant.

 

Sehen wir zu einem Tiere. Das erste an den Tieren ist f?r jedermann ersichtlich die Haut als das erste Tier, welche ausgestopft die ganze Gestalt des Tieres zur Schau stellt. Innerhalb der oft mehrfachen Haut ist das feste Gerippe mit einer muskul?sen und teils knorpeligen Fleischmasse aneinander gebunden und gefestet, gleich der harten Schale bei einer Nuss, oder wie bei einem jeden Kopfe die Hirnschale. Das ist das zweite Tier, auch Knochentier genannt. Innerhalb dieses Tieres sind dessen Eingeweide, als : Lunge, Leber, Milz, Ged?rme, und in diesem edleren Teilen des Tieres das lebenerzeugende Herz selbst; das ist eben wieder das dritte Tier, durch welches die beiden ?usseren  ihre Nahrund und Belebung erhalten, und zwar durch zahllose Organe und Gef?sse, die von dem inneren Tiere in die zwei ?usseren ausgehen.

.

Voyons un animal. La premi?re chose que chacun peut voir c?est la peau, correspondant au premier animal qui, empaill? restitue la forme enti?re de l?animal. A l?int?rieur de la peau souvent multiple se trouve la structure osseuse, maintenue ensemble et consolid?e par une masse musculeuse et partiellement cartilagineuse de viande, comme la coquille dure d?une noix, ou comme la bo?te cr?nienne de chaque t?te. C?est le deuxi?me animal, ?galement appel? animal squelette (litt?ralement ?  animal osseux ?). A l?int?rieur de cet animal se trouvent les organes vitaux : poumon, foie, rate, intestins et dans cette partie la plus noble de l?animal, le c?ur pourvoyeur de vie, lui-m?me ; c?est le troisi?me animal, duquel les deux ext?rieurs re?oivent leur nourriture et leur animation, par l?interm?diaire d?innombrables organes et canaux qui partent de l?animal int?rieur vers les deux ext?rieurs.

 

 

Dasselbe Verh?ltnis findet ihr bei eurem K?rperbaue selbst. Wollt ihr es noch deutlicher sehen, so nehmet ein Ei zur Hand; da werdet ihr wieder dasselbe finden. Kurz und gut, ihr m?get von allen Gew?chsen nehmen, das welche ihr wollt, und dessen Fr?chte oder Samen betrachten, wie ihr nur immer wollt, ebenso m?get ihr das ganze Reich der Tiere durchgehen, und ihr werdet ?berall ein und dasselbe Verh?ltnis finden.

 

Le m?me agencement se trouve dans votre propre construction corporelle. Si vous voulez le voir encore plus clairement, prenez un ?uf dans votre main et vous retrouverez ? nouveau la m?me chose. Bref, vous pouvez prendre n?importe quelles plantes et observer leurs fruits ou semences, de m?me vous pouvez passer en revue tout le r?gne animal et vous trouverez partout et toujours les m?mes relations.

 

Warum aber ist dieses Verh?ltnis also gleichartig ? Die Antwort darauf ist sehr leicht, und es ergibt sich aus derselben jener sehr beschauliche Grund, aus welschem Kinder ihren Eltern gleichen und die Fr?chte den Samenk?rnern, aus denen die wieder als Samenk?rner zum Vorschein kommen, wie da z. B. das Weissenkorn ein Same ist, welsches in die Erde gestreut wieder gleiche Samenk?rner als Frucht zum Vorschein bringt. Also tr?gt auch alles organische den Typus des Erdk?rpers selbst.

 

Pourquoi ces relations sont-elles toutefois si homog?nes ?  La r?ponse est facile et c?est la m?me raison qui fait que les enfants ressemblent ? leurs parents et les fruits aux graines de semences desquelles ils ressortent comme graines de semences, comme p. ex. le bl? est une semence qui, sem?e en terre, redonne de semblables grains de semences. Ainsi, tout ce qui est organique porte le type d?organisation de la Terre elle-m?me.

Auch bei dem Erdk?rper ist das Aeussere gewisserart die tote Rinde, innerhalb welcher eine schon mehr lebendige und f?hlbare Rinde sich befindet. Wie aber gleichsam die Rinde bei einem Baum, wennschon manchmal sehr zerkl?ftet, aber dennoch nicht so ganz tot ist, dass sie nicht verm?chte den auf ihr zum Vorschein kommenden Moospfl?nzchen eine gen?gende Nahrung zu verschaffen, und wie auch die ?ussere Haut bei den Tieren nicht also tot ist, dass durch sie nicht zahllose Haare und H?rchen, und nicht selten auch Schmarrotzertierchen ihre gen?gende Nahrung zu bekommen verm?chten, ebenalso ist auch die ?ussere, nur unter gewissen Bedingungen tote oder vielmehr unf?hlbare Erdrinde nicht so ganz tot, dass durch sie alle zahllosen Gew?chse und Tiere nicht die ihnen die zusagende Nahrung zu bekommen verm?chten.

 

L?ext?rieur du corps de la Terre correspond d?une certaine mani?re ? l??corce morte, ? l?int?rieur de laquelle se trouve une ?corce d?j? plus perceptible et vivante. De la m?me mani?re que l??corce d?un arbre n?est pas totalement morte puisqu?elle apporte suffisamment de nourriture pour le d?veloppement de plantules comme la mousse, et de la m?me mani?re que la peau ext?rieure d?un animal n?est pas totalement morte sinon elle ne permettrait pas la croissance de poils et cheveux et m?me le d?veloppement de petits parasites, ainsi la partie ext?rieure de l??corce terrestre n?est pas si totalement morte sinon les innombrables plantes et animaux ne pourraient pas trouver la nourriture qui leur est n?cessaire.

 

Innerhalb dieser ?usseren Erdrinde, die bei zwanzig deutsche Meilen,  mitunter wohl auch weniger dick ist, f?ngt die zweite Erde an. Das ist der eigentliche festeste Teil des Erdk?rpers, freilich wohl nicht allenthalben gleichfest, aber dessen ungeachtet noch ?berall fest genug, um die ?ber sie ausgebreitete ?ussere Erdrinde mit grosser Leichtigkeit zu tragen.

 

Sous cette ?corce terrestre, ?paisse d?environ 20 milles allemands et par endroits d?une ?paisseur moindre, commence la deuxi?me Terre. C?est la partie la plus ferme (consistante) du corps terrestre, pas de mani?re ?gale partout mais cependant suffisamment pour supporter avec aisance l??corce ext?rieure.

 

Innerhalb dieser zweiten Erde ist endlich der eigentlich lebendige Teil des Erdk?rpers oder das Eingeweide desselben, in welchem Eingeweide erst so ganz eigentlich das Herz des Erdk?rpers sich befindet. Wie aber nun diese drei Erden miteinander verbunden sind, wie durch sie die innere Herzenstriebkraft wirkt, das werden wir in der n?chsten Darstellung n?her besprechen.

 

A l?int?rieur de cette deuxi?me Terre on trouve enfin la partie r?ellement vivante du corps terrestre ou les organes vitaux, parmi lesquels se trouve le c?ur de la Terre Dans le prochain chapitre nous verrons comment ces 3 Terres sont reli?es entre elles et comment la force vitale du c?ur agit ? travers elles.

 

-------------------------------------------------------

 

Pour la suite, je te ferai un r?sum? des parties ou paragraphes int?ressants.

Saches d?j? que le p?le Nord est la bouche et l'endroit par o? la Terre se NOURRIT et INSPIRE, le p?le Sud par o? elle rej?te ses d?chats et EXPIRE.

 

La rotation de la Terre sur elle-m?me d?coule de l'expulsion de ces d?chets toutes les 12 heures... un peu ? la mani?re d'une petite fus?e qui serait fix?e sur une roue; en allumant la fus?e, la roue est mise en mouvement.

 

La rate semble aussi un autre organe fondamental; c'est elle qui est le foyer pourvoyeur de la chaleur ? l'int?rieur de la Terre.

 

Voil?, juste quelques infos en vrac sur ce que j'ai d?j? parcouru et dont j'essayerai de te faire un bref r?sum?... en attendant qu'un jour tu mettes la main sur le bouquin en fran?ais.

 

J'oubliai presque le plus important:  le p?le nord repr?sentant l'emplacement de la bouche principale, cette bouche est relativement grande: son diam?tre au bord ext?rieur de sa forme en entonnoir mesure en moyenne de 20 ? 30 Milles... Ce qui veut doinc dire qu'il y a une entr?e pas si n?gligeable que ?a au niveau du p?le vers l'int?rieur de la Terre (Max dixit)

     Et voici notre r?ponse ? Max ? cette missive:

----- Original Message -----
From: idylle
To: L M
Sent: Sunday, June 11, 2006 3:45 PM
Subject: Re: traduction du chap.sur l'int?rieur de la Terre....commentaires...

Bien cher Max, l'explorateur de l'int?rieur de la Terre selon Jakob Lorber
 
Bonjour  de la Cara?be  
 
   Merci pour ta traduction s?lective et s?quentielle des phrases importantes du livre de Jakob Lorber concernant la contitution interne de la terre.
 
     L'analogie avec un organisme vivant animal est  sans doute nouvelle pour l'?poque, mais quand il parle de coeur de la terre ( ? d?finir ?videmment ) qui r?gule des sucs les plus divers dans l'organisme terrestre, je pense qu'il pousse un peu loin l'analogie (sans doute s'agit-il en effet de flux subtils d'?nergie  que nous n'avons pas encore d?couvert) . Il en est de m?me de m?me quand il parle  du flux et du reflux des mar?es et des vents d?riv?s qu'il attribue ? la pompe cardiaque terrestre .C'est un peu gros n'est-ce pas, car nous savons actuellement que c'est la Lune qui est responsable de nos mar?es.
 
   De plus son histoire ( d'?corse terrestre de 20 milles allemands d'?paisseur et  de deuxi?me terre plus ferme ) o? se trouvent les organes vitaux de la plan?te m'interpelle franchement.
 
 A part donc les ouvertures au Pole Nord et Sud , je crains fort que ce soit tout ce qu'il y ait de positif dans les d?clarations Jakob Lorber  et que le coeur de la terre soit une sorte de volcan qui se gonfle et se d?confle et pas du tout un soleil .  Enfin nous allons voir comment il explique son histoire de civilisations , vivant ? l'interieur de la Terre.
 
     En attendant je te dis bon week end,  bon courage pour la suite,  et ? tr?s bien bient?t si le Ma?tre du Temps , nous en laisse le loisir.
 
Vives amiti?s tropicales.
     Fred
     Autre missive Max

----- Original Message -----
From: L M
To: fred.idylle@wanadoo.fr
Sent: Monday, July 03, 2006 9:07 PM
Subject: Fin du 1er livre...

Fred,

Absent de Paris pendant quelques temps, j?en reviens aubouquin ? Erde und Mond ? que j'avais un peu d?laiss?.

La 2?me partie consacr?e ? la Terre spirituelle, j?avoue je l?ai simplement feuillet?e et parfois lu un peu en diagonale. En tout cas, cela ne m?a pas suffisamment inspir? pour lire tout cela en entier. Je te fais simplement une rapide traduction approximative des principaux petits ch?pitres de cette 2?me ^partie. Peut-?tre, une fois que j?aurai le livre traduit en fran?ais entre mes mains, j?aurai le courage de tout lire !

---------------------------------------------

Constitution et finalit? de la mati?re

Les esprits de la ? r?gion a?rienne ? sup?rieure (atmosph?rique ?)

La deuxi?me r?gion a?rienne (atmosph?rique ?)  et ses esprits

Les ?volutions des esprits dans la 2?me r?gion a?rienne (atmosph?rique ?)

La prise de possession de la mati?re par les esprits

Esprits de la nature et ?mes humaines

Esprits de l?air, des montagnes, esprits qui se d?placent

Des sorci?res et proc?s en sorcellerie

Des montagnes magiques

Des montagnes aux noms ?vocateurs

La premi?re r?gion a?rienne (atmosph?rique ?)  ou r?gion inf?rieure

Les esprits dirigeants dans cette r?gion inf?rieure

L?activit? des esprits dans l?int?rieur de la Terre

Substance, force, mati?re?

L?action divine ? travers les esprits

(?)

Min?raux, plantes et animaux

Les fronti?res entre les r?gnes naturels

L??me animale influenc?e par les esprits

Le d?veloppement de la semence humaine

?L??me et l?esprit dans l?homme

L??me de Satan

(?)

Nature et nom de Satan

L?importance de la connaissance du Mal

La possession

(?)

Nature et cons?quences de la col?re

Combattre la col?re

De la manie humaine de tout hi?rarchiser

Toutes sortes de plaintes humaines

(?)

Les r?ves et leur signification

Superstitions

Royaume c?leste et r?incarnation

Vrais et faux proph?tes

 

 

A la fin du bouquin il y a 6 petits chapitres consacr?s ? La LUNE

Voici quelques extraits, parfois traduits int?gralement, parfois r?sum?s, des? ? ?tranget?s ? que j?y ai d?couvertes :

 

La Lune est l? pour capter le rayonnement magn?tique de la Terre et de lui restituer celui-ci en fonction de ses besoins (?) Quand une plan?te est plus petite que la Terre, elle n?a& pas besoin de Lune ; ? la place de la Lune il y a alors de tr?s hautes montagnes comme c?est le cas sur Venus, Mercure ou Mars ou d?autres plan?tes plus petites. En ce qui concerne les plan?tes plus grandes, elles doivent ?tre dot?es d?une ou plusieurs Lunes pour leur bon fonctionnement.

Sur la Lune, comme sur Terre, vivent des hommes et d?innombrables autres cr?atures, avec cette diff?rence qu?aucune Lune pr?sentant toujours la m?me face ? la terre n?est habit?e, mais seulement la face oppos?e ; car sur le c?t? tourn? vers la Terre il n?y a ni l?air, ni l?eau, ni le feu en plus de tout ce qui est indispensable pour la vie organique.

Pourquoi ? Aucune Lune ne peut avoir de rotation sur son propre axe, car l?attraction terrestre ou de n?importe quelle plan?te par rapport ? sa Lune serait trop forte et, ainsi, la rotation de la Lune renforcerait l?attracvtion plan?taire au point que, morceau par morceau, la Lune finirait par tomber sur Terre(?)

En fait, pour comprendre compl?tement la Lune et son habitabilit?, il faut savoir que seule la face tourn?e vers la Terre est ? Lune ?, la face oppos?e n??tant pas ? lune ? mais une partie ? terrestre ? solide.

Ce qui est ? Lune ?, n?est pas compact, mais tr?s meuble, un peu comme de l??cume de mer solidifi?e, les parties les plus solides constituant des montagnes, les parties les plus molles constituant des niches et des effondrements en forme d?entonnoirs en direction de centre du corps c?leste. [alors que nous d?crivons aujourd?hui  la lune cribl?e de crat?res d?impacts m?t?oritiques? !!! ??? ] Tous les sommets, ainsi que les entonnoirs pas trop profonds n?ont pas d?air atmosph?rique, mais seulement de l?ether comme entre les plan?tes et le soleil.

Ce c?t? de la Lune n?est donc pas habit? par la vie organique ; ses habitants sont de nature spirituelle. Ces esprits ?taient dans leur vie corporelle essentiellement ? welts?chtig ? [je n?ai pas trouv? de traduction convenable ; je le comprends ? la mani?re de? tr?s mat?rialistes, litt?ralement? tr?s attach?s au monde] et ont ?t? bannis l? pour s?am?liorer tout en gardant la possibilit? de continuer ? ? comtempler ? notre monde? Et quand au bout d?un temps d?termin? ils se rendent compte que cette ? contemplation ? n?apporte rien et qu?ils pr?tent attention aux enseignants envoy?s l? aupr?s d?eux, ils sont alors conduits ? un niveau sup?rieur de lib?ration.

Les moins ob?issants, par contre, doivent s?incarner dans un corps sur le c?t? ? terrestre ? de la Lune [c?est-?-dire la face cach?e] pour y mener une existence mis?rable et tr?s difficile. Ils doivent d?abortd lutter avec le grand froid et l?obscurit?, ensuite avec une chaleur insupportable, car la nuit dure 14 jours terrestres, de m?me que le jour. Vers la fin de chaque nuit lunaire le froid devient aussi intense qu?au p?le Nord terrestre ; ? partir du milieu et la fin du jour lunaire la chaleur devient si intense qu?aucun ?tre vivant ne peut rester ? la surface.

Les habitants, comme tous les ?tres organiques, vivent donc sous terre. Ils doivent rester dans cet habitat souterrain la moiti? du jour et la moiti? de la nuit. Il y a l?, ni maisons, ni villes comme sur Terre ; les habitations sont dans les profondeurs de la terre, dans les grottes, dans les crevasses des montagnes?

Pas d?arbres portant des fruits, mais seulement des racines, genre pommes de terre, carottes? Ces pousses sont plant?es au d?but du jour et arrivent ? maturit? ? la fin du jour. Au d?but du temps nocturne les hommes sortent de leurs grottes, r?coltent ces produits et les am?nent dans leurs habitations souterraines pour s?en nourrir durant la ? nuit ? et le ? jour ? suivant.

 

Animaux domestyiques : une sorte de mouton terrestre qui est pour ces habitants ce qu?est le renne dans nos pays nordiques.

Autant dans les rivi?res  que dans les lacs [ ! ! ! ] qui sont nombreux sur cette Lune ? terrestre ?, il y a une foule d?animaux aquatiques, ainsi que certaines petites esp?ces semblables ? nos moineaux , ainsi que beaucoup d?insectes et d?autres animaux terrestres ? 1, 2, 3 ou 4 pattes?

 

Les hommes sur la Lune.

Ils sont comme sur Terre des deux sexes. Leur taille n?exc?de pas 2 pieds et ils ont beaucoup de ressemblance avec les nains nordiques. Ils ont un grand (gros ?) ventre qui a une double fonction : l?une pour la digestion des aliments dans l?estomac habituel ; l?autre c?est un deuxi?me estomac pour l?accumulation de gaz l?gers, ce qui leur procure un triple avantage.

?          Ce gaz les rend l?gers, car en l?absence de v?g?tation il n?y a pas de bois de construction pour des ponts par-dessus les rivi?res ; d?o?, ils peuvent ? nager ? en surface facilement d?une rive ? l?autre [ ! ! ! ]

?          En expulsant ce gaz, [il semble que cela soit par le post?rieur !!! ] ils produisent une sorte de d?flagration par laquelle ils manifestent de leur pr?sence dans ces installations souterraines, ce qui leur sert aussi d?une certaine mani?re de langage, car le langage ? partir des poumons est tr?s r?duit? (?)

?          Ce gaz leur sert aussi ? se r?chauffer leurs grottes durant la nuit froide (?)

 

 

Dans les prochains jours je vais jeter un coup d??il sur le deuxi?me livre, traitant du soleil physique. Il est heureusement ?crit en caract?res ? latins ?, ce qui rendra sa lecture un peu moins fastidieuse. J?esp?re y d?couvrir des ?l?ments un peu plus int?ressants que dans ? Erde und Mond ?. Notamment s?il y est peut-?tre dit que le soleil est un corps froid?

Amiti?s Max

     Notre nouvelle r?ponse fut alors :

----- Original Message -----
From: idylle
To:L M
Sent: Thursday, July 06, 2006 2:23 AM
Subject: Re: Fin du 1er livre...

Cher ami du grand Paris.
 
Bonjour  de la Cara?be.
 
 Je r?ponds aujourd'hui ? ton aimable missive du 3/07/06.
 
 Si je ne discuterai pas sur les paragraphes concernant les rapports des esprits avec la mati?re, la nature, les ames humaines etc..,
 mais j'ai ?t? par contre tr?s surpris par les chapitres sur la Lune et en particulier par la phrase: " Quand une plan?te est plus petite que la Terre, elle n'a pas besoin de satellite ", ce qui est manifestement faux. Mars par exemple a deux satellites. Il y a aussi " Aucune Lune ne peut avoir de rotation sur son propre axe, car l?attraction terrestre..."   .Or on sait d?sormais que la Lune poss?de cette caract?ristique tr?s ?trange qui veut qu'elle ait ce que l'on appelle une rotation oblig?e, ce qui signifie qu 'elle tourne sur elle-m?me dans le m?me temps qui lui faut pour effectuer sa r?volution autour de la Terre, soit environ 27,3 jours (exactement 27 Jours, 7 heures 43 minutes et 11,5 secondes). La cons?quence de cette rotation, dite aussi synchrone est que la Lune nous pr?sente toujours la m?me face. Si la Terre avait une rotation oblig?e autour du soleil, elle pr?senterait toujours le m?me h?misph?re grill? face au soleil et l'autre resterait dans la nuit glac?e perp?tuelle . Cela   joint en plus, au fait que son volume  repr?sente pr?s de 2% de celui de la Terre et sa masse 1%, pourcentages de loin sup?rieurs ? tous ceux obtenus par toutes les autres plan?tes et leurs satellites , va entra?ner donc le fait que le "duo Terre-Lune" , se pr?sente comme une sorte exceptionnelle de "plan?te double".
 
   Encore plus ?trange il y a le cas  du couple Pluton-Charon, encore plus extraordinaire, car le satellite Charon tourne autour de Pluton en 6,39 jours et la plan?te Pluton tourne sur elle-m?me, chose bien bizarre, exactement en 6,39 jours ?galement, si bien que Pluton poss?de un h?misph?re o? Charon appara?t totalement immobile dans le ciel comme le serait un satellite g?ostationnaire pour la Terre.
 
    Donc je ne m' ?tendrai  pas davantage sur les autres caract?ristiques de la Lune (les habitants, la v?g?tation etc..) qui ne semblent pas non  plus venir d'une r?v?lation transcendante , comme je l'aurai aim?, mais simplement d'une imagination d?bordante de Jakob Lorber ou bien alors il s'est fait abuser dans son temps d?j?  par des esprits malins , comme ceux qui ont manipul? r?cemment le Webmaster d'Olivier de Rouvroy dont les pages plac?es ? l'?poque ? :
 
ont sem? un trouble profond sur le Net fran?ais, pour se r?v?ler par la suite, tu le sais, totalement fausses. 
 
   En r?sum? je suis tr?s d?sapoint? par ces d?clarations fantaisistes de ce Jakob Lorber  et je vais devoir  gr?ce ? ton  ?tude  approfondie faire un rectifictif  ? mon article Byrdalicesuite.html. Je ne pense pas d'ailleurs que tu d?couvriras ( comme je le supposais) dans son oeuvre une mention quelconque concernant  l'existence d'un soleil central au sein de notre plan?te. Enfin on ne sait jamais . Bon courage pour la suite de   tes  pr?cieuses investigations.
 
Sur ce je te souhaite donc de bonnes d?couvertes sur ARTivision , une bonne fin de semaine, des vacances bien m?rit?es, et je te dis ? un de ces jours prochains si le Ma?tre du Temps nous en laisse le loisir .
 
Vives amiti?s tropicales
Fred 
        Autre missive de Max:

----- Original Message -----
From: L M
To: fred.idylle@wanadoo.fr
Sent: Monday, June 19, 2006 1:00 PM
Subject: Petit r?sum? tr?s partiel de quelques chapitres...

      J'ai fini, il y a quelques jours d?j? la lecture des 26 petits chapitres de la premi?re partie du livre consacr? ? la Terre physique. La suivante que je vais aborder ces jours-ci, traite de la Terre spirituelle.
      C'est assez fastidieux, et m?me ?nervant, car il y a continuellement ces sempiternelles comparaisons avec le monde v?g?tal ou animal... et ensuite, la description r?elle qu'on attend est souvent fort br?ve et laisse sur la faim...
      Une fois d?samiant? l'exemplaire de la BNF, cela m'int?ressera tout de m?me de relire tout ca en fran?ais.
      Max

-----------------------------------------------------------------------------
 

Il est constamment fait beaucoup de comparaisons avec la structure interne v?g?tale ou animale, avec p. ex. dans les v?g?taux, non seulement des canules verticales dispos?es de mani?res tr?s ordonn?e, avec des pompes, des soupapes et valves ? clapets, mais aussi de tr?s nombreux organes transversaux, le tout ramifi? jusqu?? l?infini. Plus on est pr?s du c?ur, plus les organes sont grands, plus on s?en ?loigne et plus ils diminuent en se ramifiant ? l?infini. 

On peut se poser la question d?o? le c?ur de la Terre tire toutes les substances n?cessaires ? la vie ? Un arbre n?aspire rien d?autre que les gouttes de pluie et l?humidit? de la terre ? travers ses racines, mais dans son c?ur et dans son estomac il y a des agents chimiques qui analysent minutieusement ces substances avant de les envoyer vers leur destination?

 

Alimentation et rotation de la Terre

La Terre ?tant d?une certaine mani?re un organique et grandiose corps animal, celui-ci, pour vivre en tant que tel, a donc besoin de se nourrir. Mais pour se nourrir, comme tout animal ou toute plante, il lui faut une bouche ou plusieurs trompes aspirantes ou trompes de saisie ; les trompes aspirantes ne permettant que d?absorber des substances liquides, alors que les trompes de saisie permettent aussi d?ingurgiter des insectes, des racines qui sont broy?s par frottement entre des muscles avant d??tre envoy?s dans les organes de digestion.

Ce sch?ma s?applique particuli?rement ? tout le monde v?g?tal, les racines des plantes, des arbres, des broussailles, n??tant en somme que des trompes aspirantes.

Si tous ces dispositifs existent ainsi dans la nature, c?est qu?ils sont d?abord pr?sents dans le corps de la Terre elle-m?me.

La Terre a donc, comme chaque animal une bouche principale ? sa mesure, par laquelle elle absorbe l?essentiel de sa nourriture ; mais ? c?t? de cette bouche elle a encore d?innombrables grandes et petites trompes d?aspiration et de saisie. De m?me, ? c?t? d?un canal principal d??vacuation, elle a aussi d?innombrables canaux d??vacuation plus petits.

Le p?le Nord correspond ? la bouche principale de la Terre, le p?le Sud son principal canal d??vacuation.

Comment se pr?sente cette bouche ? Elle est relativement grande ; son diam?tre au bord ext?rieur de son ouverture en forme d?entonnoir vers l?int?rieur fait entre 20 et 30 milles allemands. Elle se r?tr?cit ensuite jusqu?? un huiti?me de mille et ce conduit m?ne quasiment de mani?re rectiligne jusqu?? l?estomac. Les parois de ce conduit sont cependant tr?s irr?guli?res, avec des pointes par endroits, comme si les parois ?taient recouvertes de la peau d?un gigantesque h?risson. (?)

L?estomac de la Terre se trouve sous le c?ur, ? peu pr?s au milieu du corps terrestre. C?est un espace creux d?environ 10 miles carr?s parcouru par des structures transversales et des structures piliers de forme ovale faits d?une mati?re ?lastique. De cet estomac et fait de la m?me mati?re que lui, part ensuite un canal principal vrill? ? travers le corps terrestre jusqu?au p?le Sud ; ? l?approche de la sortie il devient simplement de plus en plus consistant.(?)

Connaissant maintenant la bouche, l?estomac et le canal d??vacuation, il se pose la question de la nourriture entrant par la bouche du corps terrestre. Et s?agissant de la bouche principale, il convient de conna?tre la nourriture principale. De quoi est-elle compos?e et d?o? provient-elle ?

Dans cet environnement polaire on trouve d?abord un air tr?s froid, particuli?rement en hiver. Cet air tr?s froid et lourd va se m?langer avec des ?manations de plus en plus denses de brume, particuli?rement en hiver (?) ; et rencontrer ?galement autour du bord du p?le une incroyable accumulation de cristaux de neige et pointes de glace.       

Cette nourriture, la bouche magn?tique l?attire avec une grande puissance ? l?int?rieur d?elle et l?envoie dans son grand estomac o? elle se d?pose en forme de cristaux sur ses parois, ses piliers et structures transversales. Et quand cet estomac est suffisamment rempli, la chaleur du c?ur terrestre intervient et provoque un mouvement de vibration des parois, de r?traction et d?expansion des structures transversales de l?estomac. Ces mouvements et frottements engendrent des courants ?lectriques qui d?chiqu?tent les parties nutritives de cette eau (gel?e) et les envoient dans les canaux d?alimentation. [En fait, si je comprends bien, la Terre se nourrirait, non pas d?amour (les hommes en ont tellement peu ? lui donner) et d?eau fra?che,  surtout d?air froid et de cristaux de glace] ??? ! ! !

Les ?l?ments indigestes sont ?vacu?s par le canal vrill? qui a sa sortie au p?le Sud. Les excr?ments, en partie tr?s ? a?riens ? (constitu?s d?air ?) sont violemment expuls?s, ce qui provoque la rotation du globe terrestre sur son axe (ici, c?est expliqu? ? l?image de la fus?e fix?e sur une roue, l?allumage de celle-ci, faisant tourner la roue dont je t?ai d?j? parl?.

 

Poumon et respiration de la Terre

Tout organisme vivant, chaque animal a en lui un tel organe de respiration, chaque plante ou arbre doit avoir un tel organe de transpiration, pour le m?canisme d?inspiration et d?expiration en 24h.

[Et c?est ici, ce qui peut nous para?tre le plus contestable aujourd?hui]  La respiration du corps terrestre se ressent facilement avec le niveau changeant de la mer. Une telle manifestation ext?rieure ne peut avoir qu?une origine interne et nullement provenir de l?ext?rieur.

Pour qui ne comprendrait pas bien cela, il suffit de prendre une baignoire pleine d?eau ; suspendez-y au-dessus une grande boule, qui en plus devra ?tre en fer aimant?, faites osciller cette boule au-dessus de la baignoire et observez ; l?eau reste parfaitement tranquille. Par contre, si quelqu?un se couche dans la baignoire en respirant tout ? fait normalement, ? chaque inspiration l?eau montera un peu puis elle baissera ? nouveau avec l?expiration. Quand la Terre inspire l?air, la partie ventrale du globe, la moins dure (ferme), g?n?ralement recouverte par la mer se dilate et le niveau de la mer monte pr?s des c?tes ; quand elle expire l?air, le ? ventre ? s?abaisse ? niveau et la mer reflue le long des c?tes. [ ! ! ! ]  Ceci doit vous montrer que la Terre respire ?

Il est ensuite question de changements de polarit?s, etc?

La Terre inspire et expire de la m?me mani?re qu?un animal ou l?homme, ? travers bouche et nez. La Terre inspire par la bouche principale du p?le Nord. A mi-chemin de cette entr?e principale se situe une embouchure lat?rale qui peut s?ouvrir et se fermer et qui conduit au poumon : de 6 heures en 6 heures la Terre produit d?abord une inspiration, puis une expiration durant les 6 heures suivantes.

Donc, en 24 heures la Terre inspire 2 fois et expire 2 fois

L?apparence de ce poumon est compar?e au poumon d?un mammouth ou d?un ?l?phant ; une seule cavit? de ce poumon est tellement vaste que l??il humain ne peut en percevoir les limites

(?)

 

La rate de la Terre

Dans le corps animal elle est le foyer de la chaleur [litt?ralement le ? foyer du feu ?, ou fourneau].

Ce foyer sert dans chaque maison pour la cuisson des aliments et le chauffage des chambres.(?) L?importance d?un tel foyer de chaleur et ce qu?il est en r?alit? peut ?tre comprise en prenant un exemple dans votre monde moderne, ? savoir une locomotive. (?)  Si nous remplissons son r?servoir d?eau, mais sans allumer le foyer en dessous pour produire la vapeur et la pression, alors tout ce beau m?canisme s?av?re inutile.. Le feu est donc la force motrice v?ritable pour d?abord produire de la vapeur qui agit sur le m?canisme de la loco pour la faire avancer.

Le foyer de la rate, par un frottement r?gulier de son r?seau de cellules, produit ce feu (courant) ?lectromagn?tique?

Cette rate, plac?e pr?s de l?estomac, fournit au c?ur sa capacit? de pulsation et a l?estomac la chaleur n?cessaire pour la digestion des aliments  (?)

 

Le foie de la Terre  (chap.11)

Le rein de la Terre (chap.12)

La Terre comme homme et femme (chap.13)

Il y est question de capacit?s reproductives, de modifications de polarit?s. Dans sa moiti? Nord, la Terre est Homme/Femme, alors que dans le Sud elle est Femme/Homme.

 

Dans l?un des 26 petits chapitres de cette premi?re partie du livre, consacr?e ? la Terre physique, il y a une pr?sentation assez in?dite des ? pluies d?animaux ? (grenouilles, crabes, poisson). Ceux-ci sont ?mis par la Terre sous forme de minuscules embryons plus l?gers que l?air, sous forme de ? bulles ? qui sont v?hicul?es par l?air. Dans les couches sup?rieures de l?atmosph?re, elles subissent l?effet de courants ?lectriques, les embryons [c?est moi qui les appelle comme ?a] se d?veloppent, grossissent et ensuite retombent jusqu?? Terre sous forme d?animaux enti?rement constitu?s. Il est m?me sp?cifi? que ces ? pluies d?animaux ? ne peuvent en aucun cas provenir de vents violents ou de tornades qui les auraient soulev?s, car ces vents auraient ?galement soulev? toute l?eau et toute la boue et les corps fragiles de ces bestioles n?auraient nullement support? des ph?nom?nes aussi violents.

[Excuse-moi, je te r?sume ce que j?ai lu il y a d?j? presque 8 jours, et je ne retrouve pas le paragraphe pr?cis o? il en est question. C?est donc vraiment de l?? peu pr?s.].



----- Original Message -----
From: idylle
To:L M
Sent: Monday, June 19, 2006 5:20 PM
Subject: Re: Petit r?sum? tr?s partiel de quelques chapitres...

Tr?s cher ami du grand Paris
 
 Merci mille fois ppour cette nouvelle avanc?e dans les ouvrages de J. Lorber. Ce livre est sans doute r?v?lateur pour un philosophe recherchant  des textes sur l'?volution de la pens?e du 19?  siecle. Ce n'est pas du tout ? mon avis , un texte venant une entit? transcendante vivant dans une quatri?me dimension, mais ce sont des  analogies  invent?es purement et simplement par J. Lorber ? la suite d'un r?ve l'avertissant  que la Terre ?tait un organisme vivant , ce qui sans doute tr?s vrai. l'anthropomorphisme du raisonnement de l'?poque a fait le reste. Il fallait trouver,  les poumons,  le rein, le coeur, le gros intestin , etc..  de la Terre et  J. Lorber ne s'est pas g?n? pour le faire.
 
 A mon avis l'internaute Mugumugu a abandonn? les recherches sur ce J. Lorber , car il n'a rien trouv? au sujet du soleil central que je lui avais demand? de d?couvrir dans l'oeuvre de ce dernier. Mais il m'a parl? cependant en  5? point  : Que la terre  est peupl?e ? l'int?rieur d'une tr?s grande civilisation. L? vraiment,  je serais curieux d'en savoir plus. Et surtout de savoir comment cette civilisation s'?claire ? l'int?rieur de la Terre.
 
Vives amiti?s tropicales
Fred

Prolongement r?v?lateur concernant l'expansion de la plan?te Terre en date du 26/01/08.


        Le 12 Janvier 2008, nous avons re?u de l'internaute ami Alex G......, la missive ?trange suivante ( les couleurs sont de nous, bien s?r) :

----- Original Message -----
From: Alex G..........
Sent: Saturday, January 12, 2008 5:45 AM
Subject: "la Terre,une plan?te en pleine expansion"

         Bonjour FRED,
 
Pourquoi de pas parler aussi de l'expansion de la Terre" ?
 
      Un documentaire int?ressant est pass? sur Arte, le Mercredi  31 janvier 2007 ,  "La Terre, une plan?te en pleine expansion"   de Franz Fitzke , dur?e 43 mn.
 
     Il y a des centaines de millions d'ann?es , la Terre aurait ?t? 2 fois + petite qu'aujourd'hui,
et continuerait encore son expansion.
 
     Cette th?orie n'est pas + farfelue et  pas + stupide que la th?orie de la "d?rive des continents"ou la "tectonique des plaques". Les arguments pr?sent?s sont solides.
 
      Dans le reportage, un professeur allemand ,   d?fenseur de cette th?orie , le d?montre en
rassemblant tous les continents sur un globe, et pr?sente la correspondance des continents anciens et actuels.
 
   L'expansion de la Terre pourrait ?tre d?e aux neutrinos.
 
   Il est dit aussi, les difficult?s d'interview du professeur , les rejets scientifiques internationaux de cette th?orie qui g?ne, qui d?range .
             Comportements assez ?tranges entre scientifiques (les journalistes l?ont soulign?)  et pour cause.....
    Un fabricant de globes terrestres,   klaus Vogel ,  pose une question pertinente ? la fin  :

" De quoi est fait l'int?rieur de la Terre maintenant ?"
 
    Pour ma part, cela r?pond, renforce et explique, ? son tour la th?orie de la " Terre creuse" !
 
    Un petit coup de main contre les d?tracteurs et les sceptiques   : )
 
         Meilleurs v?ux....
 
        A bient?t.
Fin de citation
 
     D'autre part, d?j? le 3 Janvier 08, nous avions re?u cette missive toute aussi surprenante :

----- Original Message -----
From: R?gis P..........
To: fred.idylle@orange.fr
Sent: Thursday, January 03, 2008 9:34 AM
Subject: Questionnement

          Bonjour Monsieur Idylle,

     Encore une fois, merci pour le temps que vous consacrez ? la recherche de v?rit?s.

     Derni?rement, il m'est venu ? l'id?e que l'effet des mar?es pourrait ?tre du ? l'ouverture et la fermeture des p?les (respiration de Ga?a) et non ? l'effet de la Lune ? Qu'en pensez vous ? Est-ce possible selon vous ?

          Merci.
          Regis


Fin de citation

     Que r?pondre ? tout cela ? Soria , qui a l'air d'en conna?tre un rayon sur cette plan?te, ne nous a-t-elle dit effectivement plus haut, ceci :

"....La Terre dans son ensemble use du mouvement dilatation, r?tractation, mais en r?alit? cette plan?te s'expanse. Dans quelques d?c?nies, son diam?tre ne sera plus celui de cet instant."

     Evidemment cette respiration pourrait agir en partie sur les mar?es. Faudrait pouvoir conna?tre la p?riodicit? des ouvertures et des fermetures des trous polaires, pour se prononcer.

     Mais de plus, certaines explications ne viendraient-elles pas de la courbure de l'espace g?n?r?e par la masse de la plan?te ? La vid?o suivante, nous le sugg?re, en disant que l'int?rieur de notre plan?te pourrait ?tre bien plus grand que l'on ne se l'imagine, d'apr?s la th?orie de la relativit? :

     Bonne visualisation donc. Et ? vous de juger...

     Article mis en page le 21/12/2000 et revu le 24/07/01, puis le 31/10/01, puis le 09/03/02 et revu le 06/11/02, puis le 31/01/03, puis le 16/02/03, et revu le 16/04/03, puis le 02/08/03, puis le 18/12/03, puis le 12/02/04, puis le 21/04/04, puis le 23/04/04, puis le 26/04/04, puis le 03/05/04, puis le 15/05/04, puis le 13/06/04, puis le 14/07/04, puis le 18/02/05, puis le 02/06/05, puis le 26/10/05, puis le 27/11/05, puis le 19/02/06, puis le 22/04/06, puis le 09/11/06, puis le 26/01/08, puis le 08/05/08, puis le 14/10/2012, puis le 22/10/2012, puis le 23/09/2014.

IDYLLE Fred

fred.idylle@orange.fr

Retour la page d'accueil